Comment Tsahal reprendra ses combats lorsque l’ordre sera donné

La puissance aérienne, les obus de chars et d’artillerie, les D9 et les tirs d’infanterie participent à la reprise de la guerre.

L’armée israélienne profite de la pause actuelle dans ses opérations, en place depuis le 24 novembre, pour améliorer sa préparation, tirer les leçons des récentes expériences de combat et élaborer de futurs plans opérationnels. Cette phase préparatoire est considérée comme cruciale pour le succès des missions en cours et futures, et contient des indices sur la manière dont Tsahal retournera à la guerre lorsqu’elle recevra l’ordre de le faire du cabinet de guerre.

Lundi, le Commandement Sud de Tsahal a profité de la pause tactique pour organiser un forum opérationnel axé sur les leçons apprises jusqu’à présent dans la guerre. Dirigé par le commandant du Commandement Sud, le major-général Yaron Finkelman, il a réuni les commandants de division et de brigade impliqués dans les opérations terrestres à Gaza. Les personnalités clés pour poursuivre les prochaines étapes de la guerre étaient toutes là : le chef de la direction des opérations, le major-général Oded Basiuk ; le commandant des forces terrestres, le major-général Tamir Yadai ; et le commandant de l’armée de l’air israélienne, le major-général Tomer Bar.

Jusqu’à présent, les principaux enseignements tirés des combats ont été présentés au cours de la journée et une discussion a eu lieu sur les plans opérationnels pour la poursuite des combats dans la bande de Gaza.

Les commandants se sont concentrés sur les techniques de combat, la discipline opérationnelle, les opérations des soldats de Tsahal et la compréhension des activités ennemies.

Une session visant à tirer des leçons sur les opérations de tir a également eu lieu en collaboration avec les commandants d’escadrons de l’armée de l’air israélienne, car cette guerre a vu des niveaux sans précédent de coopération aérienne et terrestre, ainsi que d’appui aérien rapproché.

Dans des commentaires faits dimanche, le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a expliqué la manière dont Tsahal reprendrait les combats à la fin de la pause opérationnelle.

S’adressant aux soldats de Givati ​​et aux membres du Corps blindé qui combattaient à Gaza et étaient en pause dans un complexe spécial aménagé à leur intention, Gallant a déclaré : « Vous avez maintenant quelques jours ; nous reprendrons le combat, nous utiliserons la même force et davantage. C’est la tâche à accomplir maintenant. N’oubliez pas que pendant que vous vous organisez, vous reposez et enquêtez, l’ennemi fait la même chose. Vous rencontrerez quelque chose d’un peu plus préparé. C’est pourquoi ils rencontreront d’abord les bombes de l’armée de l’air, puis les obus des chars et de l’artillerie et les pales du D9, et enfin, aussi le feu des fantassins, nous combattrons dans toute la bande de Gaza.»

Gallant a clairement indiqué que l’objectif de guerre consistant à démanteler l’armée terroriste du Hamas à Gaza n’a pas changé d’un iota. «Partout où je vais, j’entends : ‘Laissons accomplir la mission, allons jusqu’au bout.’ Je veux que vous sachiez que les Forces de défense israéliennes, le système de sécurité, le gouvernement d’Israël, tout le peuple d’Israël, et bien sûr moi-même, nous soutenons à 100 % jusqu’à ce que vous accomplissiez les missions. Nous ne nous arrêtons pas tant que nous n’avons pas terminé », a-t-il déclaré.

« Préparez-vous pour les prochaines étapes »

La semaine dernière, Tsahal a indiqué qu’elle serait pleinement prête à reprendre le combat dès que l’ordre lui serait donné.

« Nous saurons comment gérer toute décision et comment nous préparer de manière à préserver notre statut opérationnel, nos réalisations opérationnelles et également comment protéger le cadre [pour une libération d’otages] », le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel. Hagari a déclaré le 22 novembre, deux jours avant le début de la pause.

« Il s’agit d’une longue guerre qui comportera de nombreuses étapes, et ce cadre comportera apparemment également des étapes », a déclaré Hagari. « Pour atteindre nos objectifs de guerre, nous saurons préserver nos acquis opérationnels et préparer les prochaines étapes de la guerre. »

Selon le professeur colonel (res.) Gabi Siboni, chercheur principal à l’Institut de stratégie et de sécurité de Jérusalem (JISS), ainsi que consultant principal auprès de Tsahal et d’autres organisations de sécurité israéliennes, la reprise de l’offensive une fois la trêve pleinement terminée. dans les limites des capacités d’Israël.

S’adressant au JNS la semaine dernière, il a déclaré : « La guerre commence toujours avant qu’il y ait des combats, et il en sera de même à nouveau. Des plans seront faits et des commandes seront données. Il n’y a aucun changement dans la mission. L’objectif principal ne changera pas : la destruction complète du Hamas. »

Siboni a ajouté qu’Israël cherchera à tuer tous les terroristes connus du Hamas.

JForum.fr avec jns  YAAKOV LAPPINE

Troupes israéliennes opérant dans la bande de Gaza dirigée par le Hamas, le 28 novembre 2023. Crédit : Tsahal.

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires