Démence: se faire opérer de la cataracte réduirait le risque de 30%

Selon une étude américaine récente, se faire opérer les yeux de la cataracte réduirait de près de 30% les risques de développer une démence chez les personnes âgées. Des travaux qui mettent en exergue la connexion œil-cerveau dans la démence.

Souffrir de la cataracte pourrait en réalité avoir des avantages à long terme. L’opération de la cataracte est la plus courante dans le monde et est pratiquée sur environ 700 000 personnes en France chaque année. Peu de gens savent que la cataracte est une maladie oculaire très courante qui concerne plus de 20% de la population après 65 ans et plus de 60% des patients après 85 ans en France, selon l’Assurance maladie.

La cataracte est une opacification du cristallin d’un ou des deux yeux. Elle est responsable d’une baisse de la vision qui est due le plus souvent au vieillissement. Les personnes touchées doivent donc se faire opérer en vue du remplacement du cristallin par un implant. Une intervention chirurgicale qui permet donc de recouvrer sa vision mais également de réduire les risques de démence chez les personnes âgées selon une récente étude publiée le 6 décembre dernier dans la revue JAMA Internal Medicine le 6 décembre et basée sur l’étude de plus de 5 000 participants âgés de plus de 65 ans.

Démence : un risque réduit pendant au moins 10 ans

En effet, les chercheurs ont découvert que les personnes âgées qui avaient subi une chirurgie de la cataracte avaient près de 30% moins de risque de développer une démence, quelle qu’en soit la cause, par rapport à ceux qui n’en ont pas subie . Un risque réduit qui a persisté pendant au moins une décennie après la chirurgie. « C’est vraiment excitant car aucune autre intervention médicale n’a montré une association aussi forte avec la diminution du risque de démence chez les personnes âgées », s’est réjouie la chercheuse principale de l’étude, le Dr Cecilia Lee, professeure agrégée en opthalmologie à la faculté de médecine de l’Université de Washington. Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs de l’université de Washington et du Kaiser Permanente Health Research Institute à Seattle ont analysé des données d’une précédente étude appelée « The Adult Changes in Thought (ACT) » menée auprès de 3 000 participants âgés de plus de 65 ans atteints de cataracte.

Les chercheurs ne sont pour l’instant pas en mesure d’expliquer les mécanismes par lesquels la chirurgie de la cataracte entraîne une diminution du risque de démence chez les personnes âgées. Ils émettent toutefois l’hypothèse que les personnes peuvent obtenir des informations sensorielles de meilleure qualité après une chirurgie de la cataracte, ce qui pourrait avoir un effet bénéfique sur la réduction du risque de démence. Ils pensent qu’avoir une meilleure vue pourrait en effet être bénéfique pour le cerveau. « Ces résultats sont cohérents avec l’idée que l’apport sensoriel au cerveau est important pour la santé du cerveau », a en effet déclaré le co-auteur de l’étude, le Dr Eric B. Larson, chercheur principal au Kaiser Permanente Washington Health Research Institute.

Une plus grande exposition à la lumière bleue en cause ?

Le Dr Cecilia Lee a avancé une autre hypothèse, estimant qu’après une opération de la cataracte, les yeux des personnes sont plus exposés à la lumière bleue. « Certaines cellules spéciales de la rétine sont associées à la cognition et régulent les cycles du sommeil, et ces cellules réagissent bien à la lumière bleue », a-t-elle déclaré. « Les cataractes bloquent spécifiquement la lumière bleue et la chirurgie de la cataracte pourrait réactiver ces cellules », selon elle.

Les résultats de l’étude mettent en évidence de solides arguments en faveur de recherches supplémentaires sur la connexion œil-cerveau dans la démence. Des études antérieures du groupe de chercheurs ont déjà montré un lien étroit entre d’autres maladies rétiniennes, telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge, et le développement de la maladie d’Alzheimer et de la démence. « Si notre recherche est validée dans de futures études, l’opération de la cataracte pourrait avoir une pertinence clinique chez les personnes âgées à risque de développer une démence », assurent les chercheurs.

Publié par Sarah Ugolini, le 29/12/2021 à 15:41  www.medisite.fr
Sources
Association Between Cataract Extraction and Development of Dementia, JAMA Internal Medicine, 6 décembre 2021.
https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/2786583

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.