Les secrets du plateau du Seder de Pessah

Le plateau du séder constitue le support essentiel du cérémonial de la soir, appelée séder, ordre, dans le sens du déroulement des multiples gestes à accomplir.

Doivent figurer sur le plateau :
_ trois matsot (Cohen, Levi, Israël)
_ le zéroa = un os d’agneau avec sa chair ( en souvenir de l’agneau pascal)
_ un œuf dur (en souvenir de la destruction du Temple)
_ des feuilles de salade verte ou du raifort (en guise d’herbes amères)
_ un peu de h’arosset (sorte de pâte faite de noix, pommes, noisettes, amandes, grenades, dattes, arrosées de vin ; le tout ressemble à l’argile des briques fabriquées par les esclaves hébreux).
_ quelques branches de céleri (pour tremper dans l’eau salée)
_ h’azéret, un supplément d’herbes amères (pour la consommation de la matsa et du h’arosset)

Et un petit verre d’eau salée, à placer hors du plateau.

La place de chaque élément sur le plateau répond à un sens cabalistique, lié aux dix séfirot.

 

Par JForum.fr avec « L’Arme de la Parole » Traduction et Commentaires du Rabbin Claude Brahami

Lire sur notre site:

Pessah: signification et analyse des différents symboles

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires