Les Maldives cèdent à l’intolérance en bannissant les Israéliens

C’est une décision regrettable qu’a prise le président Mohamed Muizzu en annonçant l’interdiction faite aux ressortissants israéliens de fouler le sol des Maldives. Ce revirement, entériné prochainement par le Parlement, marque un dangereux repli sur des réflexes d’intolérance et de rejet de l’autre.

Sous la pression de mouvements pro-palestiniens, les autorités maldividennes ont choisi la voie du sectarisme en érigeant une frontière étanche contre les citoyens israéliens. Une décision d’autant plus choquante qu’elle s’inscrit en porte-à-faux avec les valeurs d’hospitalité et d’ouverture qui devraient prévaloir dans ce paradis touristique.

En cédant aux sirènes de la vindicte antisioniste, le régime des Maldives fait le choix malavisé de l’affrontement idéologique avec Israël, au mépris des bénéfices économiques et culturels d’une coopération apaisée. Cette posture belliqueuse n’est que l’arbre qui cache la forêt de ses défaillances démocratiques.

Fermer les frontières plutôt qu’ouvrir les esprits, tel est le triste chemin emprunté par Malé. Faire des Israéliens des parias n’aura pour seul résultat que d’isoler un peu plus ce petit État insulaire des grands courants d’échanges et de progrès.

À l’heure où la communauté internationale prône le rapprochement entre les peuples, ce coup de force xénophobe des Maldives fait dorénavant figure d’exception rétrograde. Une nouvelle illustration du double discours d’un régime qui se posera désormais en défenseur des « valeurs palestiniennes » tout en perpétuant sa dérive autoritaire et antidémocratique.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Adam

Tant pis pour les Maldives. Inutile d’aller financer des antisémites. Le monde est suffisamment vaste et ce n’est pas les belles plages qui manquent partout. Les Maldives connaîtront le même sort que la Tunisie qui voit son tourisme dégringoler avec des conséquences économiques dramatiques.

Parole de jj

C’est bien comme ça ils ont cas avoir des soit disant palestiniens qui eux ne viendrons pas en touristes , mais en terroristes sûrement pas pour dépenser de l’argent mais pour leurs prendre de l’argent , merci de le garder ce cadeau , et merci d’avoir réveillé les israéliens de vôtre vraie visages .