Les missiles israéliens ne sont qu’une garantie de survie

7
871

«Les missiles israéliens ne sont qu’une garantie de survie contre les armes nucléaires potentielles de l’Iran»

Le système de missiles Arrow (Hetz) a déjà réussi à pousser l’Iran à changer de tactique militaire.

Le ministre de la Défense Moshe Arens avec du personnel de l'armée de l'air israélienne au salon du Bourget en 1999 avec le missile Arrow Israel Aircraft Industry. (crédit photo: YA'ACOV SA'AR / GPO)
Le ministre de la Défense Moshe Arens avec du personnel de l’armée de l’air israélienne au salon du Bourget en 1999 devant le missile Arrow d’Israel Aircraft Industry -IAI. (crédit photo: YA’ACOV SA’AR / GPO)

Face à une potentielle arme nucléaire iranienne, “seul le système de défense antimissile Arrow garantit la survie d’Israël”, a déclaré mardi Dov Raviv, ancien responsable du projet Arrow chez Israel Aircraft Industries.

“Nous ne pouvons pas écarter un dirigeant d’un pays qui dit qu’il détruira Israël … L’Iran l’a dit explicitement”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de l’Association pour l’histoire militaire israélienne à l’occasion de la publication d’un nouveau livre par un autre acteur indéfectible de la défense antimissile d’Israël, Uzi Rubin.

Alors qu’Israël dispose de nombreux outils militaires et diplomatiques pour essayer d’arrêter la tentative de l’Iran d’obtenir une arme nucléaire, s’il ne réussit pas, la défense antimissile sera sa dernière ligne de défense, a déclaré Raviv.

Plus tôt lors de la conférence, l’ancien commandant de la défense antimissile de Tsahal, le général de brigade (retraité) Eitan Yariv a déclaré: “Une partie de l’autorité qui juge si nous pouvons utiliser nos armes offensives [capacités contre des adversaires] siège à Washington , DC, et l’autre à Moscou.”

Il faisait référence au fait qu’Israël se retient souvent d’utiliser la force militaire en Syrie, en Irak ou dans d’autres pays sur la base des souhaits des États-Unis et de la Russie.

En revanche, Yariv a déclaré: «Notre défense dépend totalement de nous… Nous pouvons nous défendre par nous-mêmes» et n’avons pas besoin d’approbations extérieures, même de la part d’autres puissances mondiales.

Le président de l’Association pour l’histoire militaire israélienne, le colonel (rés.), Beni Michaelson, a ouvert la conférence en décrivant l’évolution des menaces de roquettes auxquelles Israël doit faire face.

La défense antimissile israélienne, comme le système de missiles Arrow, a déjà réussi à pousser l’Iran à changer ses tactiques militaires, a-t-il dit.

Si pendant des années l’Iran s’est concentré presque exclusivement sur le développement de missiles balistiques à moyenne portée pour tirer sur Israël depuis son propre territoire, le Hetz (Arrow) a convaincu la République islamique d’essayer d’autres tactiques pour menacer Jérusalem, a déclaré Michaelson.

“Ils essaient de raccourcir la portée [pour attaquer Israël], afin de pouvoir tirer plus de roquettes” depuis le Liban, la Syrie et l’Irak, a-t-il dit.

En d’autres termes, Michaelson a fait valoir que la décision de Téhéran d’essayer de déplacer ses roquettes vers ces zones supplétives était en fait une reconnaissance que leurs missiles balistiques à moyenne portée constitueraient une menace insuffisante pour Israël parce que le Hetz les abattrait probablement.

Rubin a clôturé la conférence, en racontant une longue histoire exaspérante dans laquelle lui, Raviv et d’autres ont obtenu un soutien financier pour le programme de défense antimissile d’Israël malgré les objections répétées de Tsahal que c’était un gaspillage de fonds.

Il a déclaré avoir discuté avec des officiers de Tsahal de la possibilité de tirs de roquettes sur Israël après la guerre Iran-Irak de 1980-1988 au cours de laquelle des roquettes ont été largement utilisées.

“Ils pensaient que j’étais fou”, a déclaré Rubin, en colère.

Il a dit qu’il avait «travaillé sur trois grands projets de défense. Tous ont finalement obtenu des prix. Et l’armée israélienne s’est d’abord opposée à tous! »

Rubin a déclaré qu’une réplique régulière de Tsahal pour rejeter le financement de la défense antimissile était: “Il y a des choses pour lesquelles il vaut mieux dépenser de l’argent”, ou que si le ministère de la Défense voulait dépenser de l’argent pour sauver efficacement des vies de nouvelles manières sans gaspiller des fonds pour les missiles de défense, il devrait investir dans des rues plus sûres pour éviter les accidents de voiture.

À titre d’exemple de la durée de l’opposition de l’armée israélienne, il a dit qu’il “avait fallu 19 ans avant que l’armée israélienne approuve le financement … et nous avons commencé à obtenir des photos [de l’espace]” concernant son travail sur les aspects classifiés du programme spatial israélien.

Une façon simple de comprendre une récente présentation graphique complexe du chef d’état-major, le Lt.-Gen. Aviv Kochavi devait réaffirmer le vieux proverbe militaire selon lequel la meilleure défense était une bonne attaque, a déclaré Rubin.

Bien que Rubin ait déclaré qu’il convenait qu’une bonne attaque peut souvent éviter d’avoir à défendre autant et réduire le nombre de victimes sur le front intérieur, il a déclaré qu’il était essentiel que lui et d’autres réussissent à convaincre les principaux dirigeants politiques que cela ne suffisait pas et que la défense antimissile était également nécessaire.

Rubin a crédité l’actuel leader du Parti travailliste et ancien ministre de la Défense, Amir Peretz, d’avoir fait pression sur Tsahal en 2006 pour expliquer pourquoi il n’avait de défense antimissile que contre des roquettes puissantes à longue portée, mais pas contre des roquettes de plus petite portée.

L’appui de Peretz a été utile pour finalement obtenir un soutien et aller de l’avant dans le projet Dôme de Fer, qui a maintenant protégé Israël du Hamas lors de plusieurs cycles de combats, a-t-il déclaré.

Malgré l’opposition de Tsahal et un démarrage lent, le ministère de la Défense et divers innovateurs créatifs et visionnaires ayant des antécédents en matière de défense ont poussé Israël à devenir l’un des leaders mondiaux de la défense antimissile, a déclaré Rubin.

Adaptation : Marc Brzustowski

7 COMMENTS

  1. Chavaneau Henry @,
    Il est impossible qu’un engin à rayonnement arrive dans un port sans avoir été détecté, aussi bien en ISRAEL qu’ailleurs dans le monde. Donc cette hypothèse n’est techniquement pas envisageable mais d’autres dangers le sont, le biologique, le chimique tout aussi destructeurs en masse de vies.
    est ce que ces fous seraient prêts à aller en masses rejoindre l’enfer?
    Rien n’est impossibles avec ces tarés.

    • C’est bien là qu’est le problème. Leurs dirigeants sont des fous tarés religieux haineux, pour qui (les chiites) le martyr est une fin en soi.
      Ce sont donc des tarés dégénérés arriérés mentaux (consanguinité / mariages entre cousins) DANGEREUX!
      Ca va mal finir…
      A moins qu’une coalition leur tombe dessus, mais alors rapidement, parce qu’ils commencent à être équipés ces connards!…

  2. Bonjour, j’espère que les services travaillent aussi sur l’hypothèse suivante: faire venir une bombe A à Tel-Aviv dans un container commercial dont l’origine, port de départ iranien, serait passée indétectable. En politique, ne jamais dire ”jamais”. dans le militaire ne jamais dire ”impossible! ”

  3. Rassurons nous, il n’est ici question que de défense.
    pour faire simple, y a-t-il une armée au monde qui enverrait ses soldats uniquement munis de casques et gilets par balles ?
    Ce Peuple n’est pas intéressé par la guerre. Toutefois, ce qu’il a stocké et emmagasiné comme rage en comptant ses victimes millenaires risque fort de dépasser “l’option” défense. On pourra, anticipant les condamnations, parler de disproportion. Mais l’ennemi est un authentique ‘amalek’,* et pas un simple conquérant.
    Cette guerre “dans les tuyaux” sera un signal fort pour tous les autres candidats.
    .
    *exterminateur suicidaire contre Dieu.

  4. Le merite de ces systemes a aussi ete d obliger l iran a decouvrir ses meilleures armes en les positionnant en syrie plutot donc a decouvert , permettant ainsi a Tsahal de les detruire , car il:est bien evident que de telles actions restent impossibles sur le sol iranien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.