L’Iran « montre ses muscles »…

Dans la guerre psychologique que se livrent Israël et l’Iran, les Gardiens de la Révolution ont achevé leur grand exercice militaire « Le Grand Prophète » par un « bouquet final » en lançant simultanément seize missiles balistiques de courte et moyenne portée vers des cibles simulées, dont le centre nucléaire de Dimona. En même temps, dix drones offensifs frappaient d’autres objectifs.

Le chef d’état-major Hossein Bakeri qui a suivi de près l’exercice multi-armes qui a duré cinq jours dans le sud du pays et dans le Golfe persique a déclaré : « Cet exercice est la réponse aux dernières menaces inefficaces d’Israël. Ce que nous avons envoyé n’est qu’une infime partie des missiles qui pourront frapper simultanément l’ennemi »

De son côté, le commandant des Gardiens de la Révolution Hossein Salami a déclaré : « Ces manœuvres transmettent un message très clair. Il s’agit d’un sérieux avertissement après les menaces du régime sioniste : prenez garde à la moindre erreur ! Nous couperons vos mains si vous faites le moindre geste déplacé. La distance entre des exercices militaires et une guerre réside juste dans la direction vers laquelle sont envoyés les missiles ».

La Grande-Bretagne a dénoncé ces tirs de missiles balistiques « qui constituent une menace pour toute la région » et a appelé l’Iran à cesser immédiatement ce genre d’exercice…

Malgré les demande fébrile des pays européens signataires de l’accord de Vienne, l’Iran catégoriquement refusé d’inclure le développement de son programme balistique dans l’ordre du jour de la reprise des pourparlers sur son programme nucléaire.

Vidéos :

L’Iran lance des missiles dans une vidéo d’exercice du grand prophète – décembre 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.