Quelles suites après l’attaque iranienne contre un navire israélien

Vendredi matin à 10h00, le ministère britannique de la Défense a annoncé que le porte-conteneurs Mercer Street appartenant à la compagnie maritime Zodiac Maritime, propriété du milliardaire israélien Eyal Ofer, avait été attaqué dans le golfe d’Oman.

À la suite d’une enquête des services de renseignement israéliens, les ministères de la Défense britannique et américain ont pointé du doigt l’Iran, responsable de l’attaque depuis son territoire.

Selon des informations provenant de différentes sources, l’attaque a été perpétrée à l’aide d’un kamikaze du type « Shahad-136 » fabriqué par l’Iran et d’un agent de sécurité d’origine britannique, les deux ont été tués à la suite de l’attaque.

Quelques heures après l’impact du navire, deux cinquièmes navires de la marine américaine ont escorté Mercer Street et l’ont sécurisé afin qu’il puisse revenir en toute sécurité. En ce moment, le navire se dirige vers le port émirien de Jabal Ali Fajira, où le navire devrait subir l’entretien et l’équipage à bord.

La chaîne iranienne Al-Alam affiliée à Tsahal a publié un article après l’incident dans lequel elle notait que l’attaque du porte-conteneurs avait été menée en réponse à l’attaque israélienne (https://t.me/thethinkingman/1149) la dernière semaine dans la région de Homs. Une attaque qui a fait deux morts parmi la résistance Hezbollah et/ou les milices iraniennes – HH).

Hier soir, une évaluation de la situation en matière de sécurité a été menée au cours de laquelle des options de réponse militaire contre l’Iran ont été envisagées.
Le bilan de la situation a été fait en présence du lieutenant-général Aviv et des dirigeants politiques, Benny Gantz, ministre de la Défense et Premier ministre Naftali Bennett, malgré le Chabbat.
A l’issue du bilan, il a été décidé de transférer les informations sur la nature de l’attaque israélienne contre le ministère des Affaires étrangères en afin d’informer la communauté internationale sur l’attaque et a persuadé le Royaume-Uni et les États-Unis de se joindre aux condamnations israéliennes contre l’Iran afin de susciter une légitimité internationale pour une réponse israélienne.

Crédit : The Thinking Man Telegram Channel

Le commentateur militaire du site Web du Net Commissioner a commenté le contexte comme suit :

Dans le cadre des diverses interprétations de la gravité de l’incident au cours duquel l’Iran a attaqué un pétrolier japonais appartenant à des Britanniques avec une vague affinité pour Israël (la famille Ofer), il y a une tentative d’analyser et de rechercher des messages et des idées dans le contexte de la meurtre de deux membres d’équipage dans l’attaque.

Dans le test de résultat, deux membres d’équipage ont été tués dans l’attaque du navire. De là à l’interpréter comme un plan ordonné et délibéré pour intensifier et tuer des membres d’équipage, la distance est très grande.
Il est plus probable que la blessure qui a entraîné le meurtre de membres d’équipage, dont les Iraniens savaient qu’ils n’étaient pas impliqués à l’étranger, soit davantage une erreur opérationnelle embarrassante de la part des Iraniens et non un mouvement ou un message calculé et planifié (apparemment, un premier UAV a échoué en exécution puis envoyé en second)

Rétrospectivement et seulement après la publication du fait que deux membres du personnel ont été tués, l’Iran a publié l’annonce avec le contexte présumé d’une attaque en Syrie au cours de laquelle deux membres de l’OLP ont été tués. L’attaque fait partie de la campagne en mer et n’est pas directement liée à telle ou telle attaque en Syrie ou à la cyber gêne que l’Iran a subie dans le système ferroviaire.

Indépendamment de ce que les Iraniens ont prévu au final, le résultat est décisif et c’est lui qui fixe le nouveau seuil de guerre. Cela ne nécessitera pas nécessairement une réponse directe à l’événement, mais la poursuite de la guerre en cours qui se déroule depuis des années entre Israël et l’Iran dans la Syrie, la marine, le cyber et l’Iran lui-même.

Le choix iranien de l’axe naval n’est pas une identification d’une faiblesse israélienne car c’est la preuve de l’incapacité et de la détresse iraniennes qui sont incapables de répondre directement à Israël et sont obligés de rechercher une activité non terroriste contre des cibles dans le monde entier comme auparavant. mais peut difficilement être lié à Israël.

Israël obtient la « permission » de répliquer à l’attaque iranienne

Le site d’informations koweïti Al Jarida révèle qu’Israël a obtenu l’autorisation des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne de répliquer à l’attaque menée en fin de semaine dernière par des drones iraniens contre un navire appartenant partiellement à l’homme d’affaires israélien Eyal Ofer. Deux hommes d’équipage aveint été tués dont un Britannique. Le site évoque trois cibles éventuelles : un port iranien, un bâtiment de la marine iranienne ou le bâtiment d’où ont été lancés les drones.

Ce qui est « intéressant » dans cette annonce est qu’Israël aurait obtenu « l’autorisation d’agir », ce qui indique forcément que le gouvernement l’aurait demandée à Washington et Londres. Une application concrète de l’engagement irresponsable pris par Yaïr Lapid envers l’Administration Biden qu’Israël n’agirait plus par surprise face à l’Iran, un changement de cap très fortement critiqué par le chef de l’opposition Binyamin Netanyahou qui y voit une réduction dangereuse de la marge de manoeuvre d’Israël et de Tsahal face à la menace iranienne.

Photo Edi Israël / Flash 90

par Shraga Blum  août 1, 2021

PHOTO JOHAN VICTOR, ARCHIVES REUTERS L’attaque du pétrolier Mercer Street (photographié en 2016 au large du Cap), qui n’a pas été revendiquée, aurait fait deux morts, un Britannique employé par la société de sécurité Ambrey et un membre d’équipage roumain.

2 Commentaires

  1. Il est très affligeant de voir combien Israël … qui a su revenir de si loin après la Shoah et imposé sa marque à ses ennemis de toujours … est en train de sombrer à nouveau dans la déliquescence et le malheur … en étant incapable de résister aux manigances de ses ennemis intérieurs … !

    L’hypocrisie des Pharisiens est bien toujours à l’oeuvre en Israël … comme au temps de l’occupation romaine … elle est son pire ennemi venue de ses propres rangs … et j’espère qu’elle ne va pas aboutir au même résultat que la terrible fin des héros de Masada .

  2. L’Iran continue ses provocations de plus en plus audacieuses, souvent irrationnelles,et ce, au moment de l’investiture du nouveau barbu qui va le mener vers un grand désastre.
    Pour le reste, rien de nouveau sous le soleil.
    La « communauté internationale » va déclarer que ces actes ne respectent pas le droit international, et que cela peut mener à une escalade, et bla bla bla bla.
    Les Etats-Unis dirigés par Joe la marionnette ventriloque va faire une nouvelle déclaration digne de son état mental dégradé, et surtout, Joe le gâteux va continuer à supplier les enturbannés d’accepter la capitulation sans conditions de son pays, avec en prime, la levée des sanctions économiques qui permettront de faire couler des milliards sur les mollahs.
    Joe la momie ressuscitée a prononcé lundi, depuis la roseraie, un discours à l’occasion du 31ème anniversaire de l’Americans With Disabilities Act.
    A un moment donné, il a demandé à l’artiste Tyree Brown : « Où est maman ? ».
    Il regarde ensuite autour de lui et répète : « Maman ? Où est maman ? ».
    Bien entendu, l’Agence France Poubelle ne révélera pas ces événements choquants.
    Que faut-il attendre de Joe le grabataire face à une situation explosive qui peut provoquer une nouvelle guerre mondiale ?
    Les ordures qui tirent ses ficelles vont-elles le faire partir et trouver un remplacement urgent ?
    En Israël, un gouvernement de traîtres a été formé grâce à un frère musulman acheté à prix d’or, et qui en plus, profite d’un droit de veto à la Knesset.
    Comment imaginer que ces Pieds Nickelés qui ne sont d’accord sur rien, pourront faire face à une situation dramatique provoquée par les mollahs ?
    Sur i24News, le vieux con Daniel Shek qui empêche tout le monde de s’exprimer, trouve ces guignols « formidables » tandis que Dror Sapir le gauchiste propagandiste de service, fait l’éloge de ces dégénérés à chacune de ses interventions.
    Il ne reste plus que Boris Johnson pour prendre une décision courageuse et tenter de rabaisser le caquet des ayatollahs qu’il est grand temps de mettre au pas.
    Comment ne pas râler sur l’absence de Bibi qui a été flingué par pure haine, par des salauds qui ont abandonné leur dignité, leurs valeurs et leurs obligations envers Israël ?
    Nous n’oublierons jamais les traîtres Bennett et Dalila Shaked….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.