Mohammed VI aurait reçu «70 Israéliens lors d’un dîner»?

3
3907

Quel signal Mohammed VI voudrait-il envoyer en recevant «70 Israéliens lors d’un dîner»?

D’après le site d’information Maghreb Intelligence, un groupe de 70 touristes israéliens a récemment visité la ville de Marrakech, au Maroc, où ils ont été reçus par le roi Mohammed VI dans le cadre «d’un dîner en leur honneur». Le roi s’est également assuré de leur sécurité, affirme la même source.

Dans son édition du mardi 9 avril, le site d’information français Maghreb Intelligence rapporte qu’un groupe de touristes israéliens a récemment visité le Maroc. Citant des médias israéliens, il affirme que le roi Mohammed VI a reçu ces touristes lors d’«un dîner en leur honneur».

Tout en rappelant que les deux pays n’entretenaient pas de relations diplomatiques, le site souligne que «les flux de ressortissants israéliens continuent au Maroc». «Récemment, c’est un groupe de 70 Israéliens qui ont effectué un séjour de plusieurs jours à Marrakech, encadrés par plusieurs rabbins», a-t-il ajouté.

Citant des médias israéliens, Maghreb Intelligence a indiqué que «ce groupe de touristes s’est rendu dans l’une des grandes synagogues de Marrakech où il était installé», ajoutant qu’«Il a même eu droit, selon les mêmes sources, à un service de sécurité spécial sur ordre du roi Mohammed VI».

À la fin de leur séjour, «un dîner a été offert en leur honneur par le souverain marocain», rapporte le site français, citant les mêmes médias israéliens.

Drapeau marocain

Benyamin Netanyahou pourrait se rendre au Maroc au mois d’avril, avançait le quotidien marocain le Desk au mois de janvier dernier. L’objectif de la visite du Premier ministre israélien serait d’arracher auprès des autorités marocaines un soutien à sa politique anti-iranienne [NDLR : on sent bien le caractère artificiel des hypothèses de Sputnik, dans la veine des fake-news de l’usine à trolls de Saint-Petersbourg, alors qu’il est clair que le Maroc, de lui-même, a rompu avec l’Iran depuis plusieurs mois, sur des soupçons d’implication du Hezbollah au Sahara Occidental, conseillant le Front Polisario, et que le Roi du Maroc n’a guère besoin que Netanyahu lui “arrache” des convictions à ce sujet!!!] en contrepartie d’une médiation israélienne en faveur du Maroc, auprès de l’administration américaine dans le dossier du Sahara occidental.

 

Le porte-parole du gouvernement marocain Mustapha El-Khalfi avait démenti, le 31 janvier, ces informations, les qualifiants «de rumeurs»

© AP Photo / Christophe Ena

AFRIQUE

3 COMMENTS

  1. Nos fréres marocains n’ont pas échappé à leurs pogroms eux aussi malgré tout ce que l’on peut raconter .
    La vie n’était pas rose pour tous les Juifs .

    Rappelons les faits ou, à tout le moins, certains faits. Profitant d’une instabilité et insécurité au Maroc dues principalement à un manque d’autorité du Sultan Moulay Hafid, la France proposa son aide et sa protection. Le 30 mars 1912 fut signée à Fès l’installation d’un Protectorat français au Maroc(*).

    Par cette signature, le Sultan Moulay s’engagea à ne conclure aucune alliance avec un autre pays que la France qui, en retour, promit de respecter le Sultan et la religion musulmane. Elle sera représentée par un Résident Général.
    Le Général Lyautey en fut le premier d’avril 1912 à octobre 1925.

    La population, encouragée par quelques extrémistes fanatiques, n’apprécia pas cette signature la considérant comme une véritable trahison de l’Islam.
    Des rumeurs circulèrent sur le contenu du traité de Protectorat et sur le fait que le Sultan serait prisonnier des Français. Un premier incident grave se produisit le 7 avril, un officier français fut tué par un musulman qui lui-même fut abattu.

    Ce fut le point de départ d’une chasse aux Français et…, comme très souvent, aux Juifs qui n’y étaient pour rien.
    L’armée française réagit, arrivant à arrêter la tuerie de ses propres ressortissants.
    Les émeutiers se replièrent et se dirigèrent vers le quartier juif, le Mellah, où plus de 10.000 Juifs y vivaient, leurs dirigeants ayant été accusés d’avoir demandé et favorisé la venue des Français et la signature du traité de Protectorat.

    Le Mellah fut envahi par des bandes d’assassins et de pillards.
    Des dizaines de Juifs furent massacrés, hommes, femmes, enfants.
    Des centaines furent blessés et affreusement mutilés.
    Des femmes et des fillettes furent violées, des enfants enlevés.
    Que seront-ils devenus ? Tués également ? Transformés en esclaves ? Convertis à l’Islam ?

    Les cadavres jonchaient les ruelles du Mellah, les maisons furent systématiquement saccagées et certaines incendiées.
    Pendant 3 jours, des scènes d’horreur se déroulèrent et il n’y eut plus un seul Juif vivant à l’issue de ces 72 heures d’apocalypse. Tout n’était que désolation !
    Les malheureux habitants s’enfuirent où ils le purent, plus de 2.500 se réfugièrent dans les cours du palais du Sultan … et dans sa ménagerie où ils demeurèrent sans nourriture, sans toit, sans secours, dans le froid et sous la pluie, dormant à même le sol ou sur les litières puantes des animaux.

    La Synagogue, les oratoire et la bibliothèque qui possédait des manuscrits centenaires furent naturellement saccagés et des rouleaux de la Torah détruits par le feu.
    Il ne restait plus rien, même les portes et les fenêtres des maisons furent été arrachées et emmenées par les pillards !

    De passage à Fès en avril 1952 pour une compétition sportive, des gymnastes (juifs) habitant Fès me racontèrent ce que vécurent, il y avait 40 ans, leurs parents et amis en ces jours terribles des 17, 18 et 19 avril 1912.
    Ils ne parlaient pas de “pogrom” mais de “massacre”, de “carnage”, de “pillage”. C’était la première fois que j’en entendais parler à l’inverse de ce qui de passa à Oujda le 7 juin 1944

    Charles Etienne NEPHTALI
    Rédigé après compilations de différents textes, le 17 avril 2012

    (*) Le traité de Protectorat du nord du Maroc et du Sahara Occidental fut signé le même jour avec l’Espagne.

  2. N’OUBLIEZ SURTOUT PAS QUE LES MAROCAINS SONT DES BERBERES ET COMPTENT DANS LEURS RANGS DE NOMBREUX JUIFS QUI ONT ETE FORCES DE SE CONVERTIR A L’ISLAM POUR NE PAS PERIR.C’EST,JE PENSE,UNE DES RAISONS POUR LAQUELLE MOHAMED V A TOUJOURS PROTEGE LES JUIFS QUI SE TROUVAIENT DANS SON PAYS.J’ETAIS A CASABLANCA,LES JUIFS SE PROMENENT AVEC LA KIPPA SUR LA TETE.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.