Collomb, lanceur d’alerte de la guerre civile qui vient?

4
4335

Sécurité : le mauvais présage de Gérard Collomb

Gérard Collomb. Photo © ELIOT BLONDET POOL/SIPA

Craintes. Le ministre de l’Intérieur démissionnaire a alerté, durant la passation de pouvoir, sur la situation “très dégradée” des quartiers sensibles.

Lanceur d’alerte, Gérard Collomb ? À l’occasion de la passation de pouvoir, mercredi 3 octobre, entre le ministre démissionnaire et Édouard Philippe, qui assurera l’intérim, l’ex-pensionnaire de la place Beauvau a voulu faire passer un message lourd de sens au chef du gouvernement, rapporte CNews

Lors de la passation de pouvoir entre Gérard Collomb et Edouard Philippe, mercredi matin.

« Je crains que demain on vive face à face »

Au micro, Gérard Collomb dit avoir « un message à faire passer » au Premier ministre. « Je suis allé dans tous ces quartiers. La situation est très dégradée. On ne peut plus continuer à travailler commune par commune, il faut une vision d’ensemble pour recréer de la mixité sociale », explique-t-il, évoquant ainsi la possibilité d’une fracture communautaire et sociale en France.

SUR LE MÊME SUJET

CNEWS

@CNEWS

Gérard Collomb : « Aujourd’hui on vit côte à côte… Je crains que demain on vive face à face »

Et d’ajouter, pessimiste : « Aujourd’hui, on vit côte à côte. Moi, je le dis toujours : je crains que demain on vive face à face ». Un scénario guère réjouissant « qui détruit totalement le mythe du ‘vivre ensemble’ dont se gargarisent les bien-pensants de droite et de gauche », a noté sur Twitter Stéphane Ravier, sénateur du Rassemblement national.

Stéphane Ravier

@Stephane_Ravier

« Aujourd’hui on vit côte à côte… Je crains que demain on vive face à face ».

Déclaration terrible de Gérard sur les quartiers, qui détruit totalement le mythe du « vivre-ensemble » dont se gargarisent les bien-pensants de droite et de gauche !

CNEWS

@CNEWS

Gérard Collomb : « Aujourd’hui on vit côte à côte… Je crains que demain on vive face à face »

Par 

Auteur

/ Mercredi 3 octobre 2018 à 12:05104

 

4 COMMENTS

  1. Après avoir d’écrit notre ministre G. collomb comme étant sénile et vieillissant..sa déclaration lucide et sa démission courageuse..lui rend sa jouvence et son dynamisme..
    Néanmoins il faut rester prudent à l’instar des politiques sa demission a du probablement être guidée par une vision carriériste..ce serait décevant mais respectant la logique Politicienne. Je préfère retenir l’hypothèse de sa clairvoyance de la situation très fragile de notre paix sociale

  2. En 1962, des Français nous avaient assurés ceci : Dans quelques années, dès problèmes certains existerons sur le territoire Français.
    Malgré le sérieux avertissement d’une très forte personnalité, faut-il attendre le prochain attentat pour nous mobiliser ou bien faut-il continuer à nous regrouper en vue de nous entraider à acheter collectivement des fleurs, des mouchoirs et des produits religieux à déposer ?

  3. Je comprends parfaitement la démission de notre ministre, je comprends ses divergences après avoir été l’un des soutiens de la première heure à l’espoir d’une renouveau propre de la politique.
    Je partage son opposition à la machine à cash arbitrairement décrétée par le 1er ministre avec son racket à 80km/h..
    Je partage ses peurs, ses craintes de voir le vivre ensemble devenir un fantasme..
    Le cote à cote, le face à face est en passe de devenir un contre l’autre..
    Le 20ème siècle a vu naitre la laïcité, un progrès en son temps, aujourd’hui, notre 21ème siècle ne pourra se passer d’une athéicité pour contrer les obscurantismes nouvellement importés. .

    • galil308, le vivre-ensemble a toujours été un fantasme, un cynique mensonge politicien, un leurre idéologique brandi par toutes les castes de gauche (quasi-totalité de la presse et d’une manière générale des médias), une mystification soi-disant “humaniste” inventée par une “élite qui réfléchit, elle” d’intellectuels irresponsables, un misérable instrument de faire-valoir par nombre d’individus appartenant au monde frelaté du show-bizz. Bilan prévisible dès l’origine pour tous ceux qui savent ce qu’est réellement l’islam. Dites quelqu’un dont la bonne santé commence à être assaillie par le mal qu’il peut vivre en bonne intelligence avec ce mal, qui va le ronger de plus en plus jusqu’à le détruire et vous pourrez enregistrer sa réaction. Vivre-ensemble, oui, mais avec des semblables. On ne peut vivre avec son ennemi déclaré. Sauf à vouloir en mourir dans la béatitude du rêve insensé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.