Police chief Rabbi Rami Rahamim Barkheihu attends a ceremony marking 30 days since the death of 20-year old Israeli soldier Sgt. Elchai Taharlev in Jerusalem on May 3, 2017. IDF Sgt Taharlev was killed in a terror attack when a terrorist rammed his car into him and another soldier standing guard outside the Israeli settlement of Ofra. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** ????? ????? ???? ?????? ??? ????? ?? ??? ???? ????? ????? ?????? ????? ???? ???? ????? ?????? ???????? ??? ?????? ?? ??????

Le rav Rami Berakhiahou, grand rabbin de la police nationale s’est rendu dans les villages de ‘Horpish et Kfar Maj’ar au chevet des familles des deux policiers druzes assassinés vendredi dernier sur le Mont du Temple. Il était accompagné de plusieurs rabbins de la police ainsi que des gardes-frontières.

Les rabbanim ont exprimé aux familles endeuillées leurs condoléances au nom de la police ainsi que leur reconnaissance pour la contribution de la communauté druze à la défense de l’Etat d’Israël dans les diverses branches de sécurité.

Aux parents du sergent-chef Kamil Shanaan hy »d, le rav Berakhiyahou a notamment souligné la grandeur de la communauté druze israélienne qui a lié son destin à celui de l’Etat d’Israël, permettant ainsi une coexistence exemplaire entre les communautés juive et druze et renforçant la sécurité de l’Etat.

A Kfar Maj’ar, où vivait le sergent-chef Hayil Stawi hy »d, des dizaines de membres de la communauté druze sont venus pour accueillir chaleureusement et étreindre les rabbanim. Ils se sont dit extrêmement touchés par leur visite.

Le rav Rami a dit à la famille et à l’assistance combien il était impressionné par la force intérieure de la famille: « Je ressors de chez vous avec plus de force qu’avant et avec la certitude que rien ne pourra briser la sainte alliance scellée entre l’Etat d’Israël et la communauté druze, et ce phénomène est visible dans la police également ».

A l’issue de chacune des visites, les familles des policiers ont demandé au grand rabbin de la police de préserver ce pacte. Il s’est engagé à tout faire dans ce sens, lui et tous les rabbanim qui sont sous ses ordres.

Autre visite de « condoléances », mais dans une intention toute autre. Muhamad Barake, président du Haut-Comité de suivi des Arabes israéliens, antisioniste notoire, s’est également rendu au domicile des deux familles endeuillées, mais c’était pour une autre raison.

Tout en condamnant l’attentat devant eux, il a insisté sur le fait que « Druzes et Arabes ont la même culture, la même religion, font partie du même peuple » (palestinien!!) et combattent pour la même chose »!!!

Muhamad Barake et son organisation faîtière, tout comme les députés arabes à la Knesset, déploient d’intenses efforts pour briser l’alliance des Druzes israéliens avec l’Etat d’Israël notamment en dissuadant les jeunes druzes à servir dans Tsahal ou dans la police.
L’attentat de vendredi ayant créé des tensions entre Druzes et Arabes, Muhamad Barake est allé en mission auprès des deux familles endeuillées dans une entreprise de public-relations, afin de limiter les dégâts mais aussi pour poursuivre son travail de sape des relations entre les Druzes et l’Etat d’Israël.
Vidéo:
http://media-ios.a7.org/a7radio/misc/video/17/jul/180717-mishtara.mp4
Photo Yonatan Sindel / Flash 90

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.