L’expert en lutte antiterroriste et ancien député LR Alain Marsaud était l’invité du journal télévisé de BFMTV pour parler des attentats de Barcelone. A la surprise des journalistes, il a dénoncé « le refus » de la classe politique et des médias de parler d’attentats islamistes après les attaques en Catalogne.

Tout comme le fait généralement le journaliste Philippe Val, Alain Marsaud a asséné aux journalistes présents sur le plateau une vérité simple: jamais la guerre ne sera gagnée contre le terrorisme si l’ennemi n’est pas clairement désigné! Il a insisté sur le fait que les attentats à travers le monde sont le fait de l’islamo- fascisme (terme déjà utilisé par l’ancien Premier ministre Manuel Valls) et il a reproché aux journalistes comme aux hommes politiques d’avoir trop de retenue et ne pas oser désigner l’ennemi par son nom.

Deux des journalistes lui ont répondu qu’ils avaient indiqué que ces attentats avaient été perpétrés par l’Etat Islamique « ce qui est suffisant, car tout le monde est au courant ». Une troisième journaliste présent, Anthony Bellanger de France-Inter s’est alors énervé contre Alain Marsaud, lui disant « qu’il n’avait pas à vouloir dicter aux journalistes ce qu’ils doivent dire ou ne pas dire ». Sur ce, Alain Marsaud a quitté le plateau.

3 Commentaires

  1. France Inter, ni de bobos keffié, prétend dicter la bien pensance à l’ensemble de la société. Pour paraphraser Pierre Dac, sur l’air de la Cucaracha « Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris est musulman ».

  2. Pauvres journalistes si c’est des journalistes mais en général se sont des des propagandistes ils ont Ùn message de propagante à diffuser càr ils sont payer par des quataries alors rien de nouveau .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.