Ayoub Kara irrité par l’adhésion de Guilad Sharon au Likoud

0
320

Ayoub Kara irrité par l’adhésion de Guilad Sharon au Likoud

Gilad Sharon, son of the former Israeli Prime Minister Ariel Sharon, announces that his father has died at the Sheba Medical Center near Tel Aviv, Israel, Saturday, Jan. 11, 2014. The 85-year-old Ariel Sharon had been in a coma since a debilitating stroke eight years ago. The hospital that had been treating Sharon also said the former Israeli prime minister died. Photo by Gideon Markowicz/Flash90 
 *** Local Caption *** ????? ????
??? ?????? ?????
????
??? ?????
?? ?????
???? ????

Le vice-ministre à la Coopération régionale Ayoub Kara (Likoud) a réagi à l’annonce de l’adhésion (ou re-adhésion) de Guilad Sharon au Likoud et de sa volonté de se présenter aux primaires pour la liste en vue des prochaines élections. Ayoub Kara, sioniste druze n’a pas pardonné au fils d’Ariel Sharon son soutien forcené au plan d’expulsion du Goush Katif. C’est Ayoub Kara qui avait inventé il y a onze ans le slogan “Un Druze ne chasse pas un Juif”. “Il n’y a pas de place au Likoud pour des opportunistes. Nous ne regrettons aucunement l’époque Sharon ni son staff rapproché surnommé ‘l’équipe de la Ferme des Sycomores. Nous ne leur pardonnerons jamais ce qu’ils ont fait”, a déclaré Ayoub Kara.

Pour beaucoup, le nom de Guilad Sharon, tout comme celui de son frère Omri ainsi que celui de l’avocat Dov Weissglas, éminence grise de l’ancien Premier ministre, évoque une sorte de mafia obscure qui était devenue un véritable pouvoir parallèle dans l’Etat autour de la personne d’Ariel Sharon, qui se réunissait dans sa ferme, et qui à force de combines et manipulations ont notamment concocté et imposé cette tragédie dont nous subissons encore aujourd’hui les conséquences.

Guilad Sharon ne s’est mais rétracté de son soutien à la Hitnatkout, bien au contraire.

Photo Guideon Markowicz / Flash 90

Date:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.