Près d’une centaine de personnes, civils et militaires ont prié ensemble mercredi matin dans les ruines de l’ancienne synagogue d’Eshtamoah (Samuah en arabe) située au mont Hevron.

Cette synagogue qui date de l’époque du 2e Temple servait à une grande communauté, y compris après la destruction du Temple, quand des habitants fuyant Jérusalem avaient formé des communautés dans la région de Hevron.

La cérémonie était organisée par le conseil régional du sud du mont Hevron et la protection militaire était assurée par une unité de la Brigade Yehouda sous le commandement du colonel Itsik Cohen.

Le Dr. Doron Sar-Avi, directeur du Département des Etudes d’Erets Israël à l’Institut Herzog a raconté que les nombreux vestiges de candélabres exposés au Musée d’Israël provenaient de cette région. Les habitants avaient choisi ce symbole et le gravaient sur les linteaux de leurs portes ou sur les portes des synagogues.

Les fouilles réalisées à Eshtamoah ont permis de mettre au jour des objets et inscriptions similaires à ceux découverts dans l’antique synagogue de Soussia, non loin de là.

Yohaï Dimri, le président du conseil régional a souligné “la chance et le mérite de pouvois assister à ce genre de cérémonie si émouvante, avec des prières et des chants de fête près de deux mille ans après que les Juifs de cet endroit l’aient quitté.

“Nos racines sont profondément ancrées dans cet endroit et dans le souvenir du 2e Temple qui sont la justification de notre retour et notre repeuplement ici” a-t-il dit avant de remercier les fidèles et touristes venus participer ainsi que les soldats de Tsahal qui ont assuré la sécurité de la cérémonie.

https://a7.org/media/a7radio/misc/video/18/apr/smoa0404.mp4?_=3

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.