Les textes des protocoles de réunions en amont du conflit 2014 entre Israël et Gaza, appelé Opération Bordure Protectrice, révèlent au grand jour la pression politique intense, principalement celle du ministre Naftali Bennett (Habayit Hayehudi) pour forcer l’Etat major de l’armée de Défense israélienne et les cadres du ministère de la défense à sévir contre les tunnels terroristes du Hamas qui s’étendaient à l’intérieur d’Israël, a révélé samedi soir la chaîne israélienne Channel 2 qui se base sur le rapport du contrôleur de l’État .

Ce qui est étonnant dans le rapport, c’est qu’il révèle que Ya’alon, le ministre de la Défense, réputé avoir récemment encouragé des officiers de Tsahal à exprimer librement leur opinion quelle qu’elle soit, avait l’habitude, pendant les réunions du cabinet de sécurité, de forcer ces mêmes officiers à garder le silence, si leurs points de vue ne correspondaient pas aux siens.

Certains commentateurs israéliens ont déjà spéculé sur le fait que Ya’alon a choisi de quitter son poste suite à un différend «idéologique» avec le Premier ministre Netanyahou, plutôt que d’y être poussé par les révélations du rapport du contrôleur de l’Etat condamnant son attitude lors de ces réunions.

Le cabinet de sécurité avait été convoqué le jour de la découverte des corps de trois jeunes juifs qui avaient été enlevés par des membres du Hamas. Lors de cette réunion, l’ancien chef d’état-major Benny Gantz, maintenant à la retraite, le Ministre de la Défense Moshe Ya’alon, et le Shabak, étaient d’avis que le Hamas ne cherchait pas une confrontation à grande échelle avec Israël. Lors de la réunion, le ministre de l’Economie et des Services religieux Naftali Bennett, et le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liebrman (Yisrael Beiteinu) avaient tous deux prévenu qu’ils voteraient contre toute décision qui irait dans le sens de faibles représailles militaires après ces assassinats.

Lors de la même séance, les protocoles révèlent que Bennett y mentionne des dizaines de tunnels d’attaque transfrontaliers du Hamas et exprime sa crainte que le Hamas puisse les utiliser pour une attaque stratégique à l’intérieur du territoire israélien. Cette information doit être remise dans le contexte de l’après enlèvement de Gilad Shalit en 2006. L’enlèvement de Shalit a été exécuté par un raid du Hamas qui avait justement utilisé un tunnel souterrain transfrontalier. Il a donné lieu à un échange de prisonniers en 2011 qui fut un fiasco, auquel le Premier ministre Netanyahou, craignant pour sa popularité, avait consenti et décidé de libération de 1027 prisonniers arabes, dont beaucoup avaient du sang juif sur les mains.

Lors de la réunion de ce premier cabinet de sécurité qui portait sur Gaza, avant que l’opération terrestre ne soient lancée, Netanyahou a dit a Yaalon : «Je voudrais voir des plans pour m’occuper ces tunnels, même si cela doit conduire à une escalade et à des tirs de roquettes.  » Mais la réunion a pris fin sans qu’aucune résolution ne soit prise.

24 heures plus tard, le cabinet de sécurité fut convoqué à nouveau, à deux reprises. Ya’alon a présenté un rapport disant que l’Egypte affirmait que le Hamas affirmait appeler à la retenue.

Bennett a alors demandé : « Qu’est-ce qui se passera s’ils utilisent les tunnels comme ils l’ont fait avec Gilad Shalit? »

Netanyahou a répondu qu' »une opération terrestre pénétrante dans Gaza pourrait entraîner Israël à devoir conquérir (toute) la bande de Gaza. »

Et Ya’alon a dit, selon le rapport, «Si nous ne réagissons pas, le Hamas n’utilisera pas les tunnels. »

« Va-t-on nous dire quel est le plan prévu pour nous emparer des tunnels ? » a insisté Bennett et Netanyahou a expliqué que l’armée devait encore étudier ces plans avant qu’une décision puisse être prise. Bennett a répondu avec impatience : «Ils devraient déjà avoir fait leur devoir!. »

24 heures plus tard, le Shabak a présenté un rapport du renseignement mentionnant l’existence d’un tunnel d’attaque près de la communauté juive de Kerem Shalom. Toutefois, le chef du Shabak a assuré au cabinet de sécurité: « Stratégiquement, le Hamas n’a pas l’intention d’utiliser ces tunnels.» Bennett lui a demandé comment il le savait, et le chef du Shabak n’a pas répondu.

Bennet : Est-il possible de détruire les tunnels?

Gantz : Il y a quelques options prévues dans ce sens.

Bennett : Y a-t-il un plan?

Ya’alon : Oui.

Gantz: Nous devrions décider quoi faire avec ces tunnels, au moment où nous déciderons si oui ou non nous allons aller sur le terrain et comment.

Selon Channel 2, Gantz faisait allusion à la possibilité de faire bombarder les ouvertures du tunnel par l’armée de l’air en se basant sur des rapports du renseignement.

Le 3 Juillet 2014, lors de la réunion du cabinet de sécurité suivante, l’armée israélienne a affirmé une nouvelle fois que le Hamas n’avait pas l’intention d’utiliser les tunnels, ce qui a eu pour conséquence une confrontation entre les différents ministres, membres du cabinet de sécurité et de l’armée. À un certain moment de la discussion, Bennett a appelé le chef d’état-major de Tsahal Benny Gantz, un «cheval paresseux», disant que les forces militaires sur le terrain avaient hâte d’en découdre avec Gaza et de terminer le travail une bonne fois pour toutes, mais que le haut commandement les en empêchait.

Netanyahou : Commencer par attaquer des tunnels, rendrait difficile de localiser les autres et de les neutraliser.

Bennett : Il y a un scénario d’attaque massive à la sortie des tunnels.

Gantz: Si nous sortons d’un tunnel, ils vont nous tirer dessus d’en haut, et nous allons prendre l’endroit d’où on aura été attaqués, ensuite ils nous viseront d’un autre endroit et tout à coup on se retrouvera au cœur de Gaza. On pourrait même être entraînés dans une spirale et être obligés de conquérir toute la bande « .

Bennett: [Mais] nous pouvons toujours décider comment et quand en sortir.

Ya’alon:. nos forces seraient aspirées à l’intérieur. Il est préférable d’essayer de calmer la situation.

C’est seulement à ce stade des entretiens, soit moins d’une semaine avant le début de la guerre qui a éclaté le 8 juillet, que le Commandement de la région Sud a formé un plan de «défense avancée» pour traiter de l' »affaire des tunnels ». Le plan a été présenté au chef d’état-major mais le ministre de la défense a décidé de ne pas le présenter devant cabinet la prochaine fois qu’il se réunirait,  soit le 7 Juillet, 2014. Bennett a néanmoins insisté pour rajouter l' »affaire des tunnels » aux objectifs de l’opération.  Netanyahou et Ya’alon s’y sont opposés.

Ya’alon: Ce ne serait pas une bonne décision que de lancer une opération pour neutraliser les tunnels du Hamas au moment où les Egyptiens travaillent à un cessez-le feu.

 Yossi Cohen le Chef du NSC: Nous avons déjà demandé au chef d’etat major et il dit qu’ils font de leur mieux, mais que nous ne pourrons pas tous les détruire.

Bennett et Lieberman, qui semblent avoir fait leur devoir, veulent alors savoir si l’armée a étudié toutes les options, y compris celle d’aller sur le terrain.

Le chef du Shabak : L’armée israélienne a décidé à ce stade de ne pas intervenir au sol.

Le Maj. Gen. Shlomo Turgeman, chef du Commandement du Sud, a assisté le 10 Juillet, à la réunion du cabinet de sécurité. C’est alors seulement qu’un plan de Tsahal pour traiter du problème des tunnels a été présenté aux ministres.

Bennett: jusqu’à quelle profondeur cela va nous attirer?

Turgeman: Il y aura des frictions, mais il ne faut pas exagérer [les conséquences].

Bennett a ensuite demandé à Turgeman ce qu’il ferait à leur place, ce à quoi Ya’alon et Gantz ont rétorqué :  «il n’est pas à notre place!. » Alors Bennett a demandé : «Très bien, que feriez-vous s’il ne tenait qu’à vous ? « 

C’est alors que Gantz et Ya’alon ont essayé de forcer leur subordonné Turgeman à se taire. On se rappelle que Moshe Ya’alon, a récemment attiré l’attention en exhortant les officiers de Tsahal à exprimer leurs opinions, même si elles contredisent les dogmes qui ont cours ? Même, si en fait, cela pouvait être perçu comme une sorte de « coup d’État »? Il s’avère que lorsque l’un des meilleurs officiers de Ya’alon a essayé d’exprimer une opinion différente de son patron, son avis n’a pas été accueilli avec autant de bienveillance. Enfin, Netanyahou a demandé à Turgeman de répondre.

Turgeman : Que ce soit à votre place ou à la mienne je choisirais d’agir

Lieberman alors a dit: «C’est tout ou rien. Soit nous devons nous emparer de Gaza et conquérir la bande. ou tout arrêter.  » Mais selon les protocoles, tous les autres ministres se sont opposés à ce point de vue.

Il serait intéressant de pose à nouveau la même question aujourd’hui, sauf que maintenant Lieberman est ministre de la Défense.

JewishPress adaptation Kathie Kriegel pour Jforum

6 Commentaires

  1. el est la terre du peuple juif, depuis la mission confiée à Moîse et dont le Coran fait état et reconnaît.

    Bonjour, Le plus simple serait de faire une communication à l’échelle internationale, y compris à l’ONU, et déclarer que les tunnels vont être détruits aux points de leur issue en Israel et ce, sans intervenir à l’intérieur de Gaza ni d’avoir à en occuper le terrain.Ce serait une simple opération de défense qui éviterait les attaques pour lesquelles les tunnels ont été construits. Cordialement
    D. Assayag

    • M.Assayag, nous demeurerons encore sur le mode défensif avec votre proposition, et rien n’assure que les ratons du Hamas ne viendront pas tout simplement réparer les bouts de tunnels endommagés, ce qui serait un retour à la case départ, une sorte de jeu du chat et de la souris qui n’a que trop duré…La seule solution hélas avec des mouvements aussi jusqu’au-boutistes, s’est l’ERADICATION DEFINITIVE, toute atermoiement ne fait que reculer simplement l’échéance de ce type d’affrontement et laisser gonfler le problème en le compliquant un petit peu plus à chaque round, le Hamas se renforçant en armes et affinant ses tactiques au fur et à mesure…Je pense que la suggestion de Lieberman de reprise des éliminations ciblées, de manière permanente et allant crescendo, des responsables de ces mouvements et de leurs successeurs potentiels, est de nature à les mettre sous stress constant et les désorganiser sérieusement pour toute nouvelle tentative d’agression…Mieux vaux que ce soit eux, que les riverains israéliens de ce maudit territoire…

      Je pense aussi qu’un toilettage de Tsahal et des services secrets de tous ces parasites gaucho-pédérastes réticents à assurer la sécurité de leurs concitoyens pour « bonne conscience », confinant à une forme de collaboration avec l’ennemi, devrait aussi être entrepris par Liebreman, à tous les échelons, et que les ONG traîtresses qui se cachent derrière le boulier de la Cour Suprême, devraient être confiées à une cour martiale pour haute trahison et collusion avec l’ennemi, leurs membres israéliens déchus de leurs nationalités et expulsés en Syrie ou en Irak, et les fonds versés par l’UE à ses pions fouteurs de merde, confisqués au profit des victimes d’attentats…Il est temps de mettre fin au bordel dans cette société israélienne, et de serrer les rangs fasse à la nasse islamiste qui entoure le pays…Ceux des traîtres gaucho-pédérastes juifs qui ne se sentent plus chez eux suite à ces mesures, peuvent s’expatrier en Allemagne ou ailleurs en Europe, en attendant de se faire sauter ou tirer comme un lapin par une cellule dormante de Daesh!!…

      La « Communauté Internationale », il faut s’en branler le manche comme de sa dernière chaussette, ils s’en torchent complètement de nos « communications »!!…Il faudrait plutôt que Liebreman renforce la coordination qui a commencé à se mettre en place pour bousiller la courroie de transmission de la propagande pallywoodienne qu’est le BDS aux 4 coins du monde…

  2. Ce que je constate personnellement avec GRANDE INQUIETUDE, s’est que même l’Etat-Major israélien commence à aller à la dérive et à être pénétrer par des individus sensibles aux idées gaucho-pédérastes défaitistes, et aux atermoiements suspects face à l’ennemi qui lui est implacablement déterminé à détruire notre Etat, ceci pour de simples calculs carriéristes politicards, et pour cajoler une « communauté internationale » qui est une coallition de mafias dictatoriales qui quoiqu’on fasse nous sera systématiquement hostile…Je commence à croire de plus en plus sérieusement l’assertion en pied-de-nez de l’odieuse ONG traîtresse Break The Silence qu’elle a intégré ses pions au sein de Tsahal…

    Il semble aussi que pour favoriser l’industrie militaire israélienne, on s’ingénie à développer des systèmes complexes et coûteux de défense(on notera que depuis quelques années Tsahal et l’ensemble des services secrets israéliens se sont repliés sur la défensive plutôt que l’offensive), alors que comme l’écrit M. Nahamou, des solutions autrement plus simples existent pour éliminer le problème des tunnels, en les noyant avec l’eau de mer…Il y a vraiment intérêt à ce que Lieberman reprenne tout ce merdier en main RAPIDEMENT ET SERIEUSEMENT, sans quoi il est fort à craindre que le Hamas continue à s’implanter en Judée-Samarie et qu’il fasse un coup d’Etat à la gazaoui à Abbas et sa clique, et dans ce cas on n’aura plus aucun choix qu’une guerre totale de survie face à ce groupe djihadiste à Gaza et à nos portes en Judée-Samarie…Qui sait, ce ne sera finalement pas si mal, ce sera enfin l’occasion de nettoyer une fois pour toute la présence arabe de notre Terre qui aurait du se faire dès 1948!!…Et pour Gaza, une fois le Hamas chassé de ce pus parasite, on pourrait négocier une rétrocession à l’Egypte de ce territoire n’ayant plus aucune utilité sécuritaire, et duquel d’ailleurs nous nous sommes retirés en 2004…

  3. Nous avons perdu 60 jeunes ; car nos dirigeants n’ont pas été à la hauteur des événements.Beaucoup d’entre nous avons donner une solution simple :Noyer à l’eau de mer les tunnels.Les égyptiens ont noyés 100 tunnels avec l’eau pendant Que notre chef d’état
    Major se vante d’en avoir détruit quelques uns grâce à une technologie avancée-
    Le probléme des tunnels restent entier du nord au sud ; espérons que le nouveau ministre de La Défense sera à la hauteur .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.