Israël a lancé la campagne d’essais en vol d’Oron, son futur avion espion aux capacités « révolutionnaires »

En matière de capacités ISR [renseignement, surveillance, reconnaissance], la force aérienne israélienne [IAF] est déjà bien pourvue, avec notamment trois Gulfstream G550 « Shavit » pour collecter et analyser les signaux électro-magnétiques [ELINT], six RC-12D Guardrail [ou Beechcraft C-12 Huron] et plusieurs types de drones aériens [Eitan, Heron, Hermes 900, etc.]. Et elle va encore se renforcer dans ce domaine avec l’Oron, un nouvel appareil devant être prochainement mis en service au sein de son 122e escadron, basé à Nevatim.

En effet, le 27 août, le ministère israélien de la Défense a fait savoir, via X/Twitter, que l’Oron venait d’entamer une campagne d’essais en vol en vue de qualification opérationnelle. Et de souligner qu’il « sera l’avion ISR le plus avancé au monde ».

L’Oron a été développé dans le cadre d’une collaboration entre le département de la recherche et du développement du ministère de la Défense [DDR&D], l’IAF, le « corps » du renseignement, la marine israélienne et des acteurs privés, notamment Elta, la filiale d’Israel Aeropace Industries.

En réalité, il s’agit d’un Gulfstream G550 équipé d’une series de capteurs et de systèmes C4ISR de nouvelle génération censés fournir des « capacités de renseignement sans précédent » qui « changeront la donne pour contrer les menaces lointaines et proches ». Et le tout repose sur des algorithmes d’intelligence artificielle afin de traiter rapidement de grandes quantités de données.

Oron est une « solution commune multi-domaines et multi-capteurs » qui donnera « la possibilité de suivre avec précision des cibles multiples sur une large zone de couverture, par tous les temps et dans toutes les conditions de visibilité, avec une grande précision et en temps réel, ce qui permettra d’apporter une réponse décisive et rapide à toutes les menaces », a expliqué un officier du DDR&D.

Les systèmes d’Oron sont le fruit d’une « expertise technologique unique accumulée au fil des années au sein de l’industrie et du DDR&D. Cette accumulation de connaissances permet une préparation efficace aux menaces futures dans tous les domaines opérationnels d’Israël », a-t-il ajouté.

« Les capacités de [cet avion] viendront renforcer celles déjà existantes au sein de l’IAF, ce qui permettra de maintenir sa supériorité opérationnel dans le ciel du Moyen-Orient et renforcera la protection d’Israël », s’est félicité le général Amikam Nurkin, le commandant de la force aérienne israélienne.

JForum avec LAURENT LAGNEAU  opex360

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires