Shaï Rosengarten est un coordinateur national du mouvement "If You Will".

Si nous ne descendons pas dans la rue, il n’y aura peut-être pas de retour à la vie normale. ‒ Opinion

«Si le peuple juif ne se réveille pas de toute urgence, l’État peut atteindre un niveau à partir duquel il n’y a aucun moyen de revenir à la normale.

«Ils ont jeté des pierres sur son arme, ont touché son arme, ont essayé de lui arracher son arme. Nous étions 11 personnes dans une équipe d’environ 500 Gazaouis qui sont venus à la clôture d’enceinte,  à la frontière. (Effie Trigger, GLC 23.08.21).

Ce témoignage choquant est la honteuse carte d’identité des Forces de défense israéliennes, version 2021. D’armée entreprenante, manœuvrant et offensive, Tsahal est devenue une armée en retraite et statique, qui se cache derrière des murs et des meurtrières, et pire encore, ne donne pas de soutien et de permis de tirer à ses soldats.

Dans ces circonstances, il est étonnant que Tsahal réussisse à maintenir la frontière israélienne presque en place.

L’incident de la fusillade sur un garde-frontière de Tsahal.

Comme d’autres empires en ruine de l’histoire, l’État d’Israël se présente comme une seule civilisation avancée au sein d’un océan de barbares essayant de pénétrer ses frontières et d’en brûler chaque parcelle. Comme eux, il est dirigé par des gens faibles, combatifs mais pleins de ressentiment. Un leadership qui cherche à maintenir la paix à tout prix et à résoudre les conflits frontaliers et les guerres culturelles par des pots-de-vin et des paiements de protection de masse.

A vrai dire, cette stratégie n’a pas été inventée dans le gouvernement actuel, ni dans son prédécesseur mais il y a au moins 21 ans, depuis la fuite honteuse du Liban, puis de la bande de Gaza. Néanmoins, il semble que la conception destructrice du système de défense et des gouvernements israéliens depuis des générations ne fait qu’empirer à chaque changement de direction et de gouvernement, jusqu’à l’apogée du gouvernement actuel, qui n’a guère envie de restaurer la sécurité des citoyens israéliens ou simplement de préserver son intégrité.

Les choses dites ici ne sont pas venues pour lâcher les mains des lecteurs, mais plutôt pour choquer et comprendre la gravité du problème. Si le peuple juif ne se réveille pas de toute urgence, l’État peut atteindre un état à partir duquel il n’y a aucun moyen de revenir.

Les manifestations, les protestations, les entretiens avec les soldats, les combattants et les officiers et bien sûr le vote aux urnes font tous partie des outils à la disposition du citoyen israélien, et il est de son devoir de les mettre en œuvre. Il est clair pour tout le monde que la légitimité de tout gouvernement et sa survie politique dépendent d’un large soutien populaire. Par conséquent, même si cela n’est parfois pas clair pour l’individu, il est de notre devoir à tous de descendre dans la rue et de protester contre l’incompétence du gouvernement et de la sécurité.

Nous devons sortir et crier avant qu’il ne soit trop tard, sinon les événements choquants que nous vivons actuellement ne seront que le premier coup d’envoi à l’insolence et au terrorisme qui reviendront plus fortement dans nos vies. Nous le devons à nos chers soldats, menés par son frère Barel qui se tient toujours entre ciel et terre, et mérite un pays qui lui a permis de se défendre.

Shaï Rosengarten est un coordinateur national du mouvement « If You Will ».

JForum ‒ Aroutz-20

https://www.20il.co.il/%d7%90%d7%9d-%d7%9c%d7%90-%d7%a0%d7%a6%d7%90-%d7%9c%d7%a8%d7%97%d7%95%d7%91%d7%95%d7%aa-%d7%99%d7%99%d7%aa%d7%9b%d7%9f-%d7%a9%d7%90%d7%99%d7%9f-%d7%93%d7%a8%d7%9a-%d7%97%d7%96%d7%a8%d7%94-%d7%93/

12 Commentaires

  1. Bien sûr, il faut, y’a qu’à. Absurde!Toutes ces solutions « fétiches » stériles sorties de cerveaux malades. Je ne suis pas médecin, mais je sais qu’on ne guérit pas en attaquant les symptômes uniquement, mais en attaquant la vraie origine de la maladie. Et pour çà, le diagnostique est le commencement obligé. Pour moi, c’est l’éducation, la formation et même le formatage. La véritable force de tout combattant, c’est d’abord la connaissance et la conviction personnelles que l’on a raison et le droit d’être ce que l’on est, JUIF, et rien d’autre. A l’époque de l’occupation militaire grecque de notre pays, déjà, on pouvait voir notre jeunesse tout faire pour se prendre pour des Grecs, et de les imiter. La suite on la connaît.

  2. Le glas commence à sonner pour l’Etat juif israélien qui s’est inoculé lui-même, avec l’aide de quelques autres il est vrai, les démons de la décadence occidentale. Il est trop tard pour éviter un passage par l’abîme.

  3. Le premier responsable de cette situation désastreuse, c’est le citoyen Israélien qui vote de la même manière qu’il conduit sur les routes, sans se soucier le moins du monde des autres. Lorsqu’on doit mettre un bulletin dans l’urne, il ne faut pas penser à sa gueule, mais au pays. Malgré tout, vu les charlots qui font de la politique, c’est pas facile, voire impossible de désigner un vrai patriote, comme Begin, Shamir et Jabotinsky. La quasi totalité des responsables politique est on ne peut plus corrompue. Et, ne venez surtout pas nous remettre sur la table netanyamou qui s’est toujours couché devant le hamas. Demandez aux riverains Israéliens de gaza ce qu’ils en pensent. Voilà des centaines de milliers de fois qu’on nous prend pour des cons lorsque les journaux nous disent ceci : « Tsahal a bombardé des infrastructures terroristes en représailles » Les gens ne sont pas dupes, ils savent que les bombardements ne touchent que du sable et toujours le même immeuble en ruine et vide.

  4. Je me pose la question suivante : comment changer la règle électorale si les personnes au pouvoir n’onvrent pas la voie à cette éventualité.
    Il est évident que ceux qui se partagent le pouvoir ont toutes les raisons de bloquer toute initiative allant dans le sens d’un changement de la règle électorale. J’ai entendu Monsieur Navon dire que c’est le prix à payer pour maintenir une véritable démocratie. Avec tout le respect que je lui dois, la démocratie telle qu’elle se décline, ici comme ailleurs, n’est que le creuset d’une honteuse corruption. Ceux de mes connaissances qui ont été approchés pour entrer dans le jeu politique, se sont vite sauvés dès le premier contact.

    Le peuple doit se réveiller, c’est sûr. Il faut le dire mais cela ne suffit pas.

  5. Je pense que le problème vient que de l’état juif nous sommes passés à un état juif et démocratique et que nous allons vers un état démocratique. C’est le voeux de la gauche, c’est le vœux de l’intelligentsia juive d’Israël. Comme chaque fois, un évènement malheureusement douloureux surviendra et nous ramènera à la raison. C’est ainsi que le Am Israël s’est maintenu pendant 3 millénaires. Ça ne va pas changer.

    • A défaut d’être démocratique, un régime ne peut être qu’aristocratique. Et vous estimez certainement être un membre de l’aristocratie.

  6. Je pense que le problème vient que de l’état juif nous sommes passés à un état juif et démocratique et que nous allons vers un état démocratique. C’est le voeux de la gauche, c’est le vœux de l’intelligentsia juive d’Israël. Comme chaque fois.un évènement surprenant et

  7. Chaque nouvelle info me reconforte dans ma conviction, à savoir qu’il faut changer les règles electorale et ne plus avoir un groupement de petits partis, tous impuissants, qui essaient de s’entendre pour former une coalition qui ne va jamais au bout de son mandat.
    On l’a vu avec la serie d’elections qui n’a rien résolu, et qui a fini par amener ce gouvernement qui n’a aucune cohérence.
    A quand un gouvernement fort et qui n’aura pas envie de se laisser dicter sa politique securitaire par de faux amis?
    Surtout que ces derniers ont bien d’autres chats à fouetter en ce moment…

  8. Il n’y passe défaitisme car Tsahal est fort, le seul problème vient des hommes politiques qui sont des caniches des usa et pour l’argent , du temps de Ben Gourion c’était le kibboutz la sociale démocratie avec peu de moyens , une armée qui avançait et des hommes politiques combattifs qui étaient pour le bien de peuple suite à la Shoah , il faut retrouver cet état d’esprit et se libérer des politiques extérieures néfastes et mensongères

  9. Article intéressant mais une chose me choque. C’est un seul petit « détail » qui a toute son importance : Israël est comparé à un empire dont ses ennemis veulent pénétrer ses frontières et donc cela suppose de grosses capacités territoriales, c’est le contraire, c’est un petit Pays, dont beaucoup veulent effectivement pénétrer ses frontières et qui a face à lui une myriade d’ennemis directes et eux ont des territoires immenses équivalents à de vrais empires. Il faut rajouter à cela les ennemis indirectes et également beaucoup d « amis » et d »alliés » dont beaucoup d’entre eux ont de véritables empires. Il est exacte qu’Israël a des capacités qui vont bien au-delà de sa taille et du nombre de sa Population mais le comparer à un empire est inexacte et donne du blé à moudre à ses ennemis et à ses faux « amis et « alliés » et de plus empêche ses soutiens de bien évaluer sa situation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.