Les manuels scolaires européens font la promotion de l’incitation anti-israélienne 

 

Il est très rare qu’on se penche sur l’observation de l’antisionisme dans les écoles européennes. Il trouve son expression de bien des manières, l’une des plus inquiétantes étant le saupoudrage d’informations très mensongères sur Israël dans des manuels scolaires communément utilisés. Certaines écoles européennes sont ainsi devenues les participantes à la ligne de front de l’incitation anti-israélienne propagée partout sur le continent. La désinformation assure que toute connaissance concernant Israël qui sera acquise par les élèves s’inspirant de ces livres sera forcément négative.

Même une simple vue d’ensemble superficielle révèle un grand nombre de cas semblables dans une diversité de domaines, les Pays-Bas exposant un exemple saisissant de ce phénomène. On doit le concevoir dans le contexte d’un pays où 37% de la population hollandaise croit qu’Israël mène une guerre d’extermination contre les Palestiniens. Dit autrement « qu’Israël se comporte apparemment comme les Nazis ».

Aux Pays-Bas, trois manuels scolaires déformant la réalité ont été publiés en l’espace de quelques mois. En mai 2015, Noordhoff Uitgevers a diffusé un livre d’histoire pour les lycées professionnels, qui prétend que David Ben Gurion n’a déclaré l’indépendance de l’Etat d’Israël qu’après que « des milices juives ont commis des meurtres dans les villages arabes et que des centaines de milliers de Palestiniens ont fui pour s’installer dans des camps de réfugiés en traversant la frontière ». 

Le livre ne fait aucune mention des nombreuses atrocités répertoriées, qui ont été commises par les Arabes envers les Israéliens. Il ne décrit pas plus l’invasion d’Israël par les pays arabes après la déclaration d’indépendance. Les massacres de Juifs par des Arabes datant d’avant la fondation de l’Etat, tels que le massacre d’Hébron en 1929, ont, de même été omis. Lorsqu’on l’a interrogé, le Ministère hollandais de l’Education a répondu que les manuels scolaires sont choisis par chacune des écoles et qu’ils ne requièrent aucune approbation du Ministère. L’éditeur a continué d’arguer qu’il aurait agit de façon responsable. Cette désinformation flagrante a été découverte par un élève du Lycée Juif Maïmonide d’Amsterdam, quand son école a mis ce manuel scolaire en circulation[1] [2] .

Quelques mois plus tard, un autre éditeur hollandais, ThiemeMeulenhoff, a publié un manuel scolaire sur le Moyen-Orient pour le lycée, qui prétend que la Déclaration Balfour, promettant une patrie pour les Juifs, dans le cadre du Mandat britannique sur la Palestine, était une tentative visant à courtiser les banquiers juifs pour qu’ils investissent dans l’effort de guerre britannique.[3]

Approximativement à la même période, la même maison d’édition a publié un livre de géographie dont douze pages sont consacrées à Israël. Une organisation pro-israélienne, Likoed Nederland, a découvert trente-neuf erreurs évidentes, qui comprennent le mensonge disant que les Juifs auraient refusé le plan de partition de l’ONU en 1947, alors que c’est le contraire qui est vrai : ce sont les nations arabes qui l’ont refusé[4]. Les éditeurs n’ont accepté que de procéder à quatre corrections dans l’édition suivante. 

En 2011, le quotidien allemand Die Welt a écrit que « Les trois éditions principales de livres scolaires en Allemagne Klett, Westerman et Cornelsen ont toutes publié des documents sur le conflit au Moyen-Orient ». L’article concluait que « les élèves n’obtiennnent qu’une vision unilatérale de la crise. Le côté israélien est montré comme étant le bourreau alors que les côté palestinien en est la victime ». 

En 2011, le groupe Westerman a sorti un livre d’histoire pour les élèves de terminale, qui comprend des parties concernant le terrorisme juif et les attaques contre des Arabes. Toutes les actions contre des Arabes sont présentées comme des réactions à des attaques juives.

Un autre livre, également du groupe Westerman, intitulé : « Histoire de l’Islam » prétend qu’Israël a causé des souffrances incommensurables aux Palestiniens. Ce livre gonfle aussi le nombre de réfugiés palestiniens de 1948, de 700.000 à un million. Et ces livres ont bel et bien reçu la complète approbation ministérielle qui sied[5] .

De 2011 à 2014, l’Institut Georg Eckert de Recherche Internationale sur les Livres Scolaires dans le Braunschweig a analysé des centaines de livres de textes d’histoire, de géographie et de sociologie. La Directrice de l’Institut, le Prof. Simone Lässig a déclaré que la société civile ordinaire d’Israël est rarement mentionnée. Elle a ajouté que les « manuels scolaires en Allemagne décrivent souvent Israël par des images d’Epinal simplistes tirées de l’actualité en cours. Cela conduit à déformer la vision des jeunes lecteurs[6]« .

La brochure distribuée par la Ligue Contre le Cancer dans les écoles publiques parisiennes sont d’une toute autre nature. Elle contient une carte qui ne représente pas Israël. A la place, on trouve l’estampille de « Palestine » qui apparaît sur toute la zone géographique correspondant à Israël. Les voisins d’Israël : la Syrie,le Liban, l’Irak et la Turquie sont correctement identifiés. En réponse aux parents inquiets, la Ville de Paris a publié le communiqué suivant : « Les frontières de la carte divisent de façon inappropriée la zone géographique occupée par Israël et la Palestine. La Ville affirme que cela ne constitue en aucun cas l’adoption d’une posture politique[7]« .

Les manuels scolaires en usage dans les écoles arabes en Europe constituent un problème distinct. En 2014 à Vienne, une école arabe fondée par le gouvernement d’Arabie Saoudite a été fermée par le bureau éducatif de la Ville pour diverses raisons, comprenant entre autres des rapports sur un manuel scolaire contenant des accusations antisémites de meurtre rituel. Ce livre enseignait, entre autres choses, que les Francs-Maçons était « une organisation juive, secrète et subversive qui se consacre à s’assurer que les Juifs dominent le monde [8]« .

En 2010, une émission Panorama de la BBC a dévoilé que 40 écoles et clubs de week-end musulmans au Royaume-Uni utilisaient les manuels scolaires saoudiens. Ceux-ci décrivent les Juifs comme les descendants des « singes » et des « porcs » et mentionnent toutes les « qualités répréhensibles des Juifs[9]« . .

Ce n’est là qu’un petit échantillon de manuels scolaires déformés, auxquels on peut ajouter de nombreux autres exemples[10]. Ces livres scolaires facilitent l’enseignement perverti et l’incitation à la haine que favorisent les éducateurs antisionistes par le biais des écoles européennes.

Ces livres scolaires font partie intégrante de la campagne globale de haine visant à saper les fondements de l’existence d’Israël. En tant que tels, il relève de la responsabilité du gouvernement de l’Etat d’Israël d’intervenir et de prendre à bras-le-corps ce problème de l’incitation, en même temps que bien d’autres apsects de la haine anti-israélienne et ce, de façon systématique. En certains cas, cela peut nécessiter des réactions internationales au niveau des Ministères, en particulier si ces manuels scolaires ont été dûment approuvés par des Ministères dans les pays où ils sont en usage. Cela ne peut pas être abandonné à l’initiative privée ou même à des représentations diplomatiques à l’étranger.

 

Par Manfred Gerstenfeld

manfredgerstenfeld-322x279-df2dd

Le Dr. Manfred Gerstenfeld a présidé pendant 12 ans le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem (2000-2012). Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.


[1] “Israeli embassy slams ‘outrageous’ Dutch textbook,” JTA, 26 March 2015.

[2] “Dutch ministry says not responsible for ‘anti-Israel’ textbook ,” JTA, 28 May 2015.

[3]  “Dutch textbook: Britain endorsed Zionism to gain favor with Jewish bankers,” The Jerusalem Post, 10 September 2015.

[4] “Tweede schoolboek van ThiemeMeulenhoff boordevol fouten,” Likoed Nederland,” 16 September 2015. [Dutch]

[5] Gideon Böss, “Deutsche Schulbücher erklären Israelis zu Tätern,” Die Welt, 23 September 2011. [German]

[6] Wolfgang Dick, “Deutschland und Israel im Schulbuch,” DW, 2 July 2015. [German]

[7] “Paris calls public school map showing Israel as ‘Palestine’ a ‘production error’”, JTA, 29 September 2015.

[8] “Saudi school in Vienna allegedly used anti-Semitic book ,” Ynet News, 15 December 2014.

[9] David Goldberg, “Saudi Arabia’s intolerable antisemitic textbooks,” The Guardian, 24 November 2010.  

[10] Manfred Gerstenfeld, “Anti-Semitism and Anti-Israelism in Western Schools,” The Jerusalem Center for Public Affairs, 6 November 2011. 

24 Commentaires

  1. L ‘Europe commence a connaitre le même problème qu’Israël le terrorisme musulman ; quelque soit le nom qu’il porte ;et ce n’est pas en condamnent injustement Israël qu’ils sauveront l’ Europe ; ils n’ ont pas encore compris , c’est toujours le même scénario ; on commence par les Juifs ; et puis les autres y passent .

  2. Il y a quelques années (8 ou 10 ans), un manuel scolaire d’histoire-géo pour les 2ndes professionnelles (classes fréquentée majoritairement en région parisienne par des Musulmans) montraient en page de couverture, la photo d’un soldat israélien entrain de hurler sur une femme palestinienne voilée.
    Alors que le programme entier ne contenait que 2 pages sur tous les conflits mondiaux contemporains (histoire) donc celui du Moyen-orient, et 2 pages sur la guerre pour l’eau (géographie) illustrée par celle d’Israël et ses voisins (Israël volant bien sûr toute l’eau de la région), donc alors que le programme entier de l’année de 2nde ne citait Israël que par deux fois, l’éditeur avait trouvé pertinent d’afficher cette photo couleur en page de couverture.

    Chaque fois que les élèves et les profs manipulaient ce manuel, cette photo leur sautait aux yeux et formaient leur esprit, comme il se doit.

    Ne pas oublier non plus les dictionnaires classiques où l’on trouve de drôles de définitions largement orientées dès lors qu’il s’agit de Juifs, du judaïsme ou d’Israël.
    J’ai connu dans le temps une femme lexicologue qui occupait tout son temps à relever ces occurrences récurrentes et écrire aux maison d’édition pour demander des rectifications mais ne recevait que des réponses polies étalées sur des mois avec quelquefois des promesses de rectification.

    C’est un trou sans fond. Pff…

  3. nessim ifrath,tu es toujours aussi « con »,je sais que tu n’es pas tres equilibre,mais attention aux conneries que tu racontes;je croyais que tu devais partir à l’etranger,oui va voir ailleurs ;une merde de moins,c’est toujours cela de gagne;bien à toi,rachel

  4. Iqrael devrait éditer des livres scolaires avec AUCUNE MENTION des pays arabes.
    Mais indiquez le monde Assyrien, Mésopotamien, Akkadien, etc….
    Avec ISRAEL trônant en beauté sur la carte.

  5. Voila ou nous mène le politiquement correct. Refuser de remettre la vérité et la justice en place au Yeux du monde ne pas réagir équivaut a donner raison.
    Ces mensonges deviennent « VÉRITÉS ».
    Faire des procédures a la cour Européenne avec de grosses indemnités pour créer une association (car aucune existante ne va jusqu’au bout) qui ainsi aurait les moyens pour continuer a combattre ces actes reconnus comme antisémitisme en Europe.
    Qu’attendent donc les associations, communautés juives mondiale et gouvernement Israélien pour réagir.
    Plus d’agression contre notre communauté, une nouvelle nuit de cristal pour réagir???
    J’espère que non!!!

  6. Ils nous prennent pour des billes parce qu’ils nous savent des débiles Légalistes….. et savent qu’aucun juif diasporique ne sera assez gonflé pour aller faire une razzia et brûler les éditeurs, responsables pleinement, eux !!!! et les écoles responsables d’en faire usage délibéré et calculé……Les Juifs de Diaspora sont des Couards. Les Juifs ne récoltent que ce qu’ils méritent… même s’ils n’ont rien semé d’autre pour cela, que leur politesse défensive-passive et « sensitive-dépressive »

  7. Ils nous prennent pour des billes parce qu’ils nous savent des débiles Légalistes….. et savent qu’aucun juif diasporique ne sera assez gonflé pour aller faire une razzia et brûler les éditeurs, responsables pleinement, eux !!!! et les écoles responsables d’en faire usage délibéré et calculé……Les Juifs de Diaspora sont des Couards. Les Juifs ne récoltent que ce qu’ils méritent… même s’ils n’ont rien semé d’autre pour cela, que leur politesse défensive-passive et « sensitive-dépreesive »

  8. L’Allemagne et les Pays-Bas…En moyenne c’est 80% des juifs néerlandais et allemands qui ont été assassiné dans ces deux pays. Pas étonnant qu’aujourd’hui, pour soulager leur conscience, ils accusent les israéliens d’être des « nazis »… Et les gauchistes qui rédigent les manuels scolaires, comme dans toutes les démocraties européennes ils sont sur-représenté dans le système culturel et éducatif, sont évidement les premiers à relayer cette infamie.

    Les européens reconnaissent comme peuple juif uniquement celui qui est mort à Auschwitz. Là ils sont prêt à commémorer tous ce que vous voulez en versant de grosses larmes de crocodiles. Mais reconnaître un peuple juif vivant et souverain même dans un minuscule État Juif grand comme deux départements français, alors ça c’est déjà plus compliqué et ennuyeux. Ils pensaient en avoir fini avec lui et le voilà qu’il revient ! Sans compter que cet Etat Juif de malheur les empêchent d’arabiser le moyen-orient tout entier comme ils tentent de le faire depuis un siècle avec le succès que l’on connait. Parce qu’ils les aiment leurs bédouins du desert avec tous leurs « orientalistes » fascinés et autres « Laurence d’Arabie »…

    Ça les emmerde même à tel point que lorsqu’un israélien juif écrit un livre racontant que le peuple juif a été créé par les sionistes au 19è, ils se précipitent pour l’inviter partout en lui remettant des récompenses… ahahahah !

  9. ce genre de propagande sur les livres scolaires est un fait qui existe depuis de nombreuses années ! et apparemment le mal est fait ,il est tres difficile de revenir sur ces livres scolaire deja diffusés et vendus aupres des  » tetes blondes de nos ecoles en france ! un erreatonum de la maison d’ édition et on conclu l’ affaire par une lettre bidon de l’ editeur promettant sournoisement de corriger les erreurs dans les prochaines editions …………. ET ils nous prennent pour des billes dans cette manipulation de l’ histoire

    • il existe des tribunaux devant lesquels on se doit de protester et poursuivre les éditeurs de ces ouvrages qui puent la peste brune ; parmi les sanctions que peuvent infliger les tribunaux, il a l’obligation sous astreinte de corriger leurs ouvrages ainsi que des dommages et intérêts; cela les fera réfléchir !

  10. JE NE PEUX CROIRE A L IMPOSSIBILITE DE CONTRER CETTE DESINFORMATION TRES ORIENTEE
    CAR TOUS NE SONT PAS D EXTREME GAUCHE ? IL Y A BEAUCOUP D AUTRES QUI CONNAISSENT
    LA REALITE DES CHOSES ! CAR TRES SOUVENT C EST ENNORME COMME MENSONGES !!!!

  11. est-ce que les manuels scolaires racistes, xénophobes et pire des écoles de Jérusalem ont été retirés de la circulation ?
    j’en ai un exemplaire en hébreu/français
    je serais très heureux d’apprendre que c’est le cas.

    • Quelles « écoles de Jérusalem » ? Celles du ministère de l’éducation ? Et bien allez-y dites nous de quels livres scolaires des écoles publiques il s’agit et donnez-nous des exemples de « xénophobie » et de « racisme » parce que vu la propagande arabo-musulmane délirante il y a longtemps que je ne crois plus sur parole un musulman…

    • Quel contenu de quel éditeur et auteur, quelle année et dans quelles écoles publiques (comparons ce qui est comparable) ce livre est-il utilisé ? J’attends.

    • Alors voila la technique des pro-arabes : ils vous accusent sans raison. J’ai quitté la France il y a 6 mois et je suis très heureux d’être en Israel. Je suis d’origine marocaine. Je sais comment vivent les arabes au Maroc. Je peux vous dire que les arabes d’Israel vivent en paix et sont bien mieux respectés que les arabes du Maroc.
      Maintenant, ce %nessim ifrah%, je mets des guillemets pare que c’est un MENTEUR, même sur son %nom%, pauvre type … mais il faut le comprendre : chez les arabes, si vous n’insultez pas les juifs, les autres arabes vous liquident. Alors comme ils sont lâches, ils font tous comme %nessim ifrah% ils font les moutons de panurge et ils insultent les juifs. Et a force de semer le vent, ils récoltent la tempête … comme on voit dans TOUS leur merdier de %monde arabe%. Mais lorsqu’ils auront fait de la France le Pakistan; eux qui ont quitté la Tunisie parce que c’était la merde, ils iront où ?
      Rien ne peut les rattraper dans la connerie …
      Alors, %Nessi, Ifrah% DONNE TES INFOS !!!
      (Tu sais, petit minable, pourquoi je suis tellement sûr de moi que tu es un minable menteur : parce qu’il y a ici de nombreuses associations et institutions, dont le %monde impérialiste fasciste arabe% n’a pas idée, des associations humanitaires et pour les droits de l’homme, qui veillent et épluchent tous les détails. Elles n’hésitent pas à traduire devant la cour suprême … Mais ça, mon vieux, tu ne jouiras jamais de ce niveau d’humanisme. Reste dans le NOIR qui te va si bien … Va te faire f…

  12. Toutes les gauches européennes,des socialos
    aux extrémes,sont farouchement pro –
    palestinienne….et violemment antisémite …
    et de surcroit immigrationniste…pro-islam..!

    Les anti-fa ,troupes d,assauts de la gauche
    sont de toutes les manifs pro-islam…
    Je les ai récemment vu a l,oeuvre,défendant
    Une mosquée sunnite et ses cadres, contestés
    par l,opinion publique locale….

    Dites vous que des générations d,enseignants
    n,y sont pas par vocation…mais parce-qu,il
    ont trouvé un bon plan…sans prise de tête!

    Etant pour beaucoup formatés par la presse
    de gauche…leurs saints sont le Che….Polpot
    et dans toute la crème islamo-palo….!

    Pour notre sinistre de l,éducation…l,idéal c,est
    l,école coranique…avec un seul livre le coran,
    et un seul type de prof…des barbus….

    Les dégâts fait dans l,éducation en Europe
    sont considérables…des générations de jeunes
    ont ignominieusement étés abusés par des
    enseignants politisés,peu regardants des
    réalités Historiques…

  13. Merci, M. Brzustowski, pour votre excellent travail.
    Peu de commentaires en général sur jforum, mais j’espère que le nombre de lecteurs est à la hauteur de la qualité des articles sur ce site.
    Peut-être pourriez-vous vous lier à Coolamnews, JSSNews et à Dreuz pour une plus ample diffusion.
    Bonne continuation !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.