Alors que l’humour juif s’est construit depuis des siècles comme l’instrument de résistance d’une minorité persécutée, il prend un nouveau visage en Israël, pays prospère où la judéité est devenue la norme et non plus l’exception. Mais des clubs de stand-up de Tel-Aviv à la télévision israélienne, sa tradition d’autodépréciation ne fait pas toujours l’unanimité par temps de nationalisme ombrageux… Et si l’homogénéité de cet humour n’était finalement qu’un mythe savamment entretenu, qu’il était temps de déboulonner ?

 

 

Jforum – ARTE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.