Raid aérien de Tsahal sur les positions du Hamas à Gaza

1
944
Tsahal lance un raid aérien sur les positions du Hamas à Gaza
Tsahal frappe deux postes appartenant à l’aile militaire du groupe terroriste, dans la soirée, après qu’un officier israélien s’est fait tirer dessus par des militants, plus tôt, lors de violentes émeutes le long de la barrière frontalière ; À la lumière de cette escalade, Israël annule la troisième injection de fonds qatari destinée aux fonctionnaires de Gaza.

L’armée de l’air israélienne a frappé au moins deux positions militaires du Hamas dans le nord de Gaza mardi soir en réponse à un incident précédent dans lequel un officier de Tsahal a été légèrement blessé par des tirs depuis la bande de Gaza.

Les Palestiniens prétendent également que Tsahal a fait taire la station de radio du Hmaas à Gaza.

Les habitants des communautés israéliennes près de la frontière de Gaza ont signalé une série de fortes explosions dans la soirée, qui ont incité certains à se précipiter vers des lieux sûrs et des abris sous bombardement, anticipant un possible tir de roquette dirigé par le Hamas en réponse aux frappes israéliennes.

Grève des FDI à Gaza

Frappes de Tsahal à Gaza

 

 

Un peu plus tôt, un commandant de la brigade des Parachutistes a eu apparemment la vie sauve, grâce à son casque, qui a arrêté une balle tirée lors de violentes émeutes qui ont éclaté le long de la barrière de sécurité mardi après-midi. Selon Tsahal, des centaines de Palestiniens ont lancé des pierres sur les troupes israéliennes et ont tenté de franchir la barrière de sécurité.

Un officier de Tsahal blessé transporté à l'hôpital (Photo: Harel Yosef)

Un officier de Tsahal blessé et transporté à l’hôpital (Photo: Harel Yosef)

Tsaha a répliqué en bombardant une position militaire du Hamas près de la barrière de sécurité, faisant au moins un mort et deux blessés. Le Hamas a confirmé que les trois victimes palestiniennes sont des membres de son organisation terroriste.

Face à la recrudescence de la violence le long de la frontière, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annulé un don qatari de 15 millions de dollars destiné aux fonctionnaires palestiniens de la bande de Gaza, qui était attendu mercredi dans le cadre des efforts internationaux visant à parer à un affrontement militaire.

Matan Tzuri, Elior Levy et Yoav Zitun | Publié: 01.22.19, 22:54

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.