EMMANUEL MACRON N’EST PAS LE PREMIER PRÉSIDENT FRANÇAIS À AVOIR REMIS EN QUESTION L’EXISTENCE D’UNE NATION ALGÉRIENNE.

Chacun écrit son histoire, en fonction de ses besoins. L’Algérie de ce point de vue rejoint un autre pays qui n’a jamais existé en tant que nation à savoir la Palestine. La seule nation qui ait vécu en tant que telle, avec un pouvoir royal, dirigeant sa population avec sa culture propre a été la nation d’Israël. Depuis cela n’a été qu’une succession d’occupations par des puissances étrangères avant que le Peuple Juif rebâtisse son autorité et son indépendance sur la terre d’Israël débaptisée par les Romains.

Remettre en question l’existence d’une nation algérienne avant la colonisation française serait une grande première que de nombreux responsables et commentateurs algériens ont attribué à Emmanuel Macron. L’histoire prouve le contraire.

Le 30 septembre 2021, le journal Le Monde rendait publics des propos tenus par Emmanuel Macron, lors d’un déjeuner à l’Elysée en l’honneur de dix-huit jeunes, issus de familles qui ont vécu la guerre d’Algérie.

Ce jour-là, le président français affirmait ainsi sans faux-fuyants, entre autres vérités dures à encaisser pour le pouvoir algérien, qu’il existe en Algérie, une «histoire officielle» selon lui «totalement réécrite qui ne s’appuie pas sur des vérités» ou encore que «la nation algérienne post-1962 s’est construite sur une rente mémorielle, et qui dit: tout le problème, c’est la France».

Emmanuel Macron est allé encore plus loin en appuyant là où la junte au pouvoir devient hystérique. «La construction de l’Algérie comme nation est un phénomène à regarder. Est-ce qu’il y avait une nation algérienne avant la colonisation française? Ça, c’est la question.» Cette question, somme toute légitime, a provoqué un séisme dans le régime algérien qui a mobilisé ses médias, ses partis politiques, ses ministres pour dénoncer les propos «irresponsables» du président français.

Aux yeux de la junte, le président français a franchi le Rubicon, allant là où aucun de ses prédécesseurs n’a osé s’aventurer: laisser entendre que la nation algérienne n’existait pas avant la colonisation française.

«Il s’autorise même de se poser des questions, toute honte bue, sur l’existence de la Nation algérienne pour justifier l’amnésie mémorielle de la France officielle. Il s’agit là d’une digression impardonnable qui n’a jamais été commise par aucun président français», peut-on ainsi lire dans les colonnes d’un média algérien.

L’Algérie de 1830, réduite à la partie côtière, s’étend grâce à la France jusqu’en 1962. Les algériens héritent donc de territoires nouveaux conquis par la France

Quand Macron marche dans les pas du Général de Gaulle

Or, il n’en est rien. Emmanuel Macron n’est pas le premier président français à avoir remis en question l’existence d’une nation algérienne comme certains tentent de le faire croire. Bien avant lui, le 16 septembre 1959 plus précisément, alors que l’Algérie est encore une colonie française, le général de Gaulle, dans un discours télévisé, va tenir des propos encore plus précis et assumés que ceux de son lointain successeur (à partir de 00.59 dans la vidéo).

«Car, depuis que le monde est le monde, il n’y a jamais eu d’unité, ni, à plus forte raison, de souveraineté algérienne. Carthaginois, Romains, Vandales, Byzantins, Arabes syriens, Arabes de Cordoue, Turcs, Français, ont tour à tour pénétré le pays, sans qu’il y ait eu, à aucun moment, sous aucune forme, un Etat algérien», affirme ainsi avec aplomb l’érudit Charles de Gaulle, alors président de la République française.

Il est vrai que la junte a tout intérêt à faire l’impasse sur les propos du général de Gaulle qui sont d’une crudité qui n’a d’égale que la vérité historique des faits qu’il décrit.

 JForum et  Zineb Ibnouzahir

2 Commentaires

  1. Il n’y a qu’eux qui pleurnichent et nous ressassent la  » colonisation  » .

    Imaginons une seconde que la France n’ait pas colonisée l’Algérie ?

    Dans quel état serait ce pays ?

    Ces pleurnicheries honteuses cachent leurs échecs et une autre colonisation qui n’a jamais pris fin .

    En effet….

    Posez la question aux kabyles .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.