La Cour suprême israélienne a statué dimanche en acceptant l’extradition d’un ressortissant israélien accusé de vente de matériel de défense des États-Unis vers l’Iran, a déclaré le ministère de la Justice.

Il a déclaré dans un communiqué que Arye Eliyahu « Eli » Cohen devrait être rendu aux autorités américaines « en vue de son procès vente des pièces détachées de nature militaires avec l’Iran ».

« Selon l’accusation sur laquelle la demande d’extradition est fondée, au cours des années 2000-2004 Cohen a exporté des pièces de rechange de matériel militaire américain des États-Unis vers son lieu de résidence en Israël ».

De plus, lui et trois complices aux États-Unis ont livré des pièces détachées pour missiles Hawk, des avions de combat et de transport de troupes blindés des États-Unis vers Israël, à l’aide de fausses déclarations quant aux matériaux et leur destination finale.

Une transcription de l’audience de dimanche rapporte que sur la période entre 2012-2013 Cohen « à deux reprises il a réexporté d’Israël à l’Iran, via la Grèce, des pièces de rechange militaire utilisées par les avions de chasse ».

Les accusations ont été déposées à la Cour fédérale du district du Connecticut en 2013, et les États-Unis ont fait une demande d’extradition l’année suivante.

Cohen a affirmé pour sa défense, qu’il a bénéficié de divers permis émanant du ministère de la Défense pour exécuter lui permettant de commercer avec les gouvernements étrangers et les entreprises, et qu’il n’était aucunement responsable de la destination finales de ces pièces militaires.

Jusqu’à présent, même si il a déjà purgé une peine de prison avec sursis, en vertu du système juridique israélien et il a réussi à échapper à la loi américaine. Cependant, aujourd’hui (dimanche), la Cour suprême a statué que Cohen devra être expulsé vers les États-Unis, où il est toujours recherché pour son activité illégale.

« Le motif de cette demande d’extradition est demandée, est qu’il a commis une infraction pénale en vertu des lois et d’« Israël et des États-Unis, a déclaré le tribunal en rendant compte de sa décision ce dimanche.

Indianexpress avec Haaretz

 

4 Commentaires

  1. quand aux haineux d’eux même, ils peuvent aller aussi habiter aux amériques, les juifs d’Israël seront débarrassés enfin de leur pire bête noire.

  2. Si on pouvait envoyer tous les rabbins aux États-Unis voire dans les pays arabes ? Quel bonheur. Le peuple juif serait enfin libéré de sa pire contrainte

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.