L’opinion des Allemands sur une nouvelle Shoah

11
902

 

L’opinion des Allemands sur une nouvelle Shoah et sur les Néo-Nazis

Manfred Gerstenfeld

Au début des années 1990, j’avais interviewé à Francfort, un membre du bureau de l’une des banques de premier plan en Allemagne. Cette conversation se déroulait dans le cadre de ma préparation pour un livre sur le potentiel politique et économique futur de l’Italie, que je co-rédigeais. J’en étais venu à débattre  des changements en Allemagne, après la réunification des années 1990. L’intérêt de mon interviewé pour notre conversation s’est  élevé d’un cran quand il s’est aperçu que j’étais Israélien. 

Il estimait qu’une autre Shoah pourrait bien survenir. Il disait qu’il y avait vraiment trop peu de choses qui avaient changé en Allemagne. A cette époque, j’ai ensé que c’était une remarque étrange. Pourtant, la récente étude du Congrès Juif Mondial (WJC) sur l’Allemagne a démontré que cette opinion est largement partagée dans le pays[1]. Le sondage prouvait que 25% des Allemands croient qu’une autre Shoah pourrait se produire. Ce pourcentage représente environ 18 millions de citoyens – puisque 71 millions d’Allemands ont plus de 18 ans, l’âge limite pour participer à ce sondage[2].  Une autre frange de 24% n’en était pas sûre. Cela ne laisse que 51% pour croire qu’une autre Shoah ne pourrait pas advenir en Allemagne[3].

L’étude majeure du CJM, dans laquelle 81 questions ont été posées, est essentiellement citée pour les données qu’elle apporte sur l’antisémitisme[4]. Pourtant, on peut en tirer bien plus. Les données quantitatives, conjuguées à des informations qualitatives déjà existantes, nous permettent de tirer des conclusions plus concrètes qu’auparavant.

Il y a encore plus d’Allemands, soit 38%, qui pensent qu’il est possible que quelque chose d’équivalent à la Shoah puisse se produire à l’avenir, dans d’autres pays européens. C’est un chiffre supérieur aux 33% qui pensent que cela ne peut pas se produire. 39% ont déclaré ne pas en être sûrs[5].

Près de 6 millions d’Allemands pensent que les gens devraient être autorisés à employer des slogans et des symboles nazis dans l’Allemagne d’aujourd’hui. 11%, -soit 8 autres millions- n’en sont pas sûrs. Les 54 autres millions disent que ce ne devrait pas être permis[6]. Encore plus de gens, près de 8 millions, soit 11%- pensent qu’il est acceptable qu’un individu ait des opinions néo-nazies. 8 autres millions n’en sont pas certains[7]. On peut en conclure que la “libre parole sans entrave” réclamée par les radicaux rendrait possible le développement d’un discours de haine anti-juive et anti-israélienne encore plus substantiel, dans un pays hanté par un passé aussi horrible que celui de l’Allemagne.

De temps en temps, des néo-nazis défilent à travers les villes d’Allemagne. Ces défilés obtiennent très fréquemment des autorisations. En octobre 2019, de tels manifestants ont défilé chaque lundi à Dortmund. La plus haute chambre administrative de Münster a décidé que les marcheurs avaient l’autorisation légale de faire usage du slogan : “Plus jamais, jamais, jamais Israël”. Le Tribunal a même prétendu que cela ne constituait pas de “l’incitation”. La police avait interdit ce slogan. Les néo-Nazis ont alors fait appel devant la Cour et ont emporté le procès aussi bien lors de la première que de la deuxième instance[8].

Après le massacre raté de Yom Kippour, cette année, à la synagogue de Halle, le gouvernement allemand a décidé que, dorénavant, tous les sites Web et réseaux sociaux devaient informer les services de sécurité et la police sur les contenus de haine[9]. Pourtant, on se demande comment le gouvernement allemand va s’y prendre pour contrôler les sites internet allemands en langue arabe et turque.

Les données ci-dessus nous aident aussi à comprendre le potentiel électoral de la branche ethnique extrémiste de l’AfD de droite populiste. On dit de cette faction qu’elle reste plus petite que le courant principal du parti, plus modéré. Durant les élections d’Octobre, dans l’Etat est-allemand de Thuringe, l’AfD est devenu le second parti avec 23, 4% des scrutins. Son leader dans ce land Bjorn Höcke, est la personnalité la plus réputée de la branche ethnique du parti[10]. Le parti le plus important au cours de cette élection était le parti d’extrême-gauche Linke, avec 31%. Ainsi, ces deux partis extrémistes ont conjointement plus de sièges que tous les partis des courants politiques principaux réunis au parlement de l’Etat.

On peut mentionner ici que quelques aspects de l’étude majeure du CJM. En l’analysant, on peut mettre en lumière plusieurs des réalités problématiques de l’Allemagne contemporaine. Il y a, effectivement, des dizaines de milliers d’Allemands en faveur d’un Etat démocratique qui fonctionnerait correctement. Pourtant, il reste encore plusieurs millions qui n’ont rien appris ou très peu, de l’expérience de la Shoah.

L’étude demande : d’où tirez-vous l’essentiel de vos informations à propos des Juifs? La source dominante était la télévision avec 32%, suivie d’Internet avec 16%, et les journaux avec 12%[11]. Il n’y a guère de raison valable de supposer que les chiffres seraient très différents, concernant Israël proprement dit. Une étude de 2015, émanant de la fondation Bertelsmann, révélait que 41% -soit près de 30 millions de personnes, en chiffres extrapolés – pensent que “Israël agit envers les Palestiniens commeles Nazis avaientagi envers les Juifs[12]“.

Il est raisonnable de supposer que cette opinion est fondamentalement généré par l’humeur qui circule dans les médias du pays. La télévision allemande est principalement détenue par le secteur public. Pour combattre l’antisionisme rampant dans le pays, on devrait entreprendre une étude en profondeur des programmes de la télévision allemande consacrés à Israël. On peut supposer que beaucoup de ses journalistes sont des libéraux de gauche, un segment de de la société où on trouve beaucoup de ceux qui diabolisent Israël.

Il y plusieurs raisons importantes pour expliquer que l’Allemagne est en pleine mutation. La récession économique en est une cause majeure. Le grand déclin des deux principaux partis qui ont dirigé le pays depuis ses premières élections d’après-guerre, les Démocrates Chrétiens (CDU) et les Socialistes (SPD), en est une autre bonne raison. Leurs pourcentages combinés du soutien qu’ils reçoivent dans les derniers sondages, n’est que d’environ 40%. Ce déclin est entièrement lié aux politiques d’immigration bien trop libérales des gouvernements CDU- SPD depuis 2015.

En 2017, la BBC a interviewé Niklas Frank, le fils de Hans Frank, qui était gouverneur-général de Pologne entre 1939 et 1945. Ce dernier a été convaincu de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, lors des procès de Nuremberg et exécuté en 1946[13]. Le fils méprise son père. Il a déclaré, à propos de l’Allemagne contemporaine : “Ne nous croyez pas!”. Les découvertes de l’enquête du CJM semble appuyer cette évaluation.

Par Manfred Gerstenfeld

Le Dr. Manfred Gerstenfeld a présidé pendant 12 ans le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem (2000-2012). Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.

————————————————–

[1] rasmussenglobal.com/wp-content/uploads/2019/10/WJC-Germany-Antisemitism-Asessment-Survey_Topline-Results_General-Population2.pdf

[2] Ibid, question 51

[3] Ibid, question 51

[4] www.sueddeutsche.de/politik/antisemitismus-deutschland-juedischer-weltkongress-1.4652536

[5] rasmussenglobal.com/wp-content/uploads/2019/10/WJC-Germany-Antisemitism-Asessment-Survey_Topline-Results_General-Population2.pdf  Ibid, question 52.

[6] Ibid, question 45.

[7] Ibid, question 44.

[8] www.juedische-allgemeine.de/politik/gericht-bewertet-antisemitische-hass-parole-als-nicht-strafbar/?fbclid=IwAR30aFCddbKGC3JXuFTD94jBH_qNme1RsyGWOstsVXEW6PW8aPesFOkDR

[9] www.reuters.com/article/us-germany-politics-security/synagogue-attack-prompts-german-crackdown-on-right-wing-hate-crime-idUSKBN1X91HS

[10] www.watson.de/deutschland/best%20of%20watson/809698121-thueringen-jeder-4-waehlt-afd-bjoern-hoecke-in-13-zitaten

[11] Ibid, question 15

[12] www.bertelsmann-stiftung.de/en/topics/aktuelle-meldungen/2015/januar/germans-take-skeptical-view-of-israel/

[13] www.youtube.com/watch?v=SSMemfHh7Og

11 COMMENTS

  1. @galil308

    Mon cher galil depuis la défaite de Sedan la France est soumise à l’Allemagne…… jusqu’à nos jours .

    Elle ne s’est jamais relevée et elle n’a plus rien gagné depuis .

    La défaite fut encore plus amère du fait qu’elle n’avait en face d’elle qu’une seule armée : les prussiens : habituée à en avoir plusieurs .

    Même sous François 1er déjà le Maitre de l’Europe était Charles Quint . La France était inexistante .

    La défaite de Pavie fut un désastre : François 1er fut fait prisonnier , relâché il dut verser une rançon énorme et ultime humiliation : remettre son épée à Charles Quint .

    Oui encore aujourd’hui la France ne présente plus rien car il lui manque un homme fort à sa tête qui effacerait le mot ” République ” par le mot ” France Chrétienne ” .

    Déja Saint Louis avait tout compris . S’il n’y avait pas eu les croisades , c’est dur à le dire , les arabes nous auraient déja envahi .

    Oui le maitre de l’Europe aujourd’hui est bien l’Allemagne et derriére elle comme un petit chien : la France .

    Souvenons de cette image ” comique ” où Hollande comme un enfant perdu donne la main à Merkel lors des présentations militaires . Ce fut sa premiére visite officielle en Allemagne .

    • Mon très cher Empereur, bien d’accord avec vous, depuis 1870 la france a perdu toutes ses guerres, et ne doit sa liberté depuis la WW1 et la WW2 qu’aux alliés Américains, Australiens, Canadiens et Britanniques et d’autres..
      Quand au “citoyen louis IX, mon affection est un peu, plus modérée que la votre.. Son comportement anti-Juif, ses initiatives envers notre Peuple se rapprochent plus de celles de pétain que d’un saint humanisme.. Dans le désordre, obligation de porter la rouelle jaune, dans le dos et sur la poitrine, l’interdiction de certains métiers dont celui de préteur etc… Sans oublier que “la justice” rendue sous son chêne à Vincennes servait aussi à y pendre des Juifs..
      Quand aux croisades, qui pour moi ne sont qu’une longue cohorte de brigands, voleurs, violeurs et assassins de tout poil recrutés au hasard des chemins leurs actions revendiquées de conquête, récupération de lieux prétendus saints, d’hégémonies, de prosélytisme n’ont fait qu’envenimer nos relations étrangères, comme toutes les tentatives de colonisations.
      J’ai un peu plus de respect pour “Notre Charles Martel” les ayant arrêtés, bien avant Saint louis à Poitiers en 732..
      Un dernier mot, peut-être hors sujet, quoique, puisqu’en filigrane, l’antisémitisme pose toujours question, j’ai vu hier soir sur la Cinq une excellente émission de Laurent Delahousse sur l’histoire du Mossad, que je conseille.
      Entre les exposés de succès, mais aussi de ratés, j’ai entendu une nouvelle fois, De Gaulle et son “Peuple d’élite, fier et dominateur”, puis Mitterrand et “son” Peuple d’une grande noblesse à la Knesset..
      J’ai entendu également Marina Carrère d’Encausse exprimer l’admiration suscitée par le Mossad mais aussi les craintes qu’il inspire..
      La détestation dont “nous” sommes l’objet depuis si longtemps ne se baserait elle pas sur la jalousie de nos différences, réelles ou supposées, voir la peur que nous pourrions inspirer à certains..

  2. les Accords d’Oslo sont définitivement morts, les arabes l’ont souvent prouvé en les piétinant allègrement. On se demande pourquoi Israël continue de les appliquer consciencieusement. Israël n’a toujours pas compris la politique arabe et minimise l’action des arabes sur les juifs expulsés des terres de l’Islam.

  3. La cause en est pour beaucoup le travail de BDS à travers le monde, qui falsifie les informations concernant les actions d’Israël à l’égard des arabes. Et Israël s’y prend beaucoup trop tard pour le contrer. L’Union Européenne va, hélas, dans le même sens, en affirmant haut et fort l’existence d’un peuple palestinien qui n’existe pas, et en lui accordant, de fait , des droits qu’il n’a pas sur les territoires disputés de Judée Samarie. Et Merkel, avec sa politique christique de l’immigration a complété le mouvement de l’antisémitisme. Les allemands se persuadent qu’Israël est responsable de l’activisme islamique et conséquemment du terrorisme en Allemagne, avec l’importation illégitime chez eux, du conflit entre Israël et les arabes. C’est à Israël à décider de ce qu’il veut faire de la Judée Samarie et des arabes de Gaza. Les “palestiniens” font la loi actuellement, sur Israël même, et Israël, par ses actes au jour le jour, se persuade que son existence sur sa terre est illégitime. C’est quoi cette gauche israélienne bobo qui habite les riches quartiers de Tel Aviv?

  4. Mon cher Papa depuis son retour de berlin en 1945 ne cessait de répéter la nécessité de rayer l’allemagne de la carte du monde.. au moins politiquement, je commence à le comprendre …

  5. Ils vont nous faire chier longtemps ces bouffeurs de choucroute ?

    Qu’ils s’occupent de leurs muzz qui représentent un tout autre danger que les juifs .

    On est bien entourés en Allemagne :

    quand certains marchent au pas de l’oie d’autres nous font la danse du ventre .

    Un jour ils nous regretteront mais il sera trop tard .

  6. La situation haineuse vis-à-vis des Juifs est +- la même dans sans doute tous les pays européens en raison essentiellement de la manière mensongère dont le conflit israélo-palestinien est présenté par la grande majorité des journalistes et politiciens.
    Néanmoins, je ne pense pas que cela pourrait aller jusqu’à une nouvelle Shoah mais bien à de plus en plus d’agressions physiques qui seront condamnées souvent par ceux qui auront propagé cette haine.
    Il faut reconnaître que cette haine est compréhensible vu la désinformation ambiante ;très peu de personnes résistent ( même parfois des Juifs universitaires) à ce rouleau compresseur même si seule une faible minorité passera à l’acte.

  7. Les nazislamistes et leurs alliés en Europe ont volontairement biaisé l histoire pour continuer la mise en accusation des Juifs et de l état Juif .
    La complicité manifeste des politiciens et de la grande majorité des journalistes laisse à prévoir des moments pénibles pur tous les Juifs y compris ceux qui ont contribué à cette dégradation de la situation ( juifs de GOCHE)

  8. sur les 12 millions de juif qui existaient en 1880 sur le continent européen il ne reste plus que 1,4 millions dont 117 000 en Allemagne. 15 000 juifs quittent l’Europe chaque année pour Israêl
    Une nouvelle shoa sera très difficile à moins d’attaquer directement Israël
    Avec son armement nucléaire je leur souhaite beaucoup de courage

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.