Tsahal convertit les chaînes de montage des Tanks pour fabriquer des équipements médicaux

Faites des respirateurs, pas la Guerre! Tsahal démontre en actes son amour du peuple d’Israël

«Dans les 12 heures, nous avons modifié notre plan de travail dans son intégralité», explique le colonel Udi Amira, commandant du Centre de réhabilitation et d’entretien des véhicules blindés de Tsahal. Nous travaillons à plein régime pour trouver des solutions créatives qui sauveront des vies. “

Le centre de réhabilitation et d’entretien du ministère de la Défense à Tel Hashomer, à l’extérieur de Tel Aviv, est familier à tous les membres du Corps blindé de Tsahal. Le centre, subordonné à la Direction technique et logistique de Tsahal, produit des chars Merkava et d’autres véhicules blindés, construit des centres de commandement et de contrôle et modernise d’autres véhicules et systèmes de communication pour l’armée. Ces derniers jours, cependant, les chaînes de montage du centre ont été converties pour aider à mener la guerre contre l’ennemi numéro un d’Israël – le coronavirus.

“Comme dans le reste d’Israël, nous avons compris que nous sommes actuellement en guerre contre un ennemi invisible, et nous avons donc décidé d’intervenir pour aider à combattre la pandémie de coronavirus”, a déclaré le commandant du centre, le colonel Udi Amira.

Il y a quatre jours, la chaîne de montage pour la fabrication des sièges de Tanks a été réorganisée pour fabriquer des lunettes de protection pour les équipes médicales.

“Dans les 12 heures, nous avons modifié notre plan de travail dans son intégralité”, a déclaré Amira. Ces derniers jours, le centre a produit 1 400 lunettes de protection par jour.

La Direction technique et logistique de Tsahal a également lancé d’autres projets de ce type dans le pays.

À l’usine de véhicules de Haïfa, par exemple, une chaîne de montage réaménage des ambulances pour protéger leurs équipages respectifs contre le virus.

Les travailleurs du Centre de réadaptation et d’entretien fonctionnent actuellement en deux équipes et sont prêts à passer à trois équipes pour aider les équipes sur le terrain.

D’autres initiatives prennent également forme, notamment un projet d’ingénierie de fabrication de ventilateurs (respirateurs) fabriqués à partir d’équipements médicaux situés dans l’une des usines.

“Nous avons également reçu une demande d’un hôpital et nous essayons de les aider sur un certain nombre de questions urgentes”, a déclaré Amira. «Nous avons une équipe qui veut fabriquer des combinaisons contre les matières dangereuses. Les travailleurs comprennent le défi auquel le pays est confronté et sont prêts à toute tâche. Nous travaillons à pleine puissance pour trouver des solutions créatives qui sauveront des vies.»

israelhayom.com

2 Commentaires

  1. Nous en sommes certain, le problème c’est qu’on ne peut plus venir, les lignes aériennes étant à l’arrêt et les hôtels fermés. En tout cas bravo, Israël tu es un exemple.

  2. Il n’y a pas au monde de meilleur endroit qu’en Israël !

    Pas seulement lors du coronavirus, mais tout le long de l’année, les saisons, les paysages, la terre sainte, vivre ensembles…
    En voilà juste une petite preuve supplémentaire.

    Merci à Hashem de nous avoir permis de vivre ici, à n’importe quel prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.