Quel sera l’impact du «sulha» du Golfe sur les Palestiniens? – une analyse
   7 JANVIER 2021 18h31

Maintenant, quand Israël regarde la carte, il a une alliance avec deux pays qui font face à l'Iran directement de l'autre côté du Golfe (crédit photo: FLICKR / MAGNUS HALSNES)
Maintenant, quand Israël regarde la carte, il a une alliance avec deux pays qui font face à l’Iran directement de l’autre côté du Golfe. (crédit photo: FLICKR / MAGNUS HALSNES)

Les Palestiniens de tous les horizons politiques ont salué le sulha (réconciliation) de cette semaine entre l’ Arabie saoudite et ses alliés avec le Qatar, et se sont déclarés heureux de voir les pays arabes résoudre leurs différends pacifiquement.
Mais les Palestiniens ne semblaient pas sûrs que les développements dans le Golfe soient bons pour la question palestinienne. Alors que certains Palestiniens ont déclaré que l’unité arabe renforcerait les Palestiniens, d’autres ont émis l’hypothèse que le Qatar était maintenant plus proche de rejoindre le «train de la normalisation» avec Israël.
Pendant ce temps, de nombreux Palestiniens ont exprimé l’espoir que leurs dirigeants en Cisjordanie et dans la bande de Gaza mettraient également fin au différend entre la faction au pouvoir de l’Autorité palestinienne, le Fatah, et le Hamas.
«Si les Saoudiens et les Qataris sont capables de mettre fin à leur différend, pourquoi le Fatah et le Hamas ne peuvent-ils pas cesser de se battre et parvenir à l’unité palestinienne?» se sont demandé plusieurs utilisateurs palestiniens des médias sociaux.
Certains Palestiniens ont exprimé la crainte que la réconciliation puisse ouvrir la voie au Qatar pour emboîter le pas aux autres pays arabes et normaliser ses relations avec Israël. L’Arabie saoudite a soutenu les accords de normalisation entre Israël, les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Soudan et le Maroc.
En privé, les responsables du Hamas ont déclaré qu’ils craignaient que l’Arabie saoudite et ses alliés du Golfe ne fassent pression sur le Qatar pour qu’il cesse son soutien financier et politique au Hamas. Selon les responsables, «perdre le Qatar, c’est comme couper l’approvisionnement en oxygène du Hamas».
Le Qatar accueille depuis longtemps plusieurs responsables du Hamas, dont Ismail Haniyeh et l’ancien chef du groupe, Khaled Mashal.

https://www.jpost.com/middle-east/how-will-gulf-sulha-impact-the-palestinians-analysis-654622

1 COMMENTAIRE

  1. Ceux que l’on nomme indûment « palestiniens », car Israël est la seule vraie Palestine et les juifs les seuls vrais palestiniens, comprennent au moins une chose : La Judée-Samarie (et non la Cisjordanie qui ne signifie rien) est de plus en plus reconnue par le monde arabo-musulman comme terre juive, tout comme le « Peuple palestinien » retourne peu à peu au monde de la fiction qu’il n’a pu quitter dans les années 1970 que grâce à l’union soviétique maudite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.