crédits/photos : AFP Robert Faurisson
Robert Faurisson, qui conteste l’existence des chambres à gaz depuis plusieurs dizaines d’années, a de nouveau été condamné pour négationnisme à une peine de 10.000 euros d’amende qui peut se transformer en emprisonnement en cas de non-paiement.

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné l’ancien professeur de littérature de l’université de Lyon à 100 jours amende à 100 euros. 

Une peine de jours amende implique que le condamné voit cette peine transformée en emprisonnement s’il ne s’acquitte pas de la totalité de l’amende.

Le responsable de la publication sur internet de la vidéo de l’interview dans laquelle ont été tenus les propos poursuivis a quant à lui été condamné à 100 jours amende à 10 euros.

Les deux prévenus ont en outre été condamnés à verser ensemble 6.000 euros de dommages et intérêts à la Licra (ligue contre le racisme et l’antisémitisme) et 3.000 euros au BNVCA (Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme). S’y ajoutent respectivement 1.500 et 1.000 euros au titre des frais de justice.

I24 News

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.