Tirs de missiles anti-tank contre Tsahal qui réplique (Liban)

5
4493

Mise à jour : tirs de 2 missiles anti-tank russes Kornet du Liban contre le Moshav et la base frontaliers d’Avivim.

A priori pas de blessé. Un véhicule militaire israélien “soufflé” au sein du Moshav d’Avivim

L’Iran fait pression sur Nasrallah pour le contraindre à réagir. Le Hezbollah revendique l’acte.

L’aviation israélienne mène actuellement des raids de représailles, et l’artillerie frappe Maroun Arras et Bint Jbeil, par au moins 100 obus israéliens

Tous les habitants dans un rayon de 4km de la frontière sont priés de rester aux abris. Ils doivent attendre 10 minutes après chaque tir. Interdit de se rendre dans les champs ou d’emprunter les sentiers frontaliers…

ISRAËL OUVRE DES ABRIS ANTI-BOMBES APRÈS LE TIR D’UN MISSILE ANTI-CHAR DU LIBAN

Un missile anti-char a été lancé du Liban vers le nord d’Israël, a annoncé l’unité des porte-parole de Tsahal dimanche après-midi, plusieurs heures après qu’Israël a tiré des obus d’artillerie sur les fermes contestées de Sheeba le long de la frontière.

Selon des informations libanaises non confirmées, le missile antichar Kornet aurait été tiré sur des véhicules de Tsahal (plutôt qu’un Moshav civil) le long de la frontière.

À la suite de l’incident, Tsahal a ordonné aux résidents vivant à moins de 4 kilomètres de la frontière de rester chez eux et d’ouvrir leurs abris anti-bombes. Toute activité le long de la clôture de la frontière, y compris les travaux agricoles, est interdite.

Tsahal tire des OBUS D’ARTILLERIE et des salves de mitrailleuses lourdes SUR LES FERMES DE SHEBAA AU LIBAN – REPORTAGE (Al-Manar)-

Selon le reportage, plusieurs obus ont été tirés, provoquant des incendies du côté libanais mais ne faisant aucun blessé.

PAR ANNA AHRONHEIM
 1ER SEPTEMBRE 2019 14:01

Les FDI tirent des obus d'artillerie sur les fermes de Shebaa au Liban - rapport

Soldats à la frontière libanaise. (crédit photo: RONEN ZVULUN / REUTERS)

Israël a tiré, dimanche, des obus d’artillerie en direction des fermes contestées de Sheeba situées le long de la frontière avec le Liban, a rapporté la chaîne de télévision Al-Manar, affiliée au Hezbollah.

Selon le reportage, plusieurs obus ont été tirés, provoquant des incendies du côté libanais mais ne faisant aucun blessé.

Le commandement nord d’Israël est en alerte maximale depuis la semaine dernière, dans l’attente d’une frappe limitée contre des cibles militaires, après des coups portés en Syrie et une attaque présumée par un drone israélien ou iranien (détourné), à Dahiyeh à Beyrouth, la semaine dernière.

L’agence de presse nationale libanaise a rapporté, samedi, que l’armée israélienne avait lancé plus de 30 bombes éclairantes près des villes frontalières libanaises de Ghajar, Shebaa et Kfar Shuba, et avait tiré avec des mitrailleuses lourdes près des villages d’Al-Semmaqah, Al-Alam et Al-Marsad.

L’unité du porte-parole de l’armée israélienne a déclaré, samedi soir, que l’armée avait également commencé à préparer les troupes terrestres, aériennes, navales et de renseignement à la possibilité d’une recrudescence de la violence dans le nord d’Israël, en particulier en Galilée. Un convoi d’artillerie a été vu se déplaçant vers le nord par les résidents locaux.

https://www.facebook.com/eretzyisrael67/videos/2538517916204733/

Outre le renforcement des batteries d’artillerie, des batteries de défense antimissile Dôme de Fer ont été déployées et les départs en permission pour les soldats combattant dans la région ont été annulés. Les Forces de défense israéliennes ont également fermé l’espace aérien réservé aux vols civils, en bouclant l’aéroport civil de Kiryat Shmona et mis la marine en alerte maximale en cas d’attaque du Hezbollah au Liban.Ces mouvements font partie du renforcement de la puissance et de la volonté de l’armée en prévision de représailles de la part du groupe terroriste chiite libanais, qui pourraient s’exercer sur des troupes de Tsahal ou une installation militaire le long de la frontière. Samedi soir, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a averti qu’il était «inacceptable» que le groupe n’exerce pas de représailles contre Israël, qui, selon lui, serait responsable d’attaques contre le Liban, l’Irak et la Syrie.

«Normalement, nous répondons à cause de notre souveraineté sur les fermes de Shebaa, mais cette fois-ci, je voulais dire que ce sera illimité et que nous exercerons des représailles. Cette fois, cela ne se limitera pas autour de Shebaa », a déclaré Nasrallah, cité par la chaîne de télévision al-Manar, affiliée au Hezbollah . [Les tirs de ce matin sont-ils une réponse du Berger à la Bergère et une invitation à passer des borborygmes aux actes?]

«Les premières représailles contre l’agression israélienne exprimera notre droit d’abattre les drones israéliens. Israël devrait savoir que l’espace aérien libanais n’est pas ouvert à ses drones et que la Résistance choisira le bon moment et le bon endroit pour cibler les drones israéliens dans notre espace aérien. ” a t-il continué.

Le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Aviv Kochavi a visité la région vendredi et le chef du commandement du Nord, le major-général Amir Baram a averti que le Hezbollah et le Liban subiraient une “réaction sévère” à toute attaque.

“Vous devriez vous préparer non pas à la réponse du Hezbollah contre Tsahal, mais à notre réponse” à une telle attaque, a déclaré Baram, ajoutant que “si un soldat de Tsahal est seulement égratigné, notre réponse sera foudroyante”.

5 COMMENTS

  1. Ça a dû faire c.hi. er Nasrallah de voir le véhicule continuer à rouler après le souffle , souffle dû à l’attaque d’un “trophee” contre le kornet .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.