L’hélicoptère de Kochavi a mal fonctionné, s’est presque bloqué

Les pilotes ont réussi à réactiver le moteur approprié lorsque l’hélicoptère n’était qu’à 30 mètres du sol.

Un hélicoptère Black Hawk 370 (crédit photo: Reuters)
Un hélicoptère Black Hawk 370 (crédit photo: Reuters)
L’hélicoptère du chef d’étatmajor de Tsahal, le général de division Aviv Kochavi, a failli s’écraser, a révélé mercredi soir la chaîne 12 israélienne, lorsqu’il a décollé de la Knesset en direction de la base aérienne militaire de Tel Nof et que les deux moteurs ont été brusquement coupés.

Selon le reportage, le dysfonctionnement s’est produit immédiatement après le décollage de l’hélicoptère Black Hawk, un hélicoptère utilitaire moyen fabriqué par Sikorsky Aircraft avec deux moteurs au total.

Les pilotes de l’hélicoptère ont effectué une sorte d’exercice afin de basculer la charge entre les moteurs, mais ont accidentellement éteint les deux moteurs, ce qui a entraîné la chute régulière de l’avion. Les pilotes ont réussi à réactiver le moteur approprié lorsque l’hélicoptère n’était qu’à 30 mètres du sol.

Les pilotes ont encore dérogé au protocole lorsque, au lieu de procéder à un atterrissage d’urgence, ils ont poursuivi leur vol avec l’hélicoptère fonctionnant grâce à un seul moteur et ont atterri à Tel Nof comme prévu.

Le Commandement de l’Air Force enquête par conséquent sur la gravité de l’incident. L’hélicoptère, à la fin du vol, a atterri en toute sécurité et ne représentait aucune menace pour ses passagers, selon l’unité du porte-parole de Tsahal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.