Benny Gantz critiqué après sa visite à Ramallah

Le ministre de la Justice Gideon Saar a réagi ouvertement : « Abou Mazen n’a aucune intention de reprendre le procuessus diplomatique. Je ne soutiens pas une action que je n’aurais personnellement pas faite. Abou Mazen est celui qui veut pouruivre Israël devant la Cour pénale internationale de la Haye et qui verse des salaires aux terroristes ».

Le ministre a aussi tenté de rassurer les partis de droite suite à cette rencontre : « Je conseillerais de ne pas accorder trop d’importance aux suites de cette rencontre. La coordination sécuritaire entre Israël et l’Autorité Palestinienne se poursuivra mais il n’y aura pas d’Etat palestinien en Judée-Samarie ».

Photo Olivier Fitoussi / Flash 90

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.