Israël et les représentants du royaume saoudien ont tenu 5 réunions secrètes à propos du péril iranien depuis 2014

 

Israël et l’Arabie Saoudite ont mené cinq rencontres secrètes, depuis 2014, afin de discuter de l’imminence de la menace nucléaire iranienne et de son impact sur l’équilibre des pouvoirs dans la région. 

Ces rencontres entre Israël et les Saoudiens viennent d’être dévoilées le 4 juin, lors d’une réunion du Conseil en relations étrangères à Washington. 

Dore Gold

 

Dore Gold nommé prochain directeur général du Ministère des Affaires étrangères d’Israël, et Anwar Majed Eshki, général en retraite, ancien conseiller du Prince Bandar Bin Sultan, se sont, tous deux, exprimés devant le Conseil des Relations étrangères, le 4 juin. 

« Notre place, aujourd’hui, à cette tribune ne signifie pas que nous ayons résolu toutes les divergences qui marquent les positions de nos pays respectifs (Israël et l’Arabie Saoudite) au fil des années », a déclaré Gold. « Mais notre espoir reste que nous serons en mesure d’y répondre pleinement, dans les années qui viennent ». 

Les deux nations sont des ennemis historiques, mais sont, de fait, réunis par la poursuite sans répit du Président américain Barack Obama d’un accord nucléaire avec l’Iran. L’Arabie Saoudite, jusqu’à présent refuse de reconnaître le droit d’Israël à l’existence.

Ces réunions secrètes entre Israël et des représentants saoudiens se sont déroulées en Inde, en Italie et en République tchèque, selon les rapports.

Shimon Shapira, général israélien à la retraite et expert de la question du Hezbollah, soutenu par l’Iran, a été l’un des participants à ces réunions secrètes Israël- Arabie Saoudite et a déclaré que les deux pays se sont engagés à un dialogue destiné à émousser la puissance de l’Iran sur le plan économique et politique.

Nous, Arabie Saoudite et Israël, avons découvert que nous rencontrons les mêmes problèmes et les mêmes défis et que nous tâchons d’y apporter les mêmes réponses », a affirmé Shapira.

(en cours de rédaction) 

|

Adaptation : Marc Brzustowski

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.