Menaces sur A. Bergé: les propos de la LFI en cause?

1
946

Paris (AFP) – La porte-parole des députés LREM Aurore Bergé a annoncé mercredi qu’elle allait signaler à la justice les propos de cadres de LFI incitant à la violence.

En tant qu’élu de la République, quand on a connaissance de crimes ou de délits, c’est notre devoir, notre responsabilité de les signaler et on a des propos qui aujourd’hui clairement invitent à commettre des délits ou des crimes”, a expliqué sur France 2 la députée dont “le domicile a été placé sous protection parce qu’il y a des menaces sur mon domicile privé”.

Sans les nommer lors de l’interview, Aurore Bergé dit viser deux “cadres de la France insoumise”, “l’un a été candidat aux élections législatives, l’autre sera candidat aux élections européennes”, dans la lettre qu’elle va adresser au procureur de la République de Paris.

Ceux-ci, accuse-t-elle, “ont dit clairement qu’ils souhaitaient que la violence se poursuive, qu’ils souhaitaient un climat insurrectionnel, qu’il souhaitaient que nous tremblions, nous élus de la République dans notre chair, qu’ils souhaitaient que nous ayons peur, qu’ils se félicitaient des violences, qu’on ne pouvait pas caractériser de violence le fait d’avoir balancé des pavés, je cite, ou renversé des bagnoles”.

“Il y a pire que celui qui menace, que celui qui tabasse, que celui qui intimide, il y a ceux qui arment les esprits pour légitimer ces violences dans notre pays”, a dénoncé la députée des Yvelines.

Elle a également critiqué l’attitude de Jean-Luc Mélenchon qui “depuis des mois se félicite et se gargarise de ces violences”.

Quand a-t-il condamné les menaces contre les élus de la République en marche? Quand a-t-il condamné les violences contre les journalistes? Quand a-t-il condamné les violences contre les forces de l’ordre ?”, a-t-elle demandé.

Le chef de file de La France insoumise a appelé mardi à la présence de “casques blancs” pour faire “baisser les tensions” des manifestations des “gilets jaunes” et éviter de “faire croire que la violence serait du côté du peuple”.

 

Aurore Bergé dévoile un “terrifiant” courrier de menaces qu’elle a reçu

POLITIQUE- La députée des Yvelines, Aurore Bergé, a publié une photographie d’une lettre proférant des menaces de mort à son encontre, ce lundi 7 janvier.

“Un nouveau courrier de menaces”, a expliqué la porte-parole du groupe LREM à l’Assemblée nationale.

“Avec une originalité terrifiante dans les sévices que l’on souhaite m’infliger. Vouloir nous faire vivre sous la menace est inadmissible. Penser que l’on cédera à la peur est mal connaître les députés”.

Sur ce courrier écrit en majuscules, on peut notamment lire: “Bergé tu parles trop tu as été reconnue coupable de tes crimes”.

 

“Il faut déposer plainte!”

 

Au micro de BFM Business, Aurore Bergé a confié être la victime quotidienne de menaces de ce type.

J’ai reçu des menaces de mort, des menaces de viol (…), c’est quasiment quotidien (…) je ne parle même pas des réseaux sociaux qui sont devenus une poubelle extraordinaire, qui permet à n’importe qui sous couvert d’anonymat de pouvoir répandre sa haine”

 

 

Yaël Braun-Pivet, présidente de la Commission des Lois à l’Assemblée l’a invitée à porter plainte, sur Twitter.

 

La publication de ce tweet intervient dans un contexte particulièrement tendu. Plusieurs députés de la majorité ont en effet vu leurs permanences vandalisées ces dernières semaines.
Jean-Français MBaye a, lui, annoncé son intention de porter plainte après avoir reçu une lettre raciste d’une grande violence, vendredi 4 janvier.

 

Le HuffPost

1 COMMENT

  1. Le message de menaces est écrit avec des fautes d’orthographes qu’un gamin de cm2 ne ferait pas et son contenu laisse peu de choix sur l’auteur du détritus. Le gouvernement n’a aucune force pour retrouver et punir effectivement et efficacement la racaille qui s’attaque à ses élus. Pour les Juifs de France, il ne reste que la méfiance, faire profil bas, s’organiser en commando de défense où la valise et quitter le pays. Ce qui s’imaginent que ça va s’arranger, se trouve dans la situation d’il y a 80 ans en Europe. Mais heureusement, cette situation n’est pas exactement la même, nous avons un pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.