Au moins 12 membres du Hamas tués dans l’effondrement d’un tunnel, malgré les fermes démentis du Hamas, visiblement très embarrassé.

Ce sont des sources palestiniennes qui déclarent, jeudi matin qu’en dépit des plus fermes démentis de la part du Hamas et des autorités médicales à sa solde à Gaza-City, au moins douze terroristes ont été tués ou demeurent disparus, conséquence de l’effondrement d’un tunnel creusé à al-Tufah, dans la zone Nord de la Bande de Gaza, en direction d’Israël. l’une des hypothèses reste que les fortes pluvaisons ont provoqué l’inondation de ce tunnel qui s’est logiquement effondré.

debka.com

 

Douze membres du groupe terroriste sont portés disparus après l’effondrement d’un tunnel dans le nord de Gaza (donc en direction d’Israël), du fait de pluies abondantes et d’inondations.

Le réseau de tunnel du Hamas, pris pour cible par Israël durant la guerre de 2014 (AFP)

Entre huit et plus de douze membres du Hamas sont manquants mercredi, après l’effondrement d’un tunnel dans la Bande de Gaza provoqué par de fortes pluies se transformant en inondations, selon une source sécuritaire.

Le tunnel s’est effondré durant la nuit dans le secteur de Jabalia au nord de Gaza après plusierus jours de chutes de pluie, selon les déclarations des sources sécuritaires à l’agence de presse AFP.

 » Le tunnel de la « résistance » s’est effondré la nuit dernière à cause du mauvais temps et des inondations », déclare la source (du Hamas, appelée « sécurité » par l’afp orwellienne), ajoutant que ce tunnel appartenait bien au Hamas.

« Il y avait 11 membres de la « résistance » -terroriste- à l’intérieur [en fait, ils étaient plus nombreux]. Trois d’entre eux ont pu s’échapper au cours de la première heure après l’accident, mais les opérations de sauvetage… continuent de rechercher les huit autres ».

De tels cas d’effondrement sont survenus auparavant dans la bande côtière, qui fait l’objet d’un blocus israélo-égyptien et a connu trois guerres depuis 2008.

Samedi, un autre tunnel s’est effondré, tuant sur le coup un autre terroriste âgé de 30 ans, selon les responsables du Hamas. Les résidents disent que ce tunnel était situé à al-Maghazi, dans le centre de la Bande de Gaza.

En décembre, 14 Palestiniens ont été secourus après être restés coincés durant des heures dans un tunnel près de la frontière égyptienne alors qu’il était inondé et partiellement effondré.

Au cours des 50 jours de conflit de 2014, les avions de combat et les équipes de déminage israéliens ont détruit une grande partie du réseau de tunnels utilisés par les terroristes et trafiquants de Gaza.

A la fin 2014, l’Egypte a commencé la construction d’une zone de sécurité dans la Péninsule du Sinaï, à la frontière de Gaza, qui passe par la destruction de centaines de tunnels qu’elle sait être utilisés pour la contrebande d’armes.

La seule frontière de l’Egypte avec Gaza est aussi largement restée fermée à la suite du renversement du Président Frère Musulman Mohamed Morsi, piégeant les 1,8 millions de Gazaouis gouvernés par le régime terroriste Hamas dans ce territoire.

AFP's picture

– Source : middleeasteye.net

Adaptation : Marc Brzustowski

3 Commentaires

  1. Comme ils sont pas mort en combattant, ils peuvent faire une croix (lol) sur les 72 vierges et vu la pénurie de pucelles , ils vont peut-être servir de vierges pour les islamistes, courageux guerriers, qui s’attaquent aux écoles et aux enfants…Durand leur sommeil.
    Quelle gloire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.