Dans l’accord-cadre obtenu jeudi entre le groupe P5+ 1 des puissances globales et l’Iran, à Lausanne, en Suisse, il apparaît une profonde contradiction dans le langage employé, concernant les séquences ou étapes d’allègement des sanctions, d’une part, dans la déclaration conjointe entre l’Union Européenne, et une  fiche d’information, publiée par l’Administration Obama, au sujet des paramètres de cet accord intérimaire. 

Déclarations contradictoires : : levée des sanctions immédiate ou par étapes?

La déclaration UE/Iran insiste sur le fait que  » L’Union Européenne cessera l’instauration de toutes les sanctions économiques et financières déclenchées par le programme nucléaire, et les Etats-Unis cesseront d’appliquer toutes les sanctions économiques et financières, simultanément, avec la mise en place des procédures de vérification de l’AIEA que l’Iran respecte ses principaux engagements sur son programme nucléaire » ». La fiche d’information de l’Administration Obaùa, de son côté, écrit que »Les sanctions des Etats-Unis et de l’UE concernant le programme nucléaire iranien seront suspendues après que l’AIEA aura vérifié que l’Iran a bien mis en oeuvre toutes les mesures relatives à son programme nucléaire. Si, à tout moment, l’Iran se dérobe à remplir ses engagements, ces sanctions se remettront aussitôt en place ». 

Le Ministre des affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif a insisté sur Twitter sur le fait qu’il y aura, en fait, un allègement immédiat des sanctions. « Les solutions trouvées sont bonnes pour tous, telles qu’elles sont. Il n’y a aucun besoin de se précipiter si vite à faire usage « de fiches d’information », affirme un de ses Tweets. Zarif  poursuit : « Communiqué Iran/5+1 : « Les Etats-Unis cesseront la mise en oeuvre de TOUTES les sanctions économiques et financières ». Est-ce graduel? », ajoute le Ministre des affaires étrangères : « Déclaration Iran/P5+1 : « L’Union Européenne mettra UN TERME à l’instauration de TOUTES les sanctions en lien avec le programme nucléaire ». Que dire de cela? »

La dernière fois que Zarif et l’Administration Obama  se sont contredit l’un l’autre, à propos d’une fiche d’information, c’était concernant « le droit de l’Iran à enrichir » de l’uranium, qui a été accordé dans le cadre du Plan Conjoint d’Action, qui a débuté en novembre 2013. 

Le problème de l’allègement des sanctions par étapes dans le cadre de l’instauration de tout accord nucléaire était  l’un des principaux points de blocage des discussions de la semaine dernière. L’Iran a insisté sur cette levée immédiate des sanctions, alors que les puissances du P5+1 insistaient sur un allègement par phases. Autant le guide suprême que le Président Hassan Rouhani ont exigé que les sanctions soient levées « d’un seul coup », dès qu’on aboutirait à un accord. L’Administration Obama a, tout d’abord, appelé à un allègement progressif des sanctions. Le 16 mars, le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest a déclaré : « Le fait est que le Président ne pense pas que nous devrions nous passer de cet outil puissant posé sur le devant de la table. Il pense que nous devrions l’utiliser et le conserver jusqu’à la fin, après quel’Iran aura démontré,tout au long du processus d’une période de temps soutenu, une volonté d’être à la hauteur des termes de l’accord ». 

[Photo: RT France / YouTube

Par TheTower.org Staff |

thetower.org

Adaptation : Marc Brzustowski.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.