Accusations anti-israéliennes: l’étonnante réponse de France Inter

INFO EQUITABLE

Les responsables de la rédaction estiment que France Inter a le droit de passer sous silence le démenti officiel des autorités israéliennes à de graves accusations diffusées sur l’antenne de la radio publique.  

Quelques jours après qu’InfoEquitable a saisi la médiatrice de Radio France au sujet d’un reportage accablant pour Israël, celle-ci nous a transmis la réponse de Jean-Marc Four, le directeur de la rédaction internationale de la radio publique.

Dans sa réponse très argumentéeJean-Marc Four justifie le fait que France Inter n’a pas dit un mot d’un démenti officiel israélien à des accusations formulées dans un reportage de la radio publique.

Bref rappel des faits

A l’origine de l’affaire donc, un reportage diffusé le 20 avril 2020 au journal de 7h30.

 

 

Dans ce reportage, très orienté, la correspondante de France Inter à Ramallah, Alice Froussard, affirme que l’armée israélienne aurait détruit en Cisjordanie des installations médicales palestiniennes destinées au traitement des malades infectés par le coronavirus.

Alice Froussard

 

Selon la journaliste, 70 structures au total auraient ainsi été détruites par Tsahal dont « deux tentes qui servaient d’hôpitaux de fortune ».

(Le présentateur du journal Sébastien Laugénie affirme lui que « des dizaines de structures médicales ont été détruites ces derniers jours par l’armée israélienne »).

Le reportage est essentiellement basé sur une interview d’Amir Gilutz, le porte-parole de l’organisation israélienne d’extrême-gauche B’Tselem.

La journaliste donne aussi la parole à Yara Asi, une « analyste politique » du think-tank palestinien Al Shabaka et à Karl Schembri, du Conseil norvégien pour les réfugiés, qui, tous deux, reprennent les accusations de B’Tselem.

Car c’est bien B’Tselem qui est en réalité à l’origine de cette campagne contre l’armée israélienne.

Dès le 26 mars, l’ONG avait publié un article accusant Tsahal d’avoir détruit des « tentes » médicales palestiniennes en pleine crise du coronavirus.

 

 

Seulement voilà, les accusations de B’Tselem ont été formellement démenties deux jours plus tard par le COGAT, l’organisme dépendant du ministère israélien de la défense chargé de coordonner les affaires civiles en Cisjordanie.

Ce démenti a fait l’objet d’un article publié le 28 mars 2020 sur le site de i24NEWS.

 

Dans son communiqué, le COGAT affirme que la structure démolie était « un avant-poste construit illégalement et sans permis par un résident de Bardala », un village situé au nord-est de Naplouse.

Le COGAT précise que cet avant-poste n’avait rien à voir avec un quelconque dispositif sanitaire :

« Ni l’Autorité palestinienne, ni aucune autre organisation mondiale n’ont demandé à ériger un centre de traitement pour les patients atteints du Covid-19 », souligne l’organisme israélien qui accuse B’Tselem de « faire le choix d’exploiter une crise mondiale pour diffuser de fausses nouvelles ».

Lire la suite dans

L’article Accusations anti-israéliennes: l’étonnante réponse de France Inter est apparu en premier sur InfoEquitable.

 

10 Commentaires

  1. Il s’agit d’un manquement très grave à la charte de déontologie des journalistes qui montre à quel point la presse française est noyautée par des militants de bas étage sans aucun scrupule et sans aucune fiabilité informative.

  2. “l’armée israélienne “aurait” détruit en Cisjordanie”. Pour moi, quand un journaliste parle au conditionnel. Ca veut dire qu’il ne croit même pas ce qu’il raconte. Comme disait feu Coluche “Dans les milieux autorisés, il paraitrait que …….. Quand ont n’as pas plus d’information ont n’a qu’a fermer sa G….”. La vérité leur importe peut, ce qu’ils veulent c’est de l’audimat.

  3. quoique l’ “information” officielle française soit la plus corrompue d’Europe, à peu près au niveau de celle des dictatures qui fleurissent sur cette planète, mais plus sournoisement,
    il ne faut pas pour autant confondre “antiisraélien” et antisémite:
    on ne peut pas considérer équivalentes les magouilles politiques et la xénophobie.
    Ce qui est le fait d’acteurs de la manipulation de masse ne se confond pas avec l’éruption de bas instincts qu’elle instrumente.

  4. Toute cette mascarade antisémite réside du fait que netanyamou et consorts et bien des dirigeants qui les ont précédés, se contentent de laisser le pays recevoir des insultes, sans la moindre réaction. Les ong juives antisémites, sont grassement payées par la cul d’orsay. A la knesset, les arabes insultent les Israéliens, sans réaction de ces derniers. A cause de ces comportements, bien des Juifs, vont fuir le pays. Quand un dirigeant digne de gouverner, sans crainte de l’union eurabia ou des arabes faux Israéliens qui nous empoisonnent l’existence ?

  5. Il est impensable que des membres de B Tselem puisse résider en Israël
    La moindre des choses serait de les destituer de leur nationalité et de tous leur droit
    Et comme pour des terroristes criminels ,la meilleure leçon serait de détruire leur habitation
    On doit faire face à suffisamment de haine et mensonges à l extérieur,pour ne pas à avoir à accepter ceux de l,intérieur
    B Tselem doit être considéré comme une organisation terroriste encourageant le meurtre d israéliens

    • Bien vu et bien dit je suis d,accord à ce que l’on mette dehors ces traités à là nations – je suis outrée de voir des juifs se comporter de la sorte – raison pour laquelle j ai du mal à faire mon aliah- je réside en Afrique noire

  6. Une fois de plus, Antoine et Simone Veil, dont le petit-fils a épousé l’actuelle présidente de Radio-France, continuent de se retourner dans leur tombe au Panthéon.
    Radio-France est une honte pour la France dont il porte le nom.
    Bravo à InfoEquitable (et à Haï pour la reprise par JForum).

  7. 1) B tselem doit être trainé en justice pour diffamation en Irael ,mis hors la loi et interdire son financement.
    2) il faut annoncer le Boycott de France inter
    3) Exiger la radiation de A.Froussard de l’ordre des journaliste pour information mensongère à caractère anti juif.

    • Pourquoi Mme Froussard de journaliste, elle pratique du copié-collé. C’est une honte pour France Inter d’avoir une personne comme elle dans la rédaction. Qui peut porter plainte contre elle. Tiens, le CRIF qui aime bien se mettre en avant comme le député UDI-LIKOUD, Mr Meyer Habib, pourraient se constituer partie-civile, non ?

  8. Il s’agit d’un manquement très grave à la charte de déontologie des journalistes qui montre à quel point la presse française est noyautée par des militants de bas étage sans aucun scrupule et sans aucune fiabilité informative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.