Netanyahou rend son mandat mais a- t-il perdu totalement la bataille?

8
1057

Le Premier ministre Binyamin Netanyahou n’a pas attendu finalement le terme du mandat qui lui a  été confié par le président de l’état, il lui a rendu ce lundi soir  en s’avouant battu.

Il n’est pas parvenu à former un gouvernement majoritaire à partir des 55 députés qui lui étaient déjà acquis. Le président Rivlin est donc en droit de confier à Benny Gantz dès mardi la responsabilité de tenter à son tour de former le prochain gouvernement.

Toutefois Benny Gantz dans l’état actuel des rapports de force à l’issue des élections n’a pas plus de chance de réussir que Netanyahou. Il part même en quête des députés manquants avec un handicap plus important que celui de Netanyahou. Gantz n’a obtenu l’appui que de  44 députés.

Benny Gantz fera face à deux alternatives stratégiques sauf surprise, la première, tenter de former un gouvernement minoritaire en s’alliant les formations de gauche et en obtenant au moins qu’ Avigdor Liberman et son parti ”Israël Beitenou” ne s’opposent pas à ce gouvernent minoritaire lors du vote au parlement.

Même chose pour les députés arabes qui le soutiendraient de l’extérieur, mais un tel gouvernement  serait, tout le monde en convient, très fragile et facilement soumis à un revers de situation. Il serait constamment menacé, soit par une défection des formations arabes de la liste unifiée, soit par Avigdor Liberman dont on connait la versatilité.

La deuxième option serait de se tenir un peu plus près de la volonté des électeurs dans les sondages et du résultat des élections. Ils  ont démontré que leur  choix  va effectivement à un gouvernement d’unité nationale avec le Likoud et d’autres formations à gauche, si c’est Gantz qui le compose. Le ralliement d’Israël Beitenou de Liberman, en l’absence des partis religieux et des formations orthodoxes n’est pas exclu.

Si le Likoud tient bon et ne se sépare pas de Netanyahou, s’il n’existe pas une possibilité de remplacement  de Netanyahou à la tête de son  parti, Gantz devra revisiter ses évaluations et opter pour un gouvernement d’unité nationale en faisant sienne l’option proposée par le président Réouven Rivlin.

Dans ce cas Bleu Blanc et le Likoud complétés par d’autres formations constitueraient un gouvernement de large majorité. 

Un gouvernement de rotation avec  peut-être  Netanyahou si le Likoud l’impose, cependant les conditions pourront être plus précises que celles proposées par Rivlin  dans une formule où c’était le Premier ministre qui était en charge de former ce gouvernement.

Cette fois c’est Gantz qui proposera sa construction du gouvernement ce qui changera le rapport de force. Une clause aura certainement un poids déterminant dans ces conditions, celle du départ consenti de Netanyahou selon un engagement préalable pour le cas où  Netanyahou serait  mis en examen par la décision du procureur  Avichai  Mandelblit.

Benny Gantz demeurerait automatiquement Premier ministre. II faudrait déterminer également une plate- forme politique commune d’action, au moins sur les sujets essentiels de la direction du pays. Notamment le budget de l’état, les réformes envisageables, la stratégie défense, la réponse à donner au plan de paix américain en cas de dévoilement, etc..

Enfin, il faudrait  certainement se mettre d’accord pour désigner lequel des deux, Gantz ou Netanyahou entamera le premier, le poste de Premier ministre dans la rotation.

Seul un gouvernement  d’unité nationale serait en mesure de répondre correctement aux attentes des électeurs, évitant une fracture dans la société israélienne, entre ceux qui ont voté Netanyahou et les partisans de Gantz.

Ce ne serait sans doute pas totalement satisfaisant pour les électeurs de Gantz ni pour ceux de Netanyayhou, mais ce serait très probablement une formule salutaire pour redresser la barre et assumer les défis nombreux et les dangers qui se présentent dans la situation sécuritaire actuelle.

On sait sans l’exagérer à quoi est exposée la région. Avec un Iran débridé qui court sans plus de frein au nucléaire militaire et à une expansion protégée par des systèmes de défense anti aériens russes en Syrie. Un Iran dont on sait qu’il envisage de sévères ripostes contre Israël en cas de nouvelles interventions de Tsahal sur ses installations et arsenaux en Syrie et en Irak.

Un Bachard el Assad de nouveau gonflé d’orgueil après la récupération de sa souveraineté sur une assez importante partie de la Syrie et qui maintenant lorgne selon certains renseignements de nouveau sur le Golan annexé par Israël.

Quant au Hezbollah il envisagerait de reprendre la main sur les fameuses fermes de Shebaa soit 25 km2 constitués d’un groupe de fermes situées  entre la Syrie, le Liban et Israël, ce territoire joue un rôle clef  pour la  sécurité  d’Israël.  Les fermes de Shebaa offrent une vue imprenable sur toute la région. 

Recep Tayyip Erdogan proche des frères musulmans a également ses propres agendas en Syrie et on ignore quelle est la limite de ses appétits comme  ses tentatives d’exercer une influence sur Jérusalem Est.

Sans parler de la menace du Hamas et du jihad islamique à Gaza qui maintiennent un foyer de tensions  permanent avec des milliers de roquettes et missiles de différentes portées braqués sur les grandes villes du sud du pays et même au-delà comme le prétend le Hamas.

Rien n’est joué pour Gantz et peut- être rien de définitif non plus pour Netanyahou. Ces derniers se trouvent sous le regard très attentif des Israéliens qui ne souhaitent certainement pas devoir constater un nouvel échec à former un gouvernement et l’obligation de retourner à de nouvelles élections, un troisième scrutin tout aussi problématique que les deux autres. 

8 COMMENTS

  1. Faire un Gouvernement d’Unité Nationale n’est pas raisonnable car le peuple n’en veut pas. Il a voté pour Bibi et ses alliés pour la continuité et une politique prudente qui défend Israël et ses acquis territoriaux, économiques, militaires et diplomatiques. L’autre camp a voté pour un Général à la retraite qui connait de la politique et de la diplomatie quedale, personne en sait ce qu’il compte faire une fois aux commandes du pays, mais des irresponsables ont voté pour lui. Ses alliés sont des gauchistes, traitres et la 5e colonne d’Israël hostile à Israël. Je crois fermement que le camp Patriotique et responsable de Bibi finira par gagner pour l’avenir d’Israël et de son peuple. Car si la merdouille gagne, je ne donne pas cher de la peau d’Israël. A bon entendeur, salut.

  2. Bravo Bibi, il a bien joué !
    Gantz n’arrivera à rien avec moins de députés à sa cause, à moins qu’il s’associe aux Arabes ??? là ce sera la révolution en Israël !
    Aux 3ème élections, il capitulera et Bibi sera réélu, mais tout n’est pas joué.
    Nous sommes vraiment un peuple à la nuque raide !
    Si seulement on privilégie l’intérêt du pays au lieu des intérêts personnels, ce serait digne du peuple Juif !

  3. La patate chaude se retrouve enfin chez Gantz.
    Et on ne pourra pas rester sans gouvernement encore et encore, pour la simple raison qu’Ysrael n’est pas la Belgique, celle-là déjà condamnée de toute façon, qui ne peut plus voir sa destruction davantage irrémédiable, puisqu’en phase terminale, comme la Suède, “etc”…
    Israël demeure menacé.
    Et donc, puisque nous sommes arrivés au bout des possibilités de ce système démocratique choisi par l’état hébreu, il va falloir se référer à une variante quant à la majorité absolue, et introduire l’idée d’une majorité relative.
    Par exemple, proposer que le quorum relatif soit atteint avec 45 voir 40% des votes exprimés.
    Ce qui permettrait de passer ces échéances avec une majorité certes discutable (puisque nous avons laissé la voix arabe contrarier la Société civile juive, hélas) , mais qui pourrait permettre de gouverner ce pays alors que le danger menace…
    Ce système actuel hérité des Britishs a montré amplement ses limites, et il n’ait que voir ce qu’est devenue, dramatiquement le Royaume Britannique pour s’en convaincre : un naufrage…
    Et il n’est même pas menacé par un quelconque pays !
    Si Ysraël ne change pas très vite de modus politique, il n’arrivera même pas au stade britannique!
    Quant au reste du monde occidentale, depuis les manipulations induites par ces terminaux que chacune et chacun ont dans leur poche, l’exemple le plus incroyable se produit sous nos yeux :la simple poussière de médisance est en train de DÉTRUIRE le monde démocratique, livré aux pires subterfuges, qui sur Trump, qui sur la biosphère, la fin du monde et autre puissance maléfique ou/et extraterrestre menaçant la planète…
    Le stress planétaire a d’ailleurs induit une boulimie effroyable, et il suffit de s’asseoir sur un banc et compter les grands obèses, totalement exonèrés vestimentairement à leur propres yeux, pour s’en assurer.
    Quand un défaut n’en paraît plus un, il règne sans partage.

  4. Je ne crois pas un instant que Gantz arrivera à former un Gouvernement car il ne dispose que 44 élus pour 55 à Netanyahu. Je crois que des nouvelles élections seront nécessaires et cette fois-ci les Gantz et les Lieberman seront sanctionner.

  5. Israël a beaucoup d’ennemis comme le précise l’article mais ses ennemis principaux et les plus dangereux sont ceux de l’intérieur qui ont tout fait depuis des années pour saper la position de Netanyahou et en volant le vote du Peuple en magouillant avec Lieberman. Un jour ceux-ci recevront l’addition qui leur revient.

  6. Dommage qu’on s’acharne contre un homme exceptionnel en l’occurrence BIBI Natanyahou.
    Attention : Si BIBI quitte le Likoud avec un certain mépris, alors, le Likoud partira en vrille et disparaitra à tout jamais. Pour rappel, je l’ai déjà dit pour un autre parti en France (LR et Nico Sarkozy).
    Suggestion, pourquoi ne pas laisser ce Grand Homme finir sa dernière mission pour son pays et puis partir se reposer avec honneur.
    Ma dernière réaction à ce sujet !

  7. Est-il normal que le procureur Mandelblit fasse attendre sa decision aussi longtemps ? ne pourrait-il pas voir en priorite l’interet du pays et sa securite ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.