Les États-Unis ont été humiliés par Israël d’une manière qu’ils n’ont jamais vue auparavant »

Un ancien diplomate américain se moque des États-Unis suite à la baisse de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza plus tôt dans la journée : « J’ai déjà vu Israël humilier les administrations précédentes, mais c’est la plus grande humiliation que je n’ai jamais vue » . Les États-Unis ont abandonné près de 40 000 repas en préparés en collaboration avec l’Armée de l’Air Jordanienne et après l’avoir coordonné avec Israël.

Dans quelle mesure l’État d’Israël est-il stable et ferme face aux grands États-Unis ?

L’ancien ambassadeur américain en Algérie (2006-2008) et en Syrie (2011-2014), Robert Steven Ford, donne une réponse à cette question.

J’ai déjà vu Israël humilier les administrations précédentes aux États-Unis », a tweeté l’ancien diplomate sur son compte x, « mais mis à part la frappe aérienne israélienne de 1967 contre l’US liberty, le fait qu’Israël ait forcé les États-Unis à larguer une aide aérienne à gaza comme si les États-Unis « ne valaient pas mieux que l’Égypte et la Jordanie – c’est la plus grande humiliation d’Israël envers les États-Unis que j’ai jamais vue ».

Ford a également ajouté avec dédain que « les États-Unis pourront transférer une aide monétaire aux habitants de Gaza si l’armée de l’air israélienne accepte gentiment de ne pas abattre les avions américains au-dessus de la bande ».

Plus tôt dans la journée (samedi), les États-Unis ont largué une aide humanitaire dans la bande de Gaza, pour la première fois depuis le début de la guerre. L’opération a été menée en collaboration avec l’armée de l’air jordanienne et dans le cadre de cette opération, près de 40 000 repas ont été largués en Israël. Selon une source politique en Israël, l’aide a été distribuée en pleine coordination avec Israël.

Ce n’est pas la première fois qu’une aide humanitaire est acheminée par avion dans la bande de Gaza. La Jordanie a été la première à le faire en novembre dernier, lorsqu’une aide a été envoyée dans la bande de Gaza pour un hôpital de campagne au nord de la bande de Gaza. L’aide comprenait des médicaments, du matériel médical, des bandages et de la nourriture. Même alors, l’acheminement de l’aide n’a pas eu lieu avant d’avoir été coordonné avec Israël.

JForum.fr et la chaine 14

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
BOCCARA

Ford ?
Henry Ford l’industriel a laissé dans l’histoire le souvenir impérissable d’un antisemite frénétique hitlerien décoré de l’orde de l’aigle allemand par le régime nazi(tout comme Lindbergh)
Gerald Ford vice président de Nixon puis président après l’impeachment de Nixon était foncièrement antisemite membre d’un club privé interdit aux juifs et un des fondateurs avant la guerre à l’université de Yale du mouvement América First (qui soutenait lindbergh l’antisemite germanophile) opposé à l’entrée en guerre des USA aux côtés de l’Angleterre et qui a disparu après le 7 décembre 1941(Pearl Harbor)
A quel genre de Ford se rattache celui de cet article ?
Encore une ordure non recyclable .

Alain

Avec de la persévérance et de l’intelligence, Israël va atteindre ses objectifs et gagner la guerre contre le ramass. Les USA peuvent-ils en dire autant des dernières guerres qu’ils ont menées ?

Guidon

M. l’ambassadeur, ne vous en déplaise il est logique et normal et pour la sécurité des avions américains que les usa demandent l’autorisation et se coordonnent avec l’armée de l’air israélienne s’ils veulent parachuter de l’aide à Gaza. Si les usa se sentent humilités, cela n’engage qu’eux

Joseph

Ancien ambassadeur américain en Syrie et en Algérie, tout est dit…..