© 2009 AFP (Xavier Leoty)
Martine Aubry s’est employée, vendredi à La Rochelle, à reprendre la main sur un PS en effervescence, en abordant d’emblée la question brûlante des primaires -les militants trancheront dès le 1er octobre- et du MoDem, auquel elle n’a pas fermé la porte.Martine Aubry s’est employée, vendredi à La Rochelle, à reprendre la main sur un PS en effervescence, en abordant d’emblée la question brûlante des primaires -les militants trancheront dès le 1er octobre- et du MoDem, auquel elle n’a pas fermé la porte.

Ouvrant l’université d’été des socialistes devant son ex-rivale Ségolène Royal et les ténors du PS comme Bertrand Delanoë et Laurent Fabius au premier rang, la Première secrétaire a donné sa « feuille de route » à un PS qu’elle veut rénover de « C comme cumul » des mandats à « P comme primaires ».

« On la veut cette rénovation? Alors on va y aller ! », a-t-elle lancé sous les applaudissements.
La première secrétaire du PS Martine Aubry lors de l’ouverture de l’université d’été du PS à La Rochelle, le 28 août 2009

Première étape, la patronne du PS a annoncé une « consultation militante » le 1er octobre avec un vote pour « fixer le cap » de la rénovation, demandant aux adhérents leur accord sur des primaires ouvertes pour désigner le candidat à la présidentielle de 2012, une première en France.

La primaire aurait lieu au premier semestre 2011, un an avant l’élection présidentielle.

Le Parti est divisé sur le périmètre de cette consultation – pour désigner un candidat commun à la gauche ou seulement le champion socialiste.

La maire de Lille voit dans des primaires ouvertes une « chance extraordinaire » pour le parti. Elles peuvent « nous amener à la victoire » et doivent « être une opportunité pour nous, pas un problème entre nous ».

Ardent partisan de ce processus de désignation, le député Arnaud Montebourg, secrétaire national à la rénovation, a aussitôt remercié Mme Aubry pour son « audace » et son « courage » dans le « grand chantier de la rénovation ».

Mme Aubry prévoit de consulter les militants sur le non-cumul des mandats également le 1er octobre. « Mandat unique des parlementaires? ou limiter « le nombre de mandats exercés simultanément ou successivement? », a-t-elle lancé. L’assistance a clamé « oui » aux deux options.
Martine Aubry et Ségolène Royal à La Rochelle, le 28 août 2009

Elle propose également une charte d’éthique pour garantir le civisme et la solidarité entre socialistes », voulant faire cesser cacophonie et incartades.
Martine Aubry s’est employée, vendredi à La Rochelle, à reprendre la main sur un PS en effervescence. Durée 1:17

Une convention extraordinaire des statuts du parti aura lieu avant l’été 2010 pour graver dans le marbre ces changements.

Pour elle, « la refondation des idées et de notre parti » vont « de pair ». « Rien ne nous fera dévier, ni tintamarre, ni injonction, ni yo-yo des sondages ».

Le projet, assure-t-elle, « a toujours précédé des alliances, c’est incontournable ».

Sans exclure un possible rapprochement avec le MoDem, Mme Aubry a averti : « Si des démocrates et humanistes souhaitent nous rejoindre, cela doit être fait dans la clarté, nous sommes ouverts, mais c’est à François Bayrou d’apporter la clarté, si c’est sa conviction ».

Interpellant directement ce « cher François Bayrou », elle lui a demandé s’il était « prêt » à les « rejoindre pour un projet économique, social et écologique » et s’il voulait « soutenir des listes de gauche pour les régionales ».

Mme Aubry s’est aussi demandée si « l’objectif de François Bayrou n’est pas d’être candidat contre Sarkozy en 2012 ».

En tant que puissance invitante, Ségolène Royal avait parlé avant son ex-rivale. Elle avait défendu avec force, à six mois des régionales, son bilan notamment écologique, de présidente de Poitou-Charentes, région qu’elle dirige depuis 2004, répétant en leitmotiv son credo de « politique par la preuve ».

Arrivées ensemble dans la salle, les deux dirigeantes ne sont pas reparties de conserve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.