La dernière sortie du collabo-islamiste Plenel : neutraliser un terroriste menaçant d’un couteau est une « exécution sommaire »

AFFAIRE MILA: GÉRALD DARMANIN TAXE EDWY PLENEL DE « LÂCHETÉ INTELLECTUELLE »

Hugues Garnier
ugues Garnier
Le ministre de l’Intérieur, invité de « Face à BFM », a critiqué la position du directeur de Mediapart dans le traitement de l’affaire de cette lycéenne, menacée de mort après avoir critiqué l’islam.

« Ils sont aussi ‘responsables’ de cette ambiance, de cette température qui permet à des individus de passer à l’acte en excusant tout ». Gérald Darmanin s’en est pris mardi soir au directeur de Mediapart, Edwy Plenel pour ne avoir repris l’affaire de la jeune lycéenne Mila, menacée de mort en janvier dernier après avoir critique l’islam.

« Quand j’entends M. Plenel dire qu’il ne parle pas de l’affaire Mila parce qu’après tout des milliers de menaces ce ne serait pas si grave que ça, je me dis qu’il y a de la lâcheté intellectuelle », a déclaré le ministre de l’Intérieur sur BFMTV.

« Excuse permanente »

Gérald Darmanin a notamment déploré ceux qui ont une position d' »excuse permanente » face à l’islamisme. Une réponse à une chronique de Patrick Cohen qui lundi soir dans C à Vous revenait sur un passage du directeur de Mediapart, interrogé sur le choix du site d’information de ne pas écrire sur l’affaire Mila.

« Tous les jours des menaces de mort, des violences urbaines sur Internet […] En faire le sujet du moment dès qu’il s’agit de la question de l’islam mais aussi sur d’autres obsessions, je ne pense pas que c’est la meilleure pédagogie du débat public », avait expliqué le co-fondateur du pureplayer dans C à Vous en février 2020.

Au début de l’année 2020, une jeune lycéenne de 16 ans prénommée Mila, avait dû être déscolarisée après la publication d’une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle elle critiquait l’islam avec virulence. Elle est désormais élève dans un internat.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV

4 Commentaires

  1. Quand on s’appelle Moussa, on ne maîtrise peut-être pas totalement le français !

    Non, ce n’est pas de la « lâcheté intellectuelle ».
    C’est de la complicité et de l’approbation délibérée a un dogme totalitaire.
    Mais cela n’a rien d’étonnant de la part du trotskyste Pwenel.

    Au fait comment va sa fille ? Toujours employée à la Mairie de Paris bien que résidant à Berlin ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.