Trappes : Le tueur du Burger King fait une troisième victime

Le tueur du Burger King a fait une nouvelle victime à Trappes. Un homme s’est fait tirer dans les jambes la nuit dernière.

La police judiciaire est chargée de l'enquête. (Illustration)
La police judiciaire est chargée de l’enquête. (Illustration)

Les forces de l’ordre sont sur les dents à Trappes. La nuit dernière, celle du lundi 8 au mardi 9 mai, une nouvelle tentative de meurtre s’est déroulée. Cette fois, c’est square Van-Gogh que des détonations ont été entendues vers 1h. Quelques instants plus tard, un homme blessé par balle avait été déposé aux urgences de la ville. La victime, âgée de 23 ans, présentait sept traces de balles aux jambes.

Les témoignages recueillis auraient permis d’établir qu’il s’agit du même homme qui abattu un trentenaire dans la soirée du samedi 6 mai, sur le parking du Burger King de Plaisir. Le lendemain soir, il avait également tiré sur un trentenaire, à Trappes, le blessant également aux jambes.

Le suspect, âgé de 33 ans, est bien connu de la justice. Son casier porte 13 condamnations, essentiellement pour des violences conjugales ou policières. C’est un habitué du square Paul-Langevin. La piste du règlement de comptes se fait de plus en plus certaine.

La police judiciaire reste chargée de l’enquête. Une grande partie de la nuit, un hélicoptère a survolé Trappes. Une source judiciaire a confirmé le type d’arme utilisée, une Kalachnikov. Cette même voix a précisé que l’homme était quelqu’un de “dangereux et déterminé. Il ne s’agit cependant pas d’un fou qui tire sur n’importe qui dans la rue. Les victimes sont ciblées”.

Publié le : 09/05/2017 à 09:51

2 Commentaires

  1.  » Une grande partie de la nuit, un hélicoptère a survolé Trappes.  »

    Merci pour les riverains, c’est toujours agréable ! Mais une intervention au sol n’est pas exclue, quand même ??

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.