Le local de l’UEJF (Union des étudiants juifs de France) à l’université de la Sorbonne à Paris a été saccagé mercredi avec des tags à caractère antisémite.

“Ce matin, mercredi 28 mars 2018, le local de l’UEJF PARIS 1 (FEDER) de l’Université Panthéon-Sorbonne a été saccagé et vandalisé. Des écrits antisémites et antisionistes ont été retrouvés partout sur les murs et l’ensemble du mobilier a été saccagé. L’Union des Etudiants Juifs de France dénonce ce déferlement antisémite et antisioniste dans l’enceinte de l’Université Française. Seulement cinq jours après l’assassinat antisémite de Mirelle Knoll, ce sont les étudiants juifs qui sont maintenant visés”, a dénoncé l’UEJF dans un communiqué.

“L’UEJF appelle le président de l’Université à prendre toutes les mesures pour sanctionner les auteurs d’un tel acte antisémite”, poursuit le communiqué.

“Les actes antisémites se répètent et l’indignation ne suffit plus. Nous demandons au gouvernement de prendre des mesures fortes et immédiates face à un climat qui renforce plus que jamais une libéralisation et une normalisation de la violence antisémite dans notre pays. Aucun espace ne peut être pris en otage par cet antisémitisme larvé qui délite le tissu républicain”, a déploré Sacha Ghozlan, président de l’UEJF.

Éric Hazan

2 Commentaires

    • Je viens de voir une vidéo sur le compte twitter de l’UEJF où sont interviewés quelques militants gauchistes qui « occupent » la fac Tolbiac depuis quelques jours, pendant qu’a eu lieu ce saccage. Les discours qu’ils tiennent sont abominables de déni de l’antisémitisme de ces actes. En fait, il n’y a aucune différence entre ces crétins gauchistes et les soralo-dieudonnesques, c’est la même haine et la même bêtise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.