Résolution de l’ONU ou Galilée dé-mystifié.

2
392

 

 

Résolution de l’ONU ou Galilée dé-mystifié.

 

 

L’ONU a donc voté, dans la nuit du 23 au 24 décembre, grâce à l’abstention des Etats-Unis pilotés pour un mois encore par Barack Hussein Obama, une résolution condamnant la construction par Israël dans les « territoires occupés de Cisjordanie et à Jerusalem Est ». 

La résolution Onusienne a été adoptée par tous les pays de la panurgie internationale avec à la manœuvre la diplomatie française adhérant à la théorie du complot développée par l’OCI (Organisation de la Conférence Islamique).

Il est vrai que quand on observe l’état de bien-être et de développement humain de pays tels la Syrie, l’Irak, la Turquie, l’Egypte,la Libye, la Tunisie, l’Algérie, l’Iran, l’Afghanistan, le Pakistan, et j’en oublie, on est bien obligé d’admettre la supériorité de la civilisation islamique sur la civilisation européenne décadente. 

C’est si vrai que des reportages larmoyants sur toutes nos chaînes de télévision nationale (de France 2 à LCI en passant par M6 et France-Info) nous rapportent le voyage plein de dangers et de chausse-trape qu’effectuent par centaines de milliers des jeunes gens en parfaite santé qui viennent chercher une vie meilleure en Europe.

 

Ils ont laissé les femmes au pays en comptant sur de jeunes filles blondes au grand cœur qui se prennent pour des nouvelles héroïnes au grand cœur et étreignent ces malheureux à Lesbos : Grand bien leur fasse et bonne chance à l’Europe moribonde !

 

Peut-être les grands patrons européens ont-ils besoin d’une main-d’œuvre jeune et corvéable à merci comme ce fut le cas depuis le début du XXème siècle avec les vagues successives d’Italiens, d’Espagnols, de Polonais, de Russes, de Portugais et autres européens fuyant misère et chômage dans leur pays natal et décidés à s’intégrer dans leur nouvelle patrie ? Mauvais calcul ?

 

Les USA, le Canada, la Grande-Bretagne, l’Australie, autres pays d’immigration massive, sont plus regardants sur ceux autorisés à s’installer sur leur sol.

 

Ce qui n’a pas été rapporté dans les medias, c’est la résolution réprouvant les théories d’un certain Galileo Galilée, fameux astrolologue (sic) comique de Pise, ayant émis une théorie fumeuse sur la rotondité de la Terre, qui tournerait autour du Soleil ?

Eppur, si Muove = Et pourtant, elle tourne ! aurait-il grommelé après sa rétractation pour se disculper de la condamnation de l’Inquisition de l’époque.

 

Cette inquisition était-elle l’ancêtre apostolique et romaine de l’ONU actuelle ?

L’indignation justifiée du Vatican de l’époque a été reconsidérée à la lumière des connaissances géopolitiques de l’ONU qui lui a donné raison : Galilée était un mystificateur qui méritait bien l’opprobre dans lequel il fut relégué. 

A la minute où cette résolution a été adoptée, de graves conséquences s’en sont ensuivi : 

– tous les satellites tournant en orbite autour de notre planète vont se perdre dans les espaces intergalactiques infinis ;

– seuls les satellites en orbite géostationnaire garderaient une chance de se maintenir ;

– La station spatiale internationale où notre spationaute national a pris place récemment court de très gros risques : seule une nouvelle échelle de Jacob bien orientée pourrait le sauver ;

– Le récent satellite mis au point par Thalès pour la Turquie d’Erdogan permettant de repérer des cibles à 0,50 m de diamètre perdra tout intérêt. 

Quand cette mauvaise farce onusienne va-t-elle cesser ?

Doit-on continuer de gober, comme l’UNESCO l’a récemment résolu, que « Jerusalem n’a aucun lien historique avec le Peuple juif » ?

Doit-on continuer de croire que la « Cisjordanie » serait la Terre volée aux « Palestiniens » ?

Attendez-vous à voir ce soir Mahmoud Abbas, le bon apôtre et digne successeur du sanglant Yasser Arafat, assister à la Messe de Minuit dans l’Eglise de Bethlehem, d’où la majorité des Chrétiens ont été chassés depuis « l’occupation palestinienne ». 

La « Palestine », invention des Romains il y a deux mille ans, du temps du présumé Jésus, a été créée sur les ruines de Jerusalem et de la Judée, rasées sur les ordres de Titus après la révolte de Judéens – Juifs – de l’époque, déjà désignés comme le « Peuple à la nuque raide ».

Depuis, bien des civilisations se sont effondrées, les Juifs ont connu bien des aléas historiques et des tentatives d’extermination, en Perse, à Rome, dans l’Europe médiévale, avec une culmination encore vivement ressentie sous les nazis et la complicité honteuse de bien des nations européennes, et pourtant, les Juifs se sont perpétués jusqu’à ce jour.

Leur obstination à vivre en restant les meilleurs suscite de la jalousie : ne cherchez pas ailleurs les racines profondes d’un antisémitisme multimillénaire.

Alors oui, aujourd’hui, une sainte colère doit nous saisir face à ces résolutions onusiennes empreintes de tant de mauvaise foi, de duplicité, de haine antisémite : ces résolutions honteuses doivent être dénoncées et combattues.

Ne laissons pas nos hommes politiques prétendre qu’un « ami peut dire la vérité à un pays ami » (discours de Sarkozy à la Knesset). 

Ne laissons pas ce faux cul crypto-musulman d’Obama décocher le coup de pied de l’âne au Peuple d’Israël avant de quitter la scène. 

Il y a 2200 ans environ, les Macchabim se sont battus héroïquement pour préserver le Peuple juif.

Il a fallu un simple miracle : que la fiole d’huile, prévue pour durer un seul jour, brûle huit jours.

Faisons en sorte de renouveler ce miracle.

Joyeux H’anoukah ! et Joyeux Noël pour ne pas être sectaire.
Par Simon Frajdenrajch, le 24 décembre 2016

Par Simon Frajdenrajch, analyste

 

 

 

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.