Jérusalem-Est : d’anciens soldats d’élite pour lutter contre le crime

1
630

D’anciens soldats d’élite seront envoyés à Jérusalem-Est pour lutter contre les crimes violents

 

Un membre de la brigade d’infanterie Givati ​​s’entraîne dans un scénario de guerre urbaine simulée avec son compagnon canin. Photo: Unité des porte-parole de Tsahal.

JNS.org – La police israélienne a recruté d’anciens soldats des unités d’élite des forces de défense israéliennes pour faire du bénévolat dans une nouvelle unité de police conçue pour faire face à la violence et aux crimes qui sévissent à Jérusalem-Est.

Le ministre de la Sécurité publique, Gilad Erdan, qui a eu l’idée de créer cette nouvelle unité, a déclaré  mercredi à Israel Hayom : «Cette unité donnera un nouvel élan à la police, en introduisant des capacités opérationnelles avancées qui donneront à la police un avantage pour faire face aux défis de sécurité à Jérusalem-Est ».

«Plus tard, nous envisageons de créer des unités spéciales de volontaires supplémentaires et de les déployer dans des zones très exposées à la violence et à la criminalité », a-t-il déclaré.

Les volontaires, spécialisés dans la lutte contre le terrorisme, sont également diplômés de l’unité de sécurité des personnes du Shin Bet. L’association d’anciens combattants de l’unité s’est tournée vers Erdan pour proposer sa formation et son expérience uniques dans des zones dangereuses et difficiles, telles que Jérusalem-Est.

L’unité travaille dans les quartiers de la zone de jonction (entre l’est et l’ouest de Jérusalem). Ses membres ont suivi une formation unique conçue spécifiquement pour remplir leurs objectifs, comprenant des éléments de maintien de l’ordre, de barrages routiers, d’interrogatoires, d’enquêtes, de traitement des résidents illégaux, d’acclimatation (adaptation) au terrain et de préparation opérationnelle.

L’unité a récemment lancé sa première action sur le terrain.

Les volontaires portent des uniformes de police, travaillent aux côtés des officiers de patrouille et seront formés pour d’autres types de missions à l’avenir.

avatarpar Israël Hayom / JNS.org

algemeiner.com

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.