Soldat russe au milieu des combattants kurdes des Unités de Protection Kurdes

De nouveaux éléments et des véhicules de l’armée russe sont entrés dans la zone détenue par les YPG dans le Nord de la Syrie (à proximité d’Afrin). 

Source: @abdullahawez/Twitter

Source: @abdullahawez/Twitter

 

On voit affluer de nouvelles troupes russes et des véhicules, qui entrent dans le secteur du Canton d’Afrin, contrôlé par les combattants des Unités de Protection du Peuple Kurde (YPG), sleon des photos et des vidéos diffusées par les sources pro-Kurdes.

View image on TwitterView image on Twitter

Les troupes russes entrent dans le Canton d’Afrin : on cite des rapports à propos d’un accord à formaliser entre les YPG et les troupes russes, dans le but de construire une base militaire près des frontières turques. 

 

Les journalistes-militants et activistes de médias pro-kurdes spéculent actuellement autour de l’idée que l’armée russe serait sur le point d’installer une base militaire (plus ou moins permanente) ou même de proposer « une base militaire conjointe -partagée », (avec les Unités kurdes) dans la zone détenue par les YPG près de la frontière avec la Turquie.

southfront.org

Quoi que l’on dise des tensions russo-américaines, on relève au moins un point de consensus qui vise à installer un double-renforcement ou parapluie, des troupes américaines et russes, souvent à la frontière turque, alors qu’Erdogan bombarde les YPG comme « associées » au PKK ». 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.