Retired Israeli General Benny Gantz, one of the leaders of the Blue and White (Kahol Lavan) political alliance, accompanied by his wife Revital, speaks to journalists after voting during Israel's parliamentary election at a polling station in Rosh Haayin, on September 17, 2019. (Photo by Jack GUEZ / AFP)

Député important chez Bleu et Blanc à propos de Ganz: « Un changement de leadership s’impose »

Le krach dans les sondages a conduit à constituer un camp dans le parti, entre partisans de la sortie immédiate du gouvernement et de l’élection, et ceux intéressés par le remplacement de Gantz • Acteur important de bleu et blanc : « Nous avons grand besoin de recalculer l’itinéraire »

Publié dans:  Mis à jour le :

Sur fond de crash dans les sondages, la faille s’approfondit au sein de bleu et blanc. Le parti de Benny Gantz fait face à une baisse dans les sondages, suite à l’annonce par Gideon Saar de la formation d’un parti, ainsi qu’à des critiques répétées de la faiblesse du leadership de la part de Benny Gantz.
Ganz: « Nous voterons en faveur de la proposition de dissoudre la Knesset – Netanyahu a décidé de dissoudre le gouvernement » // Photo: GPO
Le camp du parti est divisé en deux : le camp qui veut se rendre immédiatement aux urnes pour « décider » d’une date électorale peu pratique pour Netanyahu- en mars. D’un autre côté, il y a la « brigade anti-Gantz », un camp qui, sous la surface, transmet des messages selon lesquels seul le remplacement de Gantz pourrait sauver le sort de Kakhol lavan, qui compte environ six sièges dans la plupart des sondages. Dans le même temps, il y a peu de chances qu’un compromis soit trouvé avec le Likoud.
Un haut responsable du parti bleu et blanc a déclaré à Israel Today (Hayom) que « les publications de ces derniers jours sur le manque de direction au sein de bleu et blanc, les sondages indiquant une chute spectaculaire des sièges de bleu et blanc et l’incompétence de Benny Gantz en tant que Premier ministre, nécessitent un recalcul et un changement de direction du parti ». Peut-on rester une alternative gouvernementale, et dans la composition actuelle (avec le Likoud), tout cela est en grande question. « 
Une source au sein de bleu et blanc a déclaré à « Israel Today » que « le parti bleu et le blanc a été créé pour remplacer le gouvernement, pas pour y faire de la figuration et pour ce faire, il doit prendre des décisions sur qui le dirigera dans un proche avenir ».

Les chances de compromis sont presque nulles. Le Premier ministre Netanyahu et le vice-Premier ministre Gantz // Photo: Oren Ben Hakon

Les chances de compromis sont presque nulles. Le Premier ministre Netanyahu et le vice-Premier ministre Gantz // Photo: Oren Ben Hakon
Les responsables de bleu et blanc ont déclaré que compte tenu du fait qu’à partir d’aujourd’hui, il reste neuf jours jusqu’au 23 décembre, date à laquelle si aucun budget n’est adopté, l’État d’Israël se rendra, de toutes façons, aux urnes. Il ne reste que sept jours de travail à la Knesset au cours desquels le budget de l’État peut être transféré. Autrement dit, les chances de répondre à la demande de bleu et blanc selon laquelle le budget 2021 doit être adopté sont presque nulles.
Le système politique parle de solutions possibles pour sortir du marasme, comme une prolongation du «compromis Hauser» – une proposition qui permettrait de reporter la présentation du budget et de ne pas démanteler le gouvernement, ni modifier la loi de finances ni de la «neutraliser».
Des sources au sein du Likud ont déclaré: « Il y a une impasse, il n’y a pas de compromis à cause de Bleu et Blanc. Nous voulons des élections en mai, mais les députés Bleu et Blanc les veulent le plus tôt possible. Nous leur disons d’être responsables, pas de nuire à la santé publique. En mai, nous serons au bout de la grande crise du coronavrus. Il est plus sûr de tenir des élections à ce moment-là. » Les représentants du Likoud affirment: « Si à Bleu et Blanc ils continuent d’insister sur les élections en mars – ils se suicident politiquement ».

« Je ne vois pas de moyen de compromis » 

Ceux qui regardent avec colère ce qui se passe, sont les partis ultra-orthodoxes, qui ne veulent pas d’élections mais voient la détérioration de la situation dans cette direction prendre de l’ampleur. Un haut responsable des partis ultra-orthodoxes a déclaré à Israel Hayom : « Je pense que tout le monde le voit clairement. Ils pensent qu’ils peuvent faire quelque chose et ne peuvent rien faire. Ils ne voient pas comment un compromis peut être trouvé entre le Likoud et Kakhol lavan. Ils ne contrôlent pas l’événement et cela se terminera par un scrutin. »

Qui prononcera son dernier discours? Plénum de la Knesset // Photo: Gideon Sharon - Porte-parole de la Knesset

Qui prononcera son dernier discours? Plénum de la Knesset // Photo: Gideon Sharon – Porte-parole de la Knesset
Pendant ce temps, le Likoud a continué d’attaquer Gideon Saar. La ministre Miri Regev a publié un message dans lequel elle a écrit que «les Schocken  (‘Haaretz’), le Mercure et les Abramovichs – s’assoient dans les gradins et encouragent Gideon Saar, qui a commencé le travail de ‘nettoyage’ de la ‘pollution’ et ‘le fléau’ appelé ‘Bibisme, Regev, Amsalem et Zohar’, Comme cela a été écrit sans vergogne dans Haaretz.  » Elle a dit: «Non, ils ne sont pas devenus de droite en un instant, ils veulent revenir aux jours heureux du Mapai, une gauche privilégiée qui rejette tout ce que le Likud représente, de larges couches du peuple: peuple de la périphérie (du Gran*d Tel Aviv), Juifs traditionnalistes, résidents des implantations. Le partage de la droite que mène Saar est également un événement social profond. L’histoire de la droite est pleine de faits de princes du Likud, qui n’ont pas pu in staurer la monarchie et ont cherché à se venger. Ils l’ont enveloppée dans un vernis idéologique et ont provoqué le désastre à droite. « 
Un coup de pinceau pour se blanchir n’a jamais mené jusqu’à la résolution du problème ».
Adaptation de l’hébreu : Marc Brzustowski

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.