Exemple: des agents de la police des frontières surveillent un point de contrôle en Cisjordanie le 26 janvier 2017. (Wisam Hashlamoun / Flash90)

Deux tentatives d’attentat à la voiture-bélier signalées en Judée-Samarie ; un attaquant présumé tué par balle

Dans des incidents distincts, l’un près de Hébron et l’autre dans la vallée du Jourdain, des Palestiniens ont tenté d’écraser aux gardes-frontières

Les gardes-frontières israéliens ont abattu un chauffeur palestinien qui a tenté de foncer dans leur direction à l’extérieur de Hébron mardi matin.

Dans un autre incident, dans le nord de la vallée du Jourdain, un Palestinien a fait accélérer sa voiture en direction d’un groupe d’agents de la police des frontières. Les troupes ont tiré en l’air, et le suspect a stoppé son véhicule et a été arrêté, a annoncé la police.

La police a déclaré que les deux cas faisaient l’objet d’une enquête.

Les officiers de la police des frontières d’Idhna, à la périphérie d’Hébron, montaient la garde en tant que membres de l’administration civile du ministère de la Défense, qui supervise les activités quotidiennes en Judée-Samarie, et participaient à un effort visant à réprimer les actes illégaux.

Selon la police, le suspect palestinien a traversé un poste de contrôle que les garde-frontières avaient mis en place, a heurté un véhicule de sécurité avec sa voiture puis a «accéléré vers un officier de la police des frontières».

Les gardes-frontières ont ouvert le feu sur le véhicule, blessant mortellement le suspect, identifié par les autorités palestiniennes comme étant Omar Hassan al-Awawdeh, âgé de 27 ans.

Aucun membre de l’armée israélienne n’a été blessé.

Une fourgonnette utilisée dans une tentative présumée de conduite de voiture-bélier contre des gardes-frontières israéliens dans le village palestinien d’al-Jiftlik, dans le nord de la vallée du Jourdain, en Cisjordanie, le 11 décembre 2018. (Police israélienne)

Dans le village d’al-Jiftlik, dans le nord de la vallée du Jourdain, les gardes-frontières gardaient les troupes de l’administration civile qui démolissaient des bâtiments construits illégalement lorsque le suspect palestinien a modifié sa conduite.

La police a déclaré que le suspect était un homme du village âgé de 30 ans.

Il a été remis au service de sécurité du Shin Bet pour un interrogatoire supplémentaire.

Les deux incidents apparemment sans lien sont survenus deux jours après que des terroristes, dans une voiture blanche, ont ouvert le feu sur un groupe d’Israéliens se tenant à un arrêt de bus devant la colonie d’Ofra, près de Ramallah, blessant sept d’entre eux, dont une femme enceinte gravement blessée.

Le bébé de la femme enceinte a été accouché prématurément par césarienne. Bien que l’état de la mère se soit amélioré, le nourrisson est toujours dans un état critique au centre médical Shaare Zedek de Jérusalem.

Les suspects ont pris la fuite, provoquant le lancement de la chasse à l’homme par les forces de sécurité israéliennes.

JForum avec agences

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.