Netanyahu dit qu’une campagne à Gaza avant les élections serait «difficile»

Lors d’une réunion avec des chefs de communautés riveraines de la bande de Gaza, le Premier ministre aurait déclaré que bien que toutes les options soient sur la table, un accord de cessez-le-feu serait «meilleur que la guerre» ; les chefs des conseils locaux dénoncent «un cycle électoral sans fin»

Matan Tzuri,Itamar Eichner|
Publié le: 02.16.20, 22:38
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a apparemment déclaré aux chefs des communautés israéliennes bordant la bande de Gaza qu’il serait difficile de lancer une opération à grande échelle dans l’enclave contrôlée par le Hamas deux semaines avant les élections nationales [Il avait déclaré exactement l’inverse lors du tour précédent : que les élections n’empêchaient pas de “faire ce qu”‘il faut” à Gaza].
 
Dimanche, Netanyahu a convoqué les responsables au bureau du Premier ministre pour une réunion privée afin de discuter de la situation à la frontière sud. Les tensions le long de la frontière entre Israël et Gaza ont augmenté ces dernières semaines en raison de la poursuite des attaques à la roquette et aux ballons explosifs.

חבלן משטרה הוזעק לקיבוץ נירים בעקבות מטען נפץ

Un robot neutralise une bombe attachée à des ballons dans la région frontalière de Gaza
( Photo: Barel Efraim )
“Avant les élections, il serait difficile d’ouvrir une campagne militaire importante”, a déclaré Netanyahu au forum des conseils locaux des communautés frontalières de Gaza et de la ville de Sderot.
Il a toutefois ajouté qu’Israël est prêt à la guerre si la situation sur le terrain l’exige.

ישיבת ממשלה

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu
( Photo: EPA )
“S’il n’y a pas le choix, alors [la guerre] est aussi une option”, a-t-il dit, en ajoutant : “un arrangement est meilleur que la guerre et nous devons épuiser toutes les possibilités”.
A l’issue de la discussion, les chefs des conseils locaux ont publié une déclaration appelant le gouvernement à modifier la politique de réponse actuelle aux attaques originaires de la bande de Gaza.
“Nous nous attendons à voir un changement de politique vis-à-vis des organisations terroristes dans la bande de Gaza”, indique le communiqué.

תיעוד שיגור הרקטה

Images de sécurité d’un lancement de roquettes depuis Gaza
“Nous avons dit clairement que le fait qu’Israël soit dans un cycle électoral sans fin ne peut que nuire au maintien de la sécurité de 60 000 citoyens de l’État d’Israël qui vivent dans la région frontalière de Gaza et à Sderot.”
Netanyahu a félicité les habitants de la région pour leur résilience et a chargé le directeur général par intérim du PMO, Ronen Peretz, de mettre en œuvre dès que possible l’ordre d’accélérer le développement économique dans les communautés bordant la Bande.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.