Arthur: en colère, l’animateur explique pourquoi il a décidé de se « mettre à la drogue »

Ce lundi 19 avril, Arthur a lui aussi réagi à la récente décision judiciaire de ne pas juger le meurtrier de Sarah Halimi, une sexagénaire d’origine juive sauvagement défenestrée. Sur son compte Instagram, l’animateur a fait savoir son indignation, d’une façon plutôt originale.

La décision judiciaire a fait grand bruit. Mercredi 14 avril, la Cour de cassation a confirmé l’irresponsabilité pénale de Kobili Traoré, le meurtrier de Sarah Halimi, sauvagement défenestrée, qui ne sera donc pas jugé. En cause ? Il était sous l’effet du cannabis lors des faits.

À la suite de cette annonce, de nombreuses célébrités ont exprimé leur émoi et leur incompréhension vis-à-vis de ce verdict. Ce lundi 19 avril, c’est Arthur qui s’est emparé de son compte Instagram pour faire part de sa colère. « J’ai envie de vous parler d’un truc perso, j’ai décidé de me mettre à la drogue, de fumer des pétards. Parce qu’il semblerait qu’en France quand tu es sous l’effet de la drogue, tu ne vas pas en prison, on ne te juge même pas », s’est-il indigné.

Et de poursuivre : « Tu peux voler, braquer une banque, rouer de coups une vielle dame, tu peux lui casser le visage en mille morceaux et la jeter par la fenêtre en la traitant de salle juive et tu ne vas pas être jugé ». Pour faire savoir son mécontentement vis-à-vis de cette décision judiciaire, Arthur a adopté un ton plutôt ironique. « Je ne vais pas mettre le masque et quand on me dira : ‘pourquoi vous ne mettez pas le masque’, je leur dirai : ‘c’est parce que j’ai fumé un pétard, j’ai pas de discernement' », a-t-il déclaré dans sa vidéo.

« J’ai un peu honte »

Après Marie Fugain il y a quelques jours, le présentateur historique de Vendredi tout est permis ne mâche pas ses mots sur cette affaire. « Donc on est dans un pays où on peut tuer, après avoir roué de coups et traité de salle juive une dame, et juste parce qu’on a fumé ou pris de la drogue avant, on n’est pas jugé. Par contre on ne manque pas de discernement quand on frappe à sa porte, qu’on va la frapper et qu’on la passe par dessus-bord. » Il n’a pas manqué de faire savoir son incompréhension face au verdict, reconnaissant même en avoir honte. « Je ne comprends plus rien, je vous promets je ne comprends plus rien et j’ai un peu honte ». Cependant, il a préféré finir son message sur un ton plus léger. « Maintenant le problème c’est que je suis très hypocondriaque donc je ne sais pas si je pourrais fumer un pétard », a-t-il conclu, sans en oublier son sens de l’humour.

  | par Lison Nicolas | Crédits photos : JLPPA / Bestimage

https://www.voici.fr/news-people/actu-people/arthur-en-colere-lanimateur-explique-pourquoi-il-a-decide-de-se-mettre-a-la-drogue-702067?

6 Commentaires

  1. En France, gouverné par des traîtres, ils ne fait pas bon d’etre Français, Blanc et Juif.
    Vivement la cour martiale pour que ces traîtres soit jugés comme il se doit.

  2. MERCI ET BRAVO TRES CHER ARTHUR …

    VOUS AVEZ TRES BIEN PARLE

    QU HACHEM VOUS BENISSE AVEC TOUS LES HEROS DE LA VERITE COMME C.COUTURE BERLEAND etc…
    Qu’Ii benisse Ts les braves juifs et non-juifs…

  3. De toute manière, tant que les initiatives seront Juives, elles seront consciemment ou pas perçues par les non Juifs comme une sorte de solidarité qui découle de notre origine Juive, et donc auront un effet non pas généralement humanitaire, mais plutôt sympathisant (ou pas…)
    Le Rav Sitruk a bien parlé à Jérusalem aujourd’hui en émettant ce message « Ne nous décevez pas! », mais entre nous… mieux vaut être déçu d’avance pour s’assurer à nous mêmes une sécurité digne de ce nom.
    Si on gérait notre avenir selon ce principe, on serait moins inquiet de leur refus prévisible de réparer cette bavure infecte, barbare et vomissante.

  4. ARTHUR,UN VRAI JUIF, QUI ADORE ISRAEL ,PAS COMME HANOUNAH QUI NE PENSE,LUI,QU’A L’ARGENT ET QUI VENDRAIT SON AME AU DIABLE ET AUX ISLAMISTES.C’EST LE SEUL QUI A FAIT VENIR SUR SON PLATEAU UNE ARABE VOILEE !!!!!!

  5. Une autre question à poser, serait de savoir si nous ne sombrons pas dans un régime de terreur, avec deux sortes de « citoyens », ceux dont les juges et les politiques ont peur, et les autres, corvéables à merci ?

  6. La question qui se pose est de savoir si cette négation pure et simple de la morale par quelques juges, que certains magistrats couvrent d’arguties juridiques, n’est pas la goutte qui fait, réellement, débordé un vase déjà plein. « Réellement », parce qu’il pourrait devenir difficile d’empêcher les Juifs de France de penser à un antisémitisme d’Etat plus ou moins bien masqué.
    Si sa dénégation par des responsables communautaires, ou par quelques intellectuels au service de chimères, suffira à faire avaler une couleuvre devenue boa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.