Paris: Tags antisémites visant des médecins

1
1505

Au moins deux immeubles abritant des cabinets médicaux à Paris dans le 14e arrondissement ont fait l’objet la semaine dernière de tags antisémites, avec les mots « sale juif » et des croix gammées peints sur les portes, les murs en façade et les cours intérieures des immeubles.

Le président du conseil départemental de l’Ordre des médecins, le Dr Jean-Jacques Avrane, confirme au « Quotidien » cette information et annonce que « l’Ordre entend bien accompagner les praticiens victimes de ces agissements; l’un des deux médecins a déposé plainte et l’autre envisage de le faire. »

Le Dr Avrane annonce qu’il souhaite constituer l’Ordre 75 en tant que partie civile dès lors que cette procédure sera recevable. « Nous voulons être actifs, assure-t-il, et nous entendons nous positionner judiciairement et humainement auprès des victimes qui vivent douloureusement de tels événements. »

Ces événements surviennent dans un contexte national de recrudescence des actes antisémites, des actes qui ont notamment affecté ces derniers mois plusieurs UFR de médecine, notamment à Bobigny, Créteil et Grenoble, et qui, toujours selon le Dr Avrane, auraient visé une demi-douzaine de praticiens parisiens ces dernières semaines, la plupart d’entre eux préférant en effacer les traces et ne pas leur donner de suites judiciaires.

Président de l’AMIF (Association des médecins israélites de France), le Dr Bruno Halioua se déclare « très choqué par des événements d’autant plus abjects qu’ils ciblent des médecins ne portant ni noms ni prénoms à consonance juive, c’est-à-dire que ces tags sont perpétrés par des personnes qui connaissent directement et identifient personnellement les intéressés. On ne peut pas ne pas imaginer que ce sont leurs propres patients qui agissent ainsi ».

L’Ordre département se veut vigilant avec notamment son référent sécurité. Au Conseil national de l’Ordre des médecins, l’enquête annuelle sur la sécurité ne comporte pas d’item lié à l’antisémitisme.

Source :www.lequotidiendumedecin.fr

1 COMMENT

  1. La Justice française a laissé l’antisémitisme arabo-musulman s’affirmer sur la place publique, alors que les politiques fermaient les yeux voire ralier le mouvement par électoralisme primaire et nauseabond

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.