Les réfugiés de la guerre en Syrie descendent les pentes du mont syrien Hermon, la montagne la plus haute de la région, pour s’installer dans le sud du Liban. La zone ne comptait pas d’habitants libanais, et, de fait, les nouveaux camps sont plus proches des communautés israéliennes qu’ils ne le sont de leurs voisins libanais.

Ils vivent dans des structures temporaires et cultivent les champs qu’ils ont plantés.


Selon le rapport, l’armée israélienne surveille de près ces nouvelles enclaves, et vérifie qu’elles n’abritent pas de terroristes. Mais contrairement à l’aide qu’Israël a prodigué aux réfugiés syriens dans les hauteurs du Golan, cette fois-ci une telle aide n’est pas encore mise en place.


Il est important de noter qu’une personne sur quatre résidant actuellement au Liban est un réfugié syrien, et Israël doit se préparer à ce que cette réalité commence à affecter sa région Nord.


Amnesty International, dans un rapport publié le 2 février, pointe que les femmes réfugiées syriennes au Liban sont plus vulnérables à l’exploitation, y compris le harcèlement sexuel. Selon Amnesty, 70 pour cent des plus de un million de réfugiés syriens au Liban vivaient bien en dessous du seuil de pauvreté locale. Les réfugiés qui reçoivent de l’aide ont été confrontés à une diminution des aides vu que les fonds octroyés par les Nations Unies sont actuellement réduites.


La majorité des enfants vivant et travaillant dans les rues du Liban aujourd’hui sont des réfugiés syriens, et beaucoup d’entre eux survivent grâce à la mendicité, selon une étude publiée ce mois-ci, commandée par Save the Children, l’UNICEF, l’Organisation internationale du Travail et le ministère du Travail.

L’étude a révélé que 42% des enfants des rues étaient analphabètes. Sur les 1.510 enfants identifiés par l’étude, 73% étaient de Syrie, dont de nombreux «Palestiniens de Syrie. »

Jewishpress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.