C’est la Qatar qui construira le port de Gaza

Un récent accord entre le Qatar et les États-Unis suscite des réactions mitigées, notamment en Israël, concernant la gestion d’une jetée temporaire qui permettra aux gros navire de débarquer l’aide humanitaire à Gaza. Selon les informations rapportées par la Quatorzième chaîne israélienne, le Qatar, allié du Hamas, aurait accepté de prendre en charge l’exploitation et le financement de cette infrastructure, à condition que les travaux de construction soient confiés à la société Al-Hisi, étroitement liée au Hamas.

Cette décision du Qatar intervient après une réunion à Chypre entre des responsables diplomatiques qataris et émiratis, indiquant un intérêt stratégique du Qatar dans la région, notamment en soutenant le Hamas et en maintenant son influence sur celui-ci. En effet, le Qatar est un soutien financier majeur du Hamas, lui fournissant des millions de dollars chaque mois. Cette implication financière a conduit à une préoccupation croissante quant à l’ampleur de l’influence qatarie dans la région, en particulier après que les États-Unis ont rejeté l’opposition d’Israël à l’implication du Qatar dans la gestion de la jetée.

Pour Israël, qui a accepté le Qatar comme négociateur dans les pourparlers sur les otages, cette décision soulève des préoccupations quant à l’avenir de Gaza après le Hamas. Bien que le gouvernement israélien ait initialement soutenu la construction de la jetée comme un moyen de contourner l’influence du Hamas en détournant l’aide humanitaire, il exprime désormais des réserves face à la participation du Qatar. Certains membres du gouvernement israélien estiment que cette décision renforce davantage le contrôle du Qatar sur la région, sapant ainsi les efforts visant à isoler le Hamas.

Il est intéressant de noter que le Hamas lui-même avait initialement exprimé son opposition à la construction de la jetée, craignant qu’elle ne serve les intérêts d’Israël en établissant un contrôle prolongé sur Gaza. Cependant, cette opposition semble s’être dissipée avec l’implication du Qatar dans le projet.

En fin de compte, cet accord entre le Qatar et les États-Unis soulève des questions sur l’avenir de la région et l’équilibre des pouvoirs au Moyen-Orient. Alors que certains voient dans cette décision une opportunité de soutenir le développement de Gaza et de réduire l’influence du Hamas, d’autres craignent que cela ne renforce simplement le contrôle qatari sur la région, ce qui pourrait avoir des conséquences imprévues sur la stabilité de la région.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Merci

Israel doit refuser cette construction de port maritime et de menacer de le détruire de facto, il ne faut pas que le Hamas participe de loin ou de près à quoi que se soit, ainsi le Qatar ce pays merdique dangereux qui avec ses sous à permis aux palestiniens de construire des tunnels de s’armer et de faire la guerre d’entretenir des terroristes assoiffé de sang , sans finance conséquent ces terroristes arabes ne pourraient rien faire ….

Charles DALGER

Qui l’eut cru ?

Le Qatar qui va construire un port au sud d’Israël, après la disparition des déchets !

C’est ça la vraie paix ! ! !

Guidon

Les américains sont tombés bien bas pour se mettre en cheville avec des frères musulmans qui financent des organisations terroristes.

Ratfucker

Ils vont se hâter de débarquer des tunneliers

Damran

Comme quoi il n’y a pas de petits profits.
L’intérêt dans tous ça c’est de faire durer le conflit pour qu’il y ait encore plus de destructions en vue de reconstructions onéreuses.
Le Qatar-Terroriste s’occupe de défendre les intérêts des monstres animalisés du hamas, et il sait faire la part des choses envers les « frères palestiniens« ..