Le vin australien ciblé par des mesures antidumping chinoises

L’Australie exige des excuses de la Chine pour un post jugé répugnant

Le Premier ministre australien a déclaré qu’un post montrant l’image d’un soldat australien publiée sur le compte Twitter d’un responsable chinois était « vraiment répugnante ».
Canberra exigeait qu’elle soit supprimée au plus tôt, cet incident intervient dans le contexte de la détérioration des relations entre les deux pays.
Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a convoqué un point de presse pour condamner la publication de l’image, qui représentait un soldat australien tenant un couteau sous la gorge d’un enfant afghan, et a déclaré que Canberra voulait des excuses de Pékin.
Le chef du gouvernement australien a aussi demandé à Twitter de supprimer le tweet, publié lundi par le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Zhao Lijian.
« C’est complètement scandaleux et ne peut être justifié sur aucune base », a déclaré Morrison. « Le gouvernement chinois devrait avoir honte de ce post. »
Les relations de l’Australie avec la Chine se sont détériorées depuis que Canberra avait appelé à une enquête internationale sur les origines de la pandémie de coronavirus.
Ce mois-ci, la Chine a présenté une liste de griefs concernant les investissements étrangers, la sécurité nationale et la politique des droits de l’homme de l’Australie, affirmant que Canberra devait corriger ses actions pour rétablir les relations bilatérales avec son plus grand partenaire commercial.
Morrison a déclaré que les pays du monde entier observaient comment Pékin réagissait aux tensions dans les relations de l’Australie avec la Chine.
Dans la dernière d’une série de sanctions commerciales, la Chine a annoncé vendredi qu’elle imposerait des droits antidumping temporaires allant jusqu’à 212,1% sur le vin importé d’Australie, une décision que Canberra a qualifiée d’injuste et liée à des griefs diplomatiques.
L’Australie a déclaré que 13 soldats des forces spéciales risquaient d’être renvoyés à la suite de ce post sur des meurtres illégaux présumés en Afghanistan, a déclaré vendredi le chef de l’armée du pays.
Le responsable chinois, Zhao, avait écrit sur Twitter: « Choqué par le meurtre de civils afghans et de prisonniers par des soldats australiens. Nous condamnons fermement ces actes et appelons à les tenir pour  responsables. » Son compte Twitter avait publié le même message, mais sans la fausse image du soldat et de l’enfant, vendredi.
Morrison a déclaré que l’Australie avait mis en place un processus « transparent et honnête » pour enquêter sur les allégations contre les soldats accusés et c’est « ce que fait un pays libre, démocratique et libéral ».

1 COMMENTAIRE

  1. Ecoutez bien le silence des lâches dirigeants occidentaux qui font pipi sur eux lorsque la Chine se conduit de façon odieuse.
    Seul TRUMP savait parler à Jinping sur qui il s’essuyait les pieds régulièrement.
    Pendant ce temps, les responsables de l’UE et le vieux con Borrell viennent de dénoncer « l’attentat » contre le scientifique iranien, tandis que Bojo craint pour la stabilité régionale.
    Voilà ce qui arrive lorsque la lâcheté généralisée devient un mode de gouvernance….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.